• 08.03.2016

    Des participants de LOJIQ à la 9e édition des Assises internationales du journalisme et de l'information à Tours en France

    LOJIQ a recruté une délégation de treize journalistes québécois pour participer à la 9e édition des Assises internationales du journalisme et de l'information organisée à Tours (France) par l’association “Journalisme & citoyenneté”, en partenariat avec les étudiants journalistes de l’École publique de journalisme de Tours (EPJT), les 9, 10 et 11 mars 2016.

    Cet événement annuel rassemble près de 1000 professionnels du journalisme, sous toutes ses formes, y compris le journalisme citoyen autour d'ateliers, de débats, de conférences et d'événements.  Il fait de Tours la capitale internationale du journalisme pendant trois jours. Pour cette 9e édition, les participants retenus par LOJIQ seront intégrés au dispositif de couverture de l’événement et LOJIQ leur a demandé une contribution sous forme d’articles ou de reportages.  Un partenariat réalisé avec Radio Campus assurera quotidiennement une antenne sur son réseau national et la délégation québécoise a été sollicitée pour contribuer à des entrevues quotidiennes.    

    Pour en savoir plus sur les Assises 2016 : http://www.journalisme.com/

    La délégation québécoise

    Dave Ainsley
    Après des études collégiales en Art et technologie et des médias au Cégep de Jonquière, profil presse écrite, j’ai effectué un stage au journal Le Quotidien en 2003. J’ai ensuite été embauché comme journaliste surnuméraire, touchant à toutes les sections, comme journaliste et pupitreur à la mise en page. Depuis 2009, je suis maintenant régulier et affecté à la section sportive ainsi qu’à la couverture des Saguenéens de Chicoutimi de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Je tiens également un blogue sur l’actualité sportive régionale et nationale sur le site internet du Quotidien. Depuis 2015, je fais également l’analyse des matchs des Saguenéens à la radio en plus de collaborer avec le site internet de la LHJMQ. Également passionné de football américain, j’ai démarré en 2015 ma petite entreprise de voyages sportifs.
     

    Rita Boguokian
    Rita Boghokian est née le 8 février 1989. Elle est titulaire d’un Baccalauréat en communication et politique de l’Université de Montréal. Elle est en voie d’acheminer un D.E.S.S. en journalisme. Elle est l’auteure de plusieurs articles dont Vivre après l’horreur : Les chrétiens d’Orient publié chez la Presse 21.
     

    Gabrielle Brassard-Lecours  
    Journaliste depuis 2008, je n’ai jamais cessé de réfléchir à mon métier, à sa pratique et à ses changements. Détentrice d’un certificat en journalisme de l’Université de Montréal ainsi que d’une maîtrise en journalisme international de l’Université Laval, qui m’a amenée à voyager en Europe et en Afrique, mon parcours journalistique est semé de mes propres projets ainsi que d’expériences dans les grands médias, tel que Radio-Canada et Transcontinental.
    Je suis aujourd’hui journaliste indépendante, et également cofondatrice ainsi que responsable de l’information à Ricochet, un média en ligne, pancanadien, bilingue, progressiste et socio financée. Nous travaillons avec des pigistes professionnels, et aussi avec des citoyens, donnant une place importante aux réflexions de notre société ici et d’ailleurs, tout en produisant un contenu journalistique rigoureux, diversifié et différent des autres médias.

    Marie-Emmanuelle Boileau
    Originaire de Montréal, j’ai étudié durant de nombreuses années dans le domaine artistique. D’abord la musique classique, ensuite le cinéma et le théâtre, entrecoupé de quelques stages à l’étranger et d’un échange étudiant (stage de danse flamenco à Séville, en Espagne, stage en art-thérapie à Lyon, en France), ainsi qu’une année d’études théâtrales en France, à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3.
    J’ai accumulé ainsi diverses expériences; parfois coach d’enfants sur des plateaux de tournage, parfois engagée à titre d’auteure pour certains évènements théâtrales, parfois assistante au casting sur des films de tous genres, allant du cours au long-métrage. C’est suite à la première réalisation d’un documentaire que j’ai exprimé la grande envie de me diriger vers le milieu du journalisme. Étudiante aux études supérieures en journalisme visuel depuis le mois de mai 2015 à l’Université Concordia, c’est sans hésiter que je désire me lancer dans une carrière de documentariste, de photojournaliste et de reporter. Je suis convaincue, plus que jamais, que les défis reliés à ce métier vont me permettre de m’émanciper grandement, et ce, tant sur le plan  professionnel que sur le plan personnel.

    Camille Dauphinais-Pelletier  
    J'ai toujours été passionnée par le monde des médias, tout particulièrement de la presse écrite. Lorsque j'ai choisi de réaliser un baccalauréat en Communication, rédaction et multimédia à l'Université de Sherbrooke, j'espérais pouvoir travailler en journalisme par la suite. La chance m'a souri assez vite : je suis devenue correspondante pour la MRC de Coaticook pour le quotidien La Tribune pendant mon baccalauréat. Forte d'un peu plus d'un an d'expérience, j'ai obtenu un stage (rémunéré) de quatre mois dans la salle de rédaction du même journal à la fin de mes études, à la suite duquel j'ai été engagée. J'ai travaillé au total plus de trois ans à La Tribune, faisant en parallèle de la pige pour l'hebdomadaire La Nouvelle et pour le site web Urbania. J'ai quitté cet emploi récemment pour déménager à Montréal en souhaitant poursuivre une carrière de journaliste indépendante.

    Catherine Doré  
    Catherine Doré est journaliste pour Le Quotidien et Le Progrès-Dimanche depuis mars 2008. Issue du programme d’Art et technologie des médias (ATM), profil journalisme, du Cégep de Jonquière, elle croit dur comme fer en l’importance d’une information régionale de qualité. Elle a d’ailleurs poursuivi ses études dans sa région d’origine, le Saguenay-Lac-Saint-Jean, en obtenant un baccalauréat multidisciplinaire à l’Université du Québec à Chicoutimi, puis poursuit aujourd’hui une maîtrise en gestion des organisations (MGO). 


    Mélissa François   
    J’ai débuté ma carrière de journaliste à Rouyn-Noranda en Abitibi-Témiscamingue à titre de reporter et de chef d’antenne sur les ondes de TVA Abitibi-Témiscamingue.
    Un des moments marquants de ma carrière a été la couverture de la tragédie de Lac-Mégantic où 47 personnes ont perdu la vie dans un déraillement de train, le plus important accident ferroviaire survenu au Canada.


    Alexandre Guertin-Pasquier  
    Journaliste et communicateur scientifique depuis presque cinq ans, je suis récipiendaire du Prix de la Relève de la bourse Fernand-Seguin en journaliste scientifique 2013, ce qui m'a valu un stage en journalisme aux émissions de vulgarisation scientifique Le Code Chastenay (Télé-Québec) et Découverte (ICI Radio-Canada Télé). Durant toute l’année 2015, je fus également coordonnateur aux relations médias, aux communications et aux événements pour l’Association francophone pour le savoir - Acfas, étant notamment responsable des médias sociaux de l’organisme ainsi que de l’écriture de discours et de communiqués de presse.
    Finissant au certificat en journalisme à l’Université de Montréal en 2013, je suis également récipiendaire d'un baccalauréat et d’une maîtrise en géographie à l'Université de Montréal (spécialisation paléoécologie). Depuis août 2012, je suis également chargé de cours au département de géographie de cette même université. Enfin, je suis vice-président et responsable des membres du Musée de paléontologie et de  l’évolution, un organisme sans but lucratif visant l'ouverture à moyen terme d'un musée public d'histoire naturelle au Québec

    Francis Halin
    Francis Halin est lauréat de l’une des plus prestigieuses bourses en journalisme au Canada, la Bourse AJIQ Le Devoir (2015).
    Ancien rédacteur en chef adjoint médias électroniques des Magazines économiques Premières en affaires et Inspiro, il a été journaliste au Service de l'Information de Radio-Canada au Module économie (Classe économique et RDI Économie) ainsi qu'au sein d'une dizaine d'émissions en Affaires publiques à la recherche, en plus de rédiger les bulletins de nouvelles radios régionales et nationaux de la société d'État.
    Diplômé en journalisme de l’Université de Montréal, Francis a aussi une maîtrise en littérature de l’Université McGill et une mineure en Art History & Communication Studies au sein de cette institution. Récipiendaire de plusieurs prix et bourses, il a notamment été invité à débattre à la télévision sur le plateau de Bazzo.tv.

    Dominique Lelièvre   
    Étudiant en journalisme depuis 4 ans, Dominique Lelièvre fait ses premiers pas dans la pratique du métier en intégrant la rédaction du journal étudiant Impact Campus. Il se découvre rapidement une passion pour la radio, et rejoint en 2014 l’équipe de CKRL 89,1, première radio communautaire francophone en Amérique du Nord. À l’automne 2015, la direction de CKRL désire renforcer son positionnement en matière d’information et lui confie le mandat de créer une émission consacrée à l’actualité. Il prend ainsi la barre de l’émission « On refait la une», magazine hebdomadaire au cours de laquelle il analyse l’actualité avec ses collaborateurs et mène des entrevues avec des personnalités publiques. Parallèlement à ses activités professionnelles, Dominique poursuit ses études à la maîtrise en journalisme international de l’Université Laval.

    Mariève Paradis   
    Journaliste indépendante depuis 2005, Mariève Paradis travaille sur plusieurs plateformes (web, magazines, hebdomadaires, radio et télévision). Elle cumule deux prix en journalisme, la Bourse Fernand-Seguin en vulgarisation scientifique et la Bourse en journalisme des Instituts de recherche en santé du Canada qui lui a permis de faire des reportages au Nunavik et au Groenland en 2012. En 2014, elle fonde Planète F Magazine, magazine différent, mais pas seulement pour les parents, Planète F souhaite aborder les sujets controversés, stimuler la réflexion et offrir des débats sur des enjeux de société qui touchent la famille. Sa volonté de réfléchir sur les modèles d’affaires des médias, et sur l’importance du journalisme dans la démocratie la pousse tous les jours à continuer de vivre son rêve : créer un magazine web rentable basé sur le contenu de qualité.
    www.planetef.com
    www.marieveparadis.com


    Gaétan Pouliot   
    Diplômé en relations internationales, j'ai eu le privilège de parcourir l'Amérique latine et de travailler pour les Nations unies. Aujourd'hui, j'exerce avec beaucoup de plaisir le métier de journaliste. J’aime tout particulièrement écrire sur la politique et les enjeux sociaux.
     
     
     


    Émilie Rivard-Boudreau
    Émélie Rivard-Boudreau est une journaliste localisée à Val-d'Or, en Abitibi-Témiscamingue. À la radio et au web, elle est employée surnuméraire ou à contrat pour le service de Radio-Canada en Abitibi-Témiscamingue.
    Comme journaliste pigiste, elle collabore également à d’autres médias écrits et web comme La Terre de chez nous, Planète F, Coup de pouce, Naître et grandir, Gazette des femmes, Opérations forestières et Bières et Plaisirs.
    En 2015, j'ai remporté un prix de l’Association des journalistes indépendants du Québec (AJIQ) dans la catégorie Article de quotidien ou d’hebdomadaire écrit, pour son article Femmes de mines paru dans La Gazette des femmes.