• 06.10.2017

    Deux jeunes professionnelles présentent lors d’une conférence à Paris le programme de préservation du patrimoine institutionnel du Monastère des Augustines de Québec

    Ariane Blanchet-Robitaille (conservatrice) et Geneviève Piché (historienne-archiviste) réalisent un séjour de recherche en France dans les archives et collections de plusieurs monastères français de la congrégation des Augustines, notamment ceux de Malestroit (Bretagne) et de Sainte-Marie de Thibermont (Normandie), et de quelques autres institutions muséales pour approfondir leurs connaissances et établir des collaborations sur des projets.

    Elles présenteront également une conférence à l'École nationale des Chartes, à Paris, pour présenter le projet novateur du Monastère des Augustines, les fonds d'archives conservés à Québec et les projets de traitement qui ont lieu actuellement. Le but du séjour est aussi d'initier un partenariat avec l'École nationale des Chartes, dans le but de recevoir des stagiaires dans les prochaines années.

    Présentation du projet de mise en valeur des collections du Monastère des Augustines de Québec

    Créé pour donner suite à la volonté de la Fédération des Augustines du Canada de rassembler le patrimoine de leurs douze monastères afin d’en éviter la dispersion et d’en faciliter la conservation et la diffusion au profit de tous, le monastère des Augustines est le dépositaire et le gardien d’une mémoire institutionnelle parmi les plus riches et les plus imposantes du pays. Son centre d’archives et sa réserve muséale conservent les témoins matériels permettant de retracer les origines et le développement de la société québécoise, de son système de santé et de l’action des Augustines auprès des personnes malades et des personnes âgées dans les différentes régions où elles ont pris racines, de 1637 à aujourd’hui.
    Rassemblées, les archives et les collections des douze monastères-hôpitaux des Augustines s’étendent sur plus d’un kilomètre linéaire de documents et représentent plus de 40 000 artefacts. Ces fonds et ces collections, dont certains sont classés biens historiques par le gouvernement du Québec, comptent parmi les plus précieux du Canada et sont dans un excellent état de conservation.

    Depuis l’ouverture du monastère des Augustines à l’été 2015, les archivistes, la conservatrice et les techniciennes en muséologie sont à pied d’œuvre pour rapatrier et traiter ce patrimoine. L’inventaire des fonds et des collections, ainsi que les différents catalogues des bases de données étant incomplets, le travail s’échelonnera sur plusieurs années. Afin de rendre accessible ce précieux legs à la société, différents projets de numérisation, de restauration et de diffusion ont été mis sur pied, grâce à l’apport de subventions publiques et privées.

    Cette conférence vise à présenter le projet innovant du monastère des Augustines, ainsi que les défis et les enjeux qui se posent au secteur muséal et archivistique. L’historienne-archiviste et la conservatrice animeront toutes deux la séance, en présentant le riche patrimoine des Augustines et les différents projets qui sont actuellement en cours, tout en mettant en lumière l’importance de faire parler les archives pour mieux comprendre les artefacts.

    Geneviève Piché

    Responsable du centre d’archives du Monastère des Augustines
    Titulaire d'un certificat en archivistique (Université Laval, 2016), docteur en histoire (Université de Sherbrooke, 2015) avec une thèse intitulée À la rencontre de deux mondes : les esclaves de Louisiane et l’Église catholique, 1803-1845 (Prix de thèse 2016 de l’Institut des Amériques de Paris), et docteur d'anglais, études américaines (Université Toulouse-Jean Jaurès, 2015), Geneviève Piché est historienne-archiviste, responsable depuis 2015 du centre d’archives du Monastère des Augustines (Québec).

    Ariane Blanchet-Robitaille

    Conservatrice au Monastère des Augustines
    Diplômée d'études supérieures spécialisées en muséologie (2010, Université Laval) Ariane Blanchet-Robitaille est conservatrice (depuis 2015) au Monastère des Augustines.
    Elle a été chargée de projet pour la Maison Girardin de la ville de Québec (2011–2013) et commissaire d'exposition pour les Maisons du patrimoine de la ville de Québec (2010–2012).

    Photo : l’Apothicairerie © Monastère des Augustines
     
    La conférence Traitement des collections du monastère des Augustines à Québec se tiendra le :
    Jeudi 12 octobre 2017 à 17 h 00
    Lieu :
    École nationale des Chartes
    65, rue de Richelieu, Paris 2e