• Du 14 au 19 octobre 2019

    Citoyens, intervenants, professionnels ou animateurs jeunesse spécialisés dans la prévention de la radicalisation pour participer à une mission d'étude "La jeunesse oeuvre contre la radicalisation"

    Destination : Bruxelles, Belgique
    Date limite : 21.06.2019

    LOJIQ - Les Offices jeunesse internationaux du Québec, souhaite favoriser une participation québécoise à une mission d'étude internationale organisée par le Bureau International Jeunesse (BIJ), en lien avec les Agences nationales du programme européen Erasmus+, autour de la gestion et la prévention des risques de radicalisation violente. Cette mission d'étude est prévue du 14 au 19 octobre 2019 à Bruxelles (Walllonie-Bruxelles) et réunira une trentaine de personnes issues des pays de l'Union européenne et zones voisines (Europe de l’Est, Balkans et Euromed).

    
Mise en contexte

    Il y a aujourd'hui plus de 1,2 milliard de jeunes (âgés de 15 à 24 ans) dans le monde, dont 89 millions environ (de 15 à 29 ans) dans les pays de l'Union européenne. Les changements constants des réalités sociales et économiques mondiales affectent les jeunes. Nombre d'entre eux sont confrontés à la pauvreté, à l'exclusion, aux inégalités et à la marginalisation. Leur situation personnelle et leur environnement politique, social et économique peuvent les rendre vulnérables aux diverses influences radicales et à la radicalisation violente. Les réalités de cette tendance émergente obligent à souligner la nécessité de travailler avec les jeunes d'Europe et des régions voisines afin de renforcer leur résilience à la radicalisation violente et de renforcer l'ouverture et l'inclusivité des communautés dans lesquelles ils vivent.

    Mission d’étude

    La mission d'étude abordera les aspects du rôle préventif du travail jeunesse dans le domaine de la radicalisation violente. Le concept permettra aux participants et aux organismes hôtes de partager leurs pratiques, de comparer les défis et les situations significatives auxquels ils sont confrontés dans leur travail quotidien. Vous aurez le temps de discuter entre vous et avec les organisations hôtes lors des visites sur le terrain et de découvrir le cadre des actions et activités de ces organisations.

    Objectifs

    • Offrir à tous les participants l'occasion de réfléchir à leurs pratiques du point de vue de leurs compétences en matière de prévention de la radicalisation violente;
    • Comprendre les différents niveaux / acteurs impliqués dans la prévention de la radicalisation violente en WB
    • Partager des expériences et des pratiques sur le rôle du travail de jeunesse dans la prévention de la radicalisation violente;
    • Offrir des opportunités de développement professionnel à appliquer / transférer dans les organisations respectives des participants.

    Cette mission d'étude s'inscrit dans le cadre d'un partenariat à long terme entre un groupe d'agences nationales du programme Erasmus + / Jeunesse en action et certains centres de ressources SALTO: SALTO EuroMed, SALTO EECA et SALTO SEE, ainsi que les agences nationales française, allemande, italienne, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Royaume-Uni, Belgique (FL et FR). Il a débuté en 2017 afin de déterminer et d'illustrer le rôle du travail jeunesse dans la prévention de la radicalisation violente et de soutenir la résilience des communautés. Le travail a porté sur la recherche et la présentation de méthodes et d’initiatives positives permettant de lutter contre la radicalisation violente chez les jeunes. On a également examiné les moyens de renforcer le rôle des différents acteurs afin de mettre au point une stratégie à long terme sur le travail des jeunes contre la radicalisation violente.

    Plusieurs activités ont déjà été mises en œuvre:

    • Recherche 2016/2017: les jeunes travaillent contre la radicalisation violente: théorie, concepts et prévention primaire dans la pratique;
    • Novembre 2017: conférence à Malte;
    • Novembre 2018: séminaire intersectoriel "Renforcer la résilience des jeunes contre la radicalisation violente" à Tirana;
    • Mars 2019: travail des jeunes contre la radicalisation violente: développement des compétences à Macerata (Italie).

    NB :  La connaissance et la pratique de la langue anglaise est obligatoire pour ce projet.

    Cet appel de candidatures s’inscrit dans le cadre du programme Engagement citoyen de LOJIQ visant à favoriser l’implication sociale des jeunes Québécois.

    Programme de séjour

    Cette visite d'étude aborde les aspects du rôle du travail jeunesse dans la gestion des risques de radicalisation et prévoit des rencontres, des discussions et des espaces de partage avec les réalités vécues en Belgique (WB).

    Critères d’admissibilité

    • Être âgé entre 18 et 35 ans ;
    • Être citoyen canadien ou détenteur du statut de résident permanent ;
    • Détenir une carte valide d’assurance maladie du Québec (RAMQ) ;
    • Habiter au Québec depuis au moins un an.

    Si votre candidature est acceptée, vous devez, pour pouvoir bénéficier du soutien de LOJIQ, être membre de la Fondation LOJIQ. L’adhésion annuelle de 25 $ vous permet de soutenir les actions de LOJIQ auprès des jeunes québécois engagés dans une démarche de mobilité internationale, et vous procure des avantages négociés auprès de partenaires.

    Profil recherché

    • Priorité accordée à ceux n'ayant pas bénéficié d'un soutien LOJIQ en 2018 et 2019;
    • Intervenants, professionnels ,citoyens ou animateurs jeunesse expérimentés dans la prévention de la radicalisation;
    • Qui souhaitent partager leur expérience, mais aussi découvrir d'autres pratiques;
    • Qui voudraient réfléchir ensemble sur leurs compétences;
    • Qui sont actifs dans leur organisation et capables de transférer cette expérience.

    Attention : Ne sont pas admissibles les employés des administrations publiques (fédéral, provincial ou municipal), à moins que le projet se situe en dehors de leurs fonctions et soit lié à leur implication citoyenne (étude au cas par cas).

    Soutien offert

    Après acceptation de sa candidature, le participant reçoit les prestations suivantes :
    Prise en charge par LOJIQ:

    • Prise en charge de 65% des frais de transport international vers la WB ( jusqu'à un maximum de 750$) ;
    • La couverture d’une assurance responsabilité civile et un soutien financier conditionnel et partiel pour l’obtention d’une « assurance voyage / soins médicaux d’urgence » pour la durée du projet à l’étranger.

    Prise en charge par le BIJ:

    • Organisation (logistique, intervenants, lieux…);
    • Certains repas;
    • Hébergement à priori en chambres doubles du 13 au 18 octobre inclus (6 nuitées).

    Votre candidature doit comprendre

    Rappel : La connaissance et la pratique de la langue anglaise est obligatoire pour ce projet

    Autres conditions de participation :

    • Les dépenses personnelles du séjour à l’étranger ainsi que tous les autres frais afférents (passeport, visa, vaccins, taxes d’aéroport, frais pour bagages, etc.) sont à la charge du participant ;
    • Le participant doit posséder un passeport valide au moins 6 mois après la date de retour prévue.

    NB : Les membres LOJIQ obtiennent des rabais et des avantages notamment auprès d’Air Canada, Escapade Assurance Voyage, Hotels.com, voir la liste complète ici.

    Pour soumettre votre candidature, vous devez

    1. Créer un compte sur le Portail LOJIQ;
    2. Cliquer ici pour accéder au formulaire de fiche de candidatures sur le Portail LOJIQ.

    Date limite pour soumettre votre candidature

    Le 21 juin 2019

    Pour information

    Thierry Tulasne
    Coordonnateur de programme
    Engagement citoyen
    Les Offices jeunesse internationaux du Québec
    514 273-4255 poste 207  ou au numéro sans frais 1  800  465‑4255
    ttulasne(at)lojiq.org