• 21.03.2019

    L’entrepreneuriat jeunesse à l’honneur pour la Journée internationale de la Francophonie

    LOJIQ – Les Offices jeunesse internationaux du Québec - a célébré le 20 mars la Journée internationale de la Francophonie à l’occasion d’un événement jeunesse organisé en collaboration avec le ministère des Relations internationales et de la Francophonie, le Secrétariat du Québec aux relations canadiennes et le Centre de la francophonie et des Amériques.

    Le français, une langue d’affaires!

    Pour débuter l’activité animée par l’ancienne participante LOJIQ Dorothy Alexandre, entrepreneure en communication, et intitulée « Le français, une langue d’affaires! », la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Nadine Girault, a tenu à souligner que cette activité « prouve, encore une fois, que la jeunesse, l’entrepreneuriat et la Francophonie sont indissociables ». Elle a ajouté que les sept jeunes entrepreneurs qui ont présenté leurs entreprises lors d’argumentaires éclairs « démontrent en quoi la créativité entrepreneuriale chez les jeunes dans l’espace francophone est un vecteur de croissance économique ».
    La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Nadine Girault, a encouragé les jeunes entrepreneurs avant la présentation de leurs argumentaires éclair.

    La ministre a également saisi l’occasion pour rappeler l’engagement du gouvernement du Québec à soutenir l’entrepreneuriat jeunesse. En effet, lors du XVIIe Sommet de la Francophonie en Arménie en octobre dernier, le premier ministre du Québec avait annoncé la création de l'Initiative québécoise en matière de créativité entrepreneuriale jeunesse en Francophonie. Cette mesure vise à stimuler la fibre entrepreneuriale chez les jeunes en mettant à leur disposition de nouveaux outils pour faciliter la réalisation de leur projet d'affaires. La mise en œuvre de cette initiative sera assurée par LOJIQ, avec un soutien financier de 4 565 000 $ sur quatre ans.

    Argumentaires éclair des « jeunes pousses » convaincues de la pertinence d’entreprendre en français

    Les sept jeunes entrepreneurs incluant 2 anciens participants LOJIQ, ont, pour l’occasion, ravi un public composé d’une centaine d’officiels, d’entrepreneurs, de médias et de partenaires en Francophonie par leurs argumentaires éclair. Le 8e participant camarounais n’a malheureusement pu se joindre à la délégation. Surnommés les « jeunes pousses » pour l’occasion, ces participants provenaient de différents territoires de la Francophonie et ont pu, selon leur elligibilité, bénéficier du soutien à la mobilité de LOJIQ. La section française de l'Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) et le Bureau International Jeunesse de Bruxelles ont contribué au succès des présentations par le soutien qu’ils ont apporté à la mobilité de deux participants français et belge.

    Riches de leurs expériences diverses et variées, tous ont réussi à convaincre en quelques minutes de l’importance d’entreprendre en français et de l’impact social que leurs activités pouvaient avoir. Le programme de leur séjour, navigant entre les villes Québec et Montréal, avait pour objectif de faciliter le réseautage, de s’immerger dans l’écosystème entrepreneurial québécois et de bénéficier de l’expertiste conseil d’intervenants, organisations et coachs en affaires.

     



    Des entreprises, des parcours et des profils exceptionnels :

    Leattitya Badibanga – Québec
    Les Pattes Jaunes

    Marie Bernard – Québec
    Coopérative de solidarité les 7 vies

    Aurélie Bresson – France
    Les Sportives

    Amine El Yazghi Ezzaher – Maroc
    Biodôme du Maroc

    Will McGrew – Louisiane
    Télé-Louisiane

    Muller Nandou Tenkeu – Cameroun
    Kemit Ecology

    Luc Rémillard – Manitoba
    Jardins St-Léon

    Charles Vosters – Wallonie-Bruxelles
    Réseau international francophone des entrepreneurs et Brightwall

    Les présentations ont été suivies d’une table ronde qui fut une occasion supplémentaire pour les entrepreneurs agissant dans divers secteurs de démontrer leur motivation à faire des affaires en français.

    Cliquez ici pour consulter la présentation des « jeunes pousses »
    Cliquez ici pour consulter les photos de l’évènement

    LOJIQ et la Francophonie

    C’est grâce au soutien financier du ministère des Relations internationales et de la Francophonie, du Secrétariat à la jeunesse et du Fonds vert que l’offre de services de LOJIQ a récemment été élargie. De nouvelles initiatives, destinées tant aux jeunes Québécoises et Québécois qu’aux jeunes issus des pays de la Francophonie, ont ainsi pu voir le jour. Divers domaines sont ciblés, dont ceux du numérique, de la lutte contre les changements climatiques ou encore de l’entrepreneuriat.

    En 2018-2019, après plus de 50 ans d’existence, 3 231 participants du Québec ont pu réaliser un projet dans 47 des États et gouvernements membres de la Francophonie. Aussi, 3 328 participants en provenance de 17 pays francophones ont eu l’occasion de réaliser des projets au Québec.

    Rappelons que le Québec est un fier gouvernement membre de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

    Voir la vidéo