• 21.07.2016

    Huit jeunes Québécois à ÉLAN Haïti 2016 : « Où les grands esprits se réunissent »

    LOJIQ a recruté six jeunes Québécois pour participer à la deuxième édition du Forum Élan Haïti qui aura lieu du 13 au 16 août 2016 à Port-au-Prince, Haïti.


    Sous le thème « Où les grands esprits se réunissent », ce rassemblement jeunesse est un évènement international d’envergure consacré à une réflexion profonde, sincère, porteuse, engagée et inclusive entre des jeunes étudiants, entrepreneurs actifs et intervenants afin d’encourager l'expression des idées nouvelles. Pour sa deuxième édition, les discussions porteront sur quatre thèmes : emploi, technologie, changements climatiques et agriculture. 

    Les activités seront guidées par des experts et des leaders d'opinion afin d'aboutir à la définition de quatre projets de développement concrets pour chacun des sujets traités. Ces projets seront développés sur deux ans, l’objectif étant de faire rayonner les initiatives jeunesse et contribuer au développement à long terme de la société. 

    Deux membres du Québec de l’équipe de travail du Forum recevront également le soutien de LOJIQ. Janic Galibois, participante LOJIQ à l’édition 2014 a poursuivi son engagement envers cette initiative tout au long des deux dernières années et agi maintenant à titre de responsable des ateliers. Ingrid Pater est responsable de sélection.

    Anite Martin-Marseille

    Son désir de comprendre l’être humain, d’apporter une contribution à la prise en charge des enfants en situation de rupture familiale et son combat contre les abus, la violence faite aux enfants, aux filles et aux femmes ont amené Anite, sans aucun questionnement, vers des études en sciences sociales. En automne 2013, elle a intégré l’UQÀM afin d’obtenir une maitrise en Travail social. 

    Depuis octobre 2015, elle est activement impliquée à titre de conférencière, au projet financé par la Ville de Montréal et le Collectif des femmes immigrantes du Québec « Femmes immigrantes et québécoises de Montréal : Je partage mes valeurs, j’écoute celles des autres et je construis ». Elle est cofondatrice de Femmes en Emploi, un organisme réalisant des activités de formation, en offrant un espace d’échanges sur différents thèmes concernant les filles et les femmes immigrantes et québécoises afin de les sensibiliser sur la santé, l’éducation, et permettre un rapprochement interculturel. 

    Elisanne Pellerin

    Titulaire d’un baccalauréat en sciences politiques avec spécialisation en relations internationales et d’une maitrise en sciences politiques de l’Université de Sherbrooke, elle entreprend désormais un doctorat dans le même domaine. Impliquée depuis son plus jeune âge dans des projets communautaires, elle s’intéresse à Haïti durant son secondaire et en fait un objet de recherche dans plusieurs travaux universitaires. Les pays en développement, l’aide humanitaire et les ONG sont des sujets qui l’intéressent particulièrement. Un projet comme Élan Haïti 2016 semble tout indiqué pour enrichir son parcours académique et personnel ainsi que pour l’aider à mieux comprendre les réalités du pays sur le terrain. Elle espère que cette expérience, en plus de l’enrichir sur le plan humain, pourra être bénéfique et l’aider dans son processus doctoral. 

    Léa Percevel

    Passionnée et dédiée, Léa Perceval est diplômée en communication politique de l’Université de Montréal. Elle a travaillé dans les domaines de la communication, du markéting et de l’administration. Ses fibres entrepreneuriales, héritage légué par ses parents, l’ont amené à cofonder l’entreprise Optimal Investment en 2012. Un projet, qu’elle espère, permettra la création d’emplois au profit des jeunes, la promotion de l’art haïtien et le développement économique d’Haïti.

    Léa est une personne très impliquée. Sa communauté lui tient à cœur, elle profite de chaque opportunité pour mettre ses compétences au service de celle-ci. De Haïti à Montréal en passant par Saint-Jean et Toronto, elle s’est engagée comme bénévole auprès de diverses organisations. Actuellement, elle est la présidente exécutive de Couleurs d’Haïti à Montréal et membre du club Rotary de l’Est de Montréal. Elle croit que « le succès s’est concrétisé un but consciemment fixé ».

    Jean-Vilimze Pierre

    Né dans la commune de Moron dans le département de la Grand Anse en Haïti, Jean-Vilimze a fréquenté le collège Bon Berger MEBSH de Chambellan lors de ses études primaires. À 15 ans, il a déménagé dans le sud du pays afin de poursuivre ses études secondaires au lycée Philippe Guerrier des Cayes. En 2007, il a quitté Haïti et trois ans plus tard il a obtenu son CARNÉ DE MARINO au Panama en restauration service de table devenant officiellement membre de l’équipage d’Apollo Ships Chandler en Floride. En 2012, il a déménagé au Québec en tant que résident permanent. En 2014, il est devenu pêcheur professionnel en Gaspésie. Il est engagé dans un organisme communautaire à titre d’administrateur et se définit comme étant un jeune entrepreneur. Il est fier de faire partie de la délégation de LOJIQ et de la famille des Élanistes haïtiens.

    Maxime Dubé

    Originaire de Mont-Joli, situé à la frontière entre la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent, il a quitté son patelin pour poursuivre des études en service social à l'Université Laval, ce qui lui a permis de travailler au sein de divers organismes auprès de clientèles démunies, soit le SQUAT Basse-Ville (à titre d'intervenant social et de coordonnateur à l'intervention) et La Baratte (à titre d'agent d'intégration socioprofessionnelle). Au fil des années, il a découvert que la clientèle jeunesse était celle avec laquelle il aimait le plus travailler, en raison de son dynamisme et son authenticité. Déménagé à Sherbrooke afin de poursuivre des études à temps partiel en santé animale, il travaille désormais dans un organisme jeunesse de type maison des jeunes avec des jeunes issues pour la plupart de l'immigration. Il souhaite participer à Élan Haïti 2016 afin de contribuer au développement de la jeunesse à plus grande échelle. 

    Michaël Désaulniers Desbiens

    Trifluvien de naissance et fier de l’être, Michaël est un gars dynamique, participatif, débrouillard et persévérant. Curieux de nature, il a plusieurs passions, dont l’entrepreneuriat, la cuisine, la géographie, l’implication citoyenne et la musique. Il a découvert l’entrepreneuriat au cours de ses études collégiales. Il aime voyager ce qui l’a amené à faire un stage en entrepreneuriat en Belgique, ainsi que l’École internationale des jeunes entrepreneurs en Martinique. À la fin de son DEC en sciences humaines profil monde, il a eu l’opportunité de rédiger son projet de fin d’études en Islande, ce qui lui a permis de découvrir une passion pour la géographie. Il a donc choisi de poursuivre ses études dans ce domaine à l’UQTR. Dans ses temps libres, il aime aider les autres; il est membre du conseil d’administration de l’Accorderie de Trois-Rivières. Les valeurs de cet organisme sont des valeurs qui lui  tiennent à coeur, soit la solidarité, le partage et l’entraide.

    Ce projet est réalisé dans le cadre du programme Engagement citoyen de LOJIQ, par le biais de l’Office Québec Amériques pour la jeunesse (OQAJ).

    Pour en savoir plus sur ÉLAN Haïti 2016 veuillez cliquer ici

    Pour en savoir plus sur les résultats de l'édition ÉLAN Haïti 2014 veuillez cliquer ici.

    Pour en savoir plus sur l'expérience vécue lors de l'édition 2014 par les participants de LOJIQ, veuillez cliquer sur les témoignages ci-dessous :