• 28.01.2013

    OFQJ - Julie Rocheleau se rend au Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulème pour le lancement de La colère de Fantômas

    Ce projet de séjour professionnel en France s'inscrit à la suite d'une première collaboration entre le scénariste français Olivier Bocquet et Julie Rocheleau, dessinatrice montréalaise. Tous deux sont co-auteurs de l’adaptation en bande dessinée du célèbre roman noir français Fantomas. La colère de Fantômas, publiée chez Dargaud, Paris, dont le tome I vient tout juste de paraître dans le cadre du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulème, a été achevé à l'automne 2012, après un an de travail à distance entre Montréal et Paris.

    Le premier volet du séjour de Julie est consacré  à la recherche et à la création du tome II de Fantômas, où le scénariste, la dessinatrice et l'éditeurs pourront échanger en personne sur les choix stylistiques et les questions fondamentales relatives au nouvel album. La dessinatrice profitera également de sa présence dans la ville de Paris, lieu où se déroule l'action de la série, pour y faire du repérage, y étudier les ambiances, et élaborer une mise en scène solide et bien documentée. À son retour au Québec, elle continuera le travail en se basant sur les pistes élaborées et les décisions prises lors des réunions à Paris. 
     
    Le second volet du séjour sera consacré à la promotion du tome I de Fantômas au Festival d'Angoulème, événement le plus important dans sa catégorie en Europe, incontournable occasion de publicité et de rencontres. La dessinatrice y est invitée à faire des dédicaces et participer à des discussions.

    Bande annonce de La Colère de Fantômas


    Julie Rocheleau  

    Illustratrice montréalaise née en 1982, Julie Rocheleau a fait ses débuts dans le monde du dessin animé en 2002, suite à 3 ans d'étude au Cégep du Vieux Montréal. Son court-métrage étudiant, Griselda, remporte la seconde place dans la catégorie "élèves prometteurs" lors de la compétition pan-canadienne organisée annuellement par la chaîne de télévision Télétoon. Par la suite, elle travaille pour de nombreux studios en tant que conceptrice de personnages et artiste de storyboard.

    Parallèlement, elle illustre une variété de livres pour enfants et jeunes adultes, ainsi qu'une poignée d'affiches pour des événements culturels. Elle réalise également deux court-métrages d'animation indépendants : La balade des enfarinés (2006) et Les Saintes Pelures (2011).
     
    C'est en 2008 qu'elle fait ses premiers pas en bande dessinée avec La fille invisible, paru en 2010 chez Glénat Québec, selon un scénario de la journaliste Emilie Villeneuve. En 2011, les deux auteurs remportent un Bédéis Causa du festival de BD francophone de Québec pour s'être le plus illustrées avec un premier album. La même année, Julie remporta un Joe Shuster Award, récompense canadienne, dans la catégorie "meilleur coloriste", et sera également en nomination pour ce prix dans la catégorie "meilleur dessinateur".

    L'aventure BD se poursuit chez Dargaud avec le scénariste Olivier Bocquet pour la série La colère de Fantômas, et chez l'éditeur suisse Paquet pour la série Le cinéaste ambulant, roman graphique créé par l'écrivain et documentariste québécois Normand Grégoire.

    Julie Rocheleau
    Festival international de bande dessinée d'Angoulème