• 28.03.2007

    Rencontre des partenaires universitaires du programme PECUF

    Déjà impliqué depuis 1986 dans des échanges favorisant la mobilité académique des étudiants, l'OFQJ n'avait jamais eu l'occasion de réunir l'ensemble des partenaires universitaires du programme Poursuite d'études collégiales et universitaires en France (PECUF) créé en 1996 suite à une entente avec le Ministère de l'éducation du Québec (aujourd'hui MELS).

    La rencontre du 28 mars dernier avait donc quelque chose d'historique dans la mesure où la grande majorité des responsables universitaires gérant les ententes bilatérales ou CREPUQ* au sein de leur établissement se retrouvaient autour d'une même table pour une première fois. Cette rencontre a été souhaitée par Judith Dufour qui est en lien direct avec chacun des responsables et animée par Thierry Tulasne responsable du programme à l'OFQJ.

    En dehors du plaisir visible de se retrouver où de se connaître pour certains, la journée a été particulièrement riche en dialogues, commentaires et informations autour d'un ordre du jour exhaustif. Chacun a pu ainsi découvrir les réalités du programme, sa promotion, son évolution et mode de traitement et entrer en détail dans les méandres techniques relativement complexes qu'un programme d'une telle envergure suppose.

    L'OFQJ de son côté a retiré beaucoup de ces échanges en éclaircissant certains points comme la répartition CREPUQ/Ententes bilatérales, la place des étudiants du 2è cycle dans le programme ou les critères d'obtention des bourses de mobilité étudiante. Un constat a fait l'unanimité. Les prestations et services de l'OFQJ sont très appréciés à tous les niveaux (notamment, la préparation offerte aux participants) et font souvent la différence sur le choix de la France par rapport à d'autres destinations.

    PECUF se situe dans un ensemble de moyens par lesquels le gouvernement du Québec exprime son intention de favoriser la poursuite d’études supérieures en France pour des étudiants québécois. Le programme est contingenté et l’entente prévoit le soutien pour 600 étudiants répartis entre le collégial (150 participants en études ou stage) et l’universitaire (450 participants en études ou études et stage). Les étudiants complètent une partie de leur scolarité en France (séjour de 3 à 12 mois) tout en demeurant inscrits auprès de leur établissement d’attache au Québec. Le programme comprend les ententes avec la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ), les ententes interuniversitaires et les ententes collégiales.

    *La Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ) est un organisme privé qui regroupe, sur une base volontaire, tous les établissements universitaires québécois. Elle coordonne notamment des programmes d’échanges d’étudiants dans le cadre d’ententes conclues avec de nombreux établissements d’enseignement supérieur partout dans le monde.

    Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ)

    Poursuite d'études Collégiales et Universitaires en France (PECUF)