• Du 3 au 8 septembre 2018

    Citoyens ayant un intérêt pour l'évaluation environnementale afin de participer au 21e Colloque international du Secrétariat international francophone pour l’évaluation environnementale (SIFÉE) à Paris

    Destination : Paris, France
    Date limite : 30.07.2018

    LOJIQ - les Offices jeunesse internationaux du Québec s'associe au  Secrétariat international francophone pour l’évaluation environnementale (SIFÉE) et ses partenaires, le ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) et AgroParisTech, pour favoriser une participation québécoise au prochain Colloque international en évaluation environnementale, à Paris (France), du 3 au 5 septembre 2018. L’événement sera suivi d’un atelier de formation du 6 au 8 septembre.

    Activité phare du SIFÉE, le colloque a pour objectif de réunir les acteurs de l’évaluation environnementale afin de faire le point sur les pratiques et de préciser les contours de ce domaine. Regroupant entre 150 et 200 participants, représentants de toute la chaîne de décision environnementale, il constitue le principal forum d’échanges pour l’expertise francophone en évaluation environnementale. Cette 21e édition du Colloque international portera sur le thème suivant : «Gestion des controverses environnementales : quel est le rôle de l’évaluation environnementale (ÉE) ? ». 

    Les objectifs du Colloque sont : 

    • Comprendre comment naissent et évoluent les controverses publiques ; 
    • Faire le point sur la façon dont l’ÉE est perçue et pratiquée, en tenant compte notamment des évolutions récentes des cadres méthodologique et juridique (notamment en France) dans lesquels elle s’inscrit ; 
    • Faire le point sur le rôle effectif des processus d’ÉE et des dispositifs participatifs dans la gestion des controverses à partir de cas récents dans une approche comparative internationale ; 
    • Identifier les mesures concrètes pour renforcer le rôle des processus d’ÉE et des dispositifs participatifs à cet égard, voir dégager des bonnes pratiques, que ce soit dans les outils utilisés par les praticiens de l’ÉE ou dans la façon dont celle-ci s’articule dans la prise de décision ; 
    • Promouvoir l’échange de points de vue entre les intervenants (maîtres d’ouvrage, bureaux d’études, autorités administratives, collectivités, groupes d’intérêt, juristes, etc.) sur cette question. 

    Les communications qui seront présentées en plénières couvriront les différents aspects du thème central du Colloque, à travers trois volets : 

    Volet 1 – Controverses publiques : causes et évolution 

    Comment émergent les controverses autour des projets de développement ou d’aménagement ? Quelles sont les anticipations, les solutions de rechange présentées ? Comment ont été réfléchis et analysés les enjeux environnementaux à prendre en compte ? Pourquoi deux projets aux caractéristiques semblables, sur un même territoire, susciteraient-ils dans un cas la controverse, mais pas dans l’autre ? Qu’est-ce qui fait débat ? 

    Volet 2 – Rôle de l’ÉE dans la recherche de solutions socialement acceptables dans un contexte de controverse 

    Quel est l’apport spécifique de l’ÉE au regard des méthodes de prévention et de résolution de conflit : la négociation, la conciliation, la médiation, l’arbitrage ? Quelles sont les forces et les faiblesses des processus formels d’ÉE et des dispositifs de participation citoyenne à cet égard ? Quelles sont les opportunités et les contraintes susceptibles de renforcer ou limiter le rôle de l’ÉE dans l’identification et l’analyse des enjeux des controverses ? 

    Volet 3 – Propositions permettant à l’ÉE et aux mécanismes de participation citoyenne d’atteindre leur plein potentiel à cet égard 

    En nous basant sur les constats dégagés, quelles améliorations pourraient être apportées aux processus et aux pratiques actuelles en matière d’ÉE qui favorisent : 1) une meilleure intégration des enjeux économiques, sociaux et environnements dans la planification des actions qu’il s’agisse de projets ou de politiques, de plans et de programme, 2) la prise en compte des préoccupations des parties prenantes à l’étape de l’analyse de la portée des études et de leurs préférences à celle de la décision ?

    Parallèlement au thème principal du Colloque, une section distincte du programme sera dédiée à des thématiques générales liées au domaine de l’ÉE. Les sessions simultanées du jour 2 permettront ainsi aux membres du réseau du SIFÉE de partager les pratiques innovantes répertoriées dans l’espace francophone. Les communications qui y seront présentées s’inscriront, entre autres, parmi les thématiques suivantes : 

    • Évaluation environnementale stratégique et études d’impact environnemental (projets); 
    • Participation du public; 
    • Méthodes et outils d’évaluation environnementale; 
    • Plan de gestion environnemental et social (PGES) et programme de suivi environnemental. 

    Cette année, le Colloque du SIFÉE sera suivi d’un Atelier de formation de trois jours. Le thème de l’atelier sera : « Gestion des controverses environnementales : pratiques et outils ». Seront approfondies les thématiques abordées au volet 3 du Colloque. Une attention particulière sera portée aux aspects mise en œuvre des mesures proposées durant le colloque pour améliorer les processus et les méthodes. L’atelier comportera notamment des cours sur la négociation, les jeux de rôles, l’application des méthodes d’aide à la décision à la négociation. 

    Programme de séjour

    Voir le programme en cliquant ici

    Colloque du 3 au 5 septembre, Formation du 6 au 8 septembre 

    Critères d’admissibilité

    • Être âgé entre 18 et 35 ans ;
    • Être citoyen canadien ou détenteur du statut de résident permanent ;
    • Détenir une carte valide d’assurance maladie du Québec (RAMQ) ;
    • Habiter au Québec depuis au moins un an.

    Si votre candidature est acceptée, vous devez, pour pouvoir bénéficier du soutien de LOJIQ, être membre de la Fondation LOJIQ. L’adhésion annuelle de 25 $ vous permet de soutenir les actions de LOJIQ auprès des jeunes québécois engagés dans une démarche de mobilité internationale, et vous procure des avantages négociés auprès de partenaires.

    Profil recherché 

    Personne détenant une formation/expérience dans le domaine de l'environnement ou du développement; ayant un intérêt particulier pour l'évaluation environnementale; et/ou étant appelé à intervenir dans le processus d'évaluation environnementale.

    • Priorité accordée à ceux n'ayant pas bénéficié d'un soutien LOJIQ en 2017 et 2018

    Attention : Les employés des administrations publiques (fédérale, provinciale ou municipale) ne sont pas admissibles à moins que leur candidature se situe en dehors de leurs fonction et soit lié à leur implication citoyenne.

    Soutien offert

    Après acceptation de sa candidature, le participant reçoit les prestations suivantes :

    • Le remboursement de 65 % du transport international vers la France, jusqu'à un maximum de 750$;
    • La couverture d’une assurance responsabilité civile et un soutien financier conditionnel et partiel pour l’obtention d’une assurance voyage / soins médicaux d’urgence » pour la durée du projet à l’étranger ;
    • La prise en charge totale des frais d'Inscription au Colloque et à la Formation d'une valeur de 550 Euros (environ 850$) ;  les frais d’inscription couvrent la documentation, la participation aux différentes séances, les pauses et les repas du midi.

    Votre candidature doit comprendre :

    • Un curriculum vitæ actualisé ;
    • Une lettre exposant vos motivations et objectifs en lien avec ce projet ainsi que les bénéfices et retombées que vous pensez retirer de cette expérience.

    Pour soumettre votre candidature, vous devez :

    1. Vous créer un compte sur le Portail LOJIQ 

    2. Cliquer ici pour accéder au bon formulaire 

    Date limite pour soumettre votre candidature : 30-07-2018

    Pour information :

    Thierry Tulasne, Chargé de projet
    Les Offices jeunesse internationaux du Québec
    514 873-4255 p. 207 ou au numéro sans frais 1  800  465 4255
    ttulasne(at)lojiq.org