• 10.08.2018

    Deux jeunes réalisatrices autochtones en France

    Faire découvrir et sensibiliser. 

    Le 50e anniversaire de l’OFQJ met en lumière le meilleur des échanges France-Québec, et c’est bien le cas pour ce projet porté par deux jeunes réalisatrices-animatrices, Mélanie Brière et Marie-Christine Petitquay, toutes deux participantes des programmes du Wapikoni Mobile

    Mélanie Brière coordonne des ateliers de sensibilisation aux cultures et aux réalités autochtones. Elle est née d’une mère québécoise et d’un père issu des Premières Nations.

    Marie-Christine Petitquay, de la nation atikamekw, est originaire de Manawan. Dès l’âge de 12 ans, elle a réalisé ses premiers courts-métrages avec le Wapikoni mobile.

    Elles présenteront leurs courts-métrages et discuterons avec le public à plusieurs occasions au cours des prochains jours : 

    - Maison du Québec à St-Malo : les 10, 11, 12 août
    - Brouage : les 14 et 15 août


    Un projet 50e OFQJ réalisé en collaboration avec le Wapikoni Mobile et l'association Brouage-Québec.