• 28.11.2017

    Quatre jeunes Québécoises dans le domaine du handicap participent à Bruxelles sur Seine III à Paris

    LOJIQ - Les Offices jeunesse internationaux du Québec - s’est associé à la troisième édition de Bruxelles sur Seine, en soutenant quatre jeunes Québécoises qui participent à cet évènement organisé à Paris, du 30 novembre au 2 décembre 2017 par la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale en collaboration avec la Délégation Wallonie-Bruxelles à Paris et la Fondation Biermans-Lapôtre, sur le thème : « De la prise en charge du handicap à la création d’une société inclusive ».


    Cinq tables rondes sont présentées à cette occasion :

    • Genre & handicap ;
    • Insertion & monde du travail ;
    • Mobilité & accessibilité de l’espace public pour tous ;
    • Participation & autodétermination ;
    • Loisirs & inclusion.

    
Une centaine d’opératrices et opérateurs de terrain, chercheuses et chercheurs  franciliens, bruxellois et québécois vont ainsi se rencontrer pour débattre de cette thématique et travailler à de nouvelles voies de conciliation.

    La délégation québécoise soutenue par LOJIQ

    Karol-Anne Auger
    Étudiante à la maîtrise en éducation à l’Université du Québec à Trois-Rivières, Karol-Anne Auger est détentrice d’un baccalauréat en enseignement secondaire et d’un baccalauréat en études littéraires. Une dizaine d’années en pratique de l’enseignement ont fait prendre conscience à la jeune chercheuse des besoins d’amélioration dans l’application des adaptations particulières pour les élèves en trouble d’apprentissage. Elle s’est donc engagée à travailler sur le perfectionnement des mesures adaptatives offertes aux étudiants dyslexiques, considérés en situation de handicap par le système scolaire.
        
    Éva Nadon
    Étudiante au doctorat en neuropsychologie clinique et recherche, Éva Nadon est également une artiste professionnelle des arts de la scène. En tant que chercheuse, son projet de recherche investigue l’impact de différents environnements sonores sur l’attention d’adultes présentant un TDAH. Étudiante dans un domaine d’intervention ; effectuant de la recherche en santé ; présentant elle-même un handicap et ayant grandi avec une sœur présentant un handicap, elle est très enthousiaste de participer à ce congrès sur le handicap.

    Mélanie St-Amant Pinillos
    Mélanie a travaillé durant 5 ans en tant qu’intervenante et intermédiaire entre les personnes handicapées et leurs familles afin de favoriser l’autonomie, l’intégration et la participation sociale de celles-ci. Elle a travaillé en communication à la Fondation Saldarriaga Concha, organisation prestigieuse qui travaille à niveau national pour l’inclusion et la défense des droits des personnes handicapées en Colombie dans les secteurs de l’éducation et formation, la génération de revenus, la santé et le bien-être, la gestion des connaissances, l’incidence des lois et la mobilisation.

    Anne-Sophie Verreault
    Depuis la fin de ses études, Anne-Sophie travaille en lien avec les personnes qui ont différents types de déficience. Elle est présidente du Carrefour des proches aidants de Québec, pour les personnes qui prennent soin de quelqu’un avec des limitations. Elle a travaillé au Comité d’action des personnes vivant une situation de handicap. Elle était responsable des dossiers de défense des droits pour le soutien à domicile des personnes handicapées. Maintenant, elle travaille à l’Association des personnes avec une déficience de l’audition. Anne-Sophie siège également sur la Table de concertation en accessibilité universelle, ainsi que sur la Table de concertation en accès à la culture, dirigée par la Ville de Québec.

    Ce projet est réalisé dans le cadre du programme Engagement citoyen de LOJIQ, par le biais de l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ).