• 02.10.2015

    OQAJ - Quatre réalisateurs haïtiens invités au Festival international du Film Black de Montréal

    LOJIQ - Les Offices jeunesse Internationaux du Québec, est fier de soutenir la participation de quatre jeunes haïtiens de la relève cinématographique au projet « Cinéma Sans Frontière » dans le cadre du 11e Festival international du Film Black de Montréal (FIFBM) qui se déroule à Montréal du 29 septembre au 4 octobre 2015.

    Dans le cadre de son Programme Relève & Diversité mis en place en 2014, la Fondation Fabienne Colas souhaite faire dialoguer les industries audiovisuelles des quatre coins du monde à travers la relève via le projet « Cinéma Sans Frontière ». La Fondation Fabienne Colas n’oublie pas l’origine de son festival phare, le Festival International du Film Black de Montréal originellement « Festival du Film Haïtien ». Pour la première édition de son projet « Cinéma Sans Frontière » elle a invité quatre jeunes réalisateurs haïtiens gradués de Ciné Institute (Jacmel, Haïti) pour un séjour professionnel à Montréal.

     
                                     
    Alexandrine Benjamin: Montage, scénario,     André-Deave Oxance Décime: Montage, scénario,
    son                                                                     son

                            
    Wood-Jerry Gabriel: Montage, scénario, son    Keziah Jean: Réalisation, scénario, postproduction  
         
    Les objectifs du projet sont:

    • Approfondir leurs compétences et connaissances cinématographiques;
    • Développer leur réseau professionnel international;
    • Explorer des débouchés pour leurs oeuvres et les possibilités de collaborations futures;
    • Permettre de mieux connaître les nouvelles technologies numériques;
    • Permettre de mieux connaître les possibilités de financements disponibles pour les pays du Sud;
    • Témoigner des réalités de l’industrie du cinéma haïtien;
    • Favoriser le développement de cette industrie grâce aux bénéfices de ce séjour.

    La programmation est constituée des activités suivantes:

    • Classes de maîtres avec l’INIS (Institut National de l’Image et du Son), l’ARRQ (Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec), l’AQTIS (Alliance québécoise des techniciens de l’image et du son), la SARTEC (Société des auteurs de radio, télévisions et cinéma), etc.;
    • Rencontres professionnelles du FIFBM (panels sur le financement du cinéma du Sud, les possibilités de coproductions Nord-Sud, les nouvelles technologies numériques au cinéma);
    • Visite de grands studios tels que Radio-Canada;
    • Une ciné-conférence (projection de leurs films, débats et discussions avec le public).


    Festival international du film black de Montréal 2015
    Cinéma Sans Frontière