• 13.10.2016

    Une jeune entreprise québécoise prend la tête de la révolution cadastrale en Afrique

    Basée à Longueuil, la compagnie CAMIDUS offre des logiciels pour la numérisation du cadastre et la gestion du registre foncier en ligne. Sa mission est de participer à l’amélioration du cadre urbain et de fournir des solutions innovantes adaptées aux réalités des municipalités, des gouvernements et des acteurs du secteur public ou privé, dont les activités requièrent l’usage de données géométriques et foncières. 

    Conscient de la nécessité de moderniser la gestion du cadastre dans plusieurs pays d’Afrique, le cofondateur et directeur de CAMIDUS, Serge Poueme, s’est rapidement rapproché de LOJIQ – Les Offices jeunesse internationaux du Québec – pour exporter son savoir-faire à l’international et saisir des opportunités commerciales.

    Après le Cameroun et la Turquie, d’où le jeune entrepreneur a déjà pu revenir le carnet de commandes bien rempli, une mission de prospection en Guinée est programmée en novembre prochain. Le but de cette mission sera de rencontrer les instances gouvernementales guinéennes afin de les accompagner dans la modernisation de la gestion de leur cadastre et d’envisager une entente de service. Rappelons que le cadastre joue un rôle fondamental dans la prospérité et la stabilité des états, puisque qu’il est indispensable pour prélever l'impôt foncier.

    Enfin, notons que CAMIDUS a déjà signé trois contrats majeurs au Cameroun avec une compagnie d’assurance, un marchand d’art et une institution de microfinance pour identifier plus efficacement les parcelles de terre mises en garantie. L’entreprise longueuilloise poursuit également ses négociations avec Total Cameroun, pour la sécurisation de son patrimoine foncier en Afrique, et avec la Ville de Yaoundé pour la mise en place d'une plateforme web et mobile pour faciliter la gestion du service de taxi.