• 20.06.2018

    LOJIQ, fier partenaire de la mobilité des jeunes autochtones

    La Journée nationale des peuples autochtones est l’occasion de souligner le patrimoine unique, la diversité culturelle et les réalisations remarquables des Premières Nations, des Inuit et des Métis. 

    Depuis le début de cette année, près de 70 jeunes autochtones (âgés de 18 à 35 ans) ont été soutenus par LOJIQ pour la réalisation de projets au Québec, au Canada et à l’international. Parmi eux, une dizaine d’étudiants provenant de la communauté innue de Uashat mak Mani-Utenam située près de Sept-Îles réalisent actuellement un stage en Colombie-Britannique afin de s’inspirer des modèles du tourisme autochtone aux Îles d’Haïda Gwaii. 

    Cette première cohorte d’étudiants autochtones du Programme Protection et exploitation de territoires fauniques a terminé sa formation le mois dernier. Avant de rejoindre officiellement le marché du travail dans les pourvoiries, les parcs ou ailleurs en forêt, les étudiants affinent et mettent en pratiques les connaissances acquises durant leur formation dans trois milieux de stage d’intégration : Haïda Gwaii Muséum, Gwaii Haanas National Park et Haïda Style Expéditions. Visant la préservation et la réappropriation de la culture et du territoire autochtone, ils bénéficient ainsi de l’opportunité de mettre en pratique leur capacité d’accueil et leurs techniques de chasse, de pêche et de survie en forêt.

    Le programme en Protection et Exploitation de territoires fauniques – volet Premières nations est offert par le Centre régional d’éducation des adultes (CRÉA) Iashat mak Mani-Utenam, en collaboration avec la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay (CSRS). LOJIQ intervient à la dernière étape de ce processus de formation afin de soutenir les étudiants dans la réalisation de leur projet de mobilité pancanadien.

    Vidéo-reportage de Radio-Canada « Le savoir ancestral insu enseigné aux gardes-parc ».

    Reportage 

    Reportage paru dans Le Quotidien sur l’activité « Une journée, trois peuples » à La Baie, qui avait pour but de présenter le succès du programme Protection et Exploitation des territoires fauniques. 

     


    LOJIQ est fier de soutenir ce projet qui a pour objectifs de favoriser l’acquisition de savoirs techniques en milieu de travail, de soutenir la persévérance scolaire, d’assurer la validation d’un diplôme qualifiant et de constituer un nouveau pas vers la réaffirmation identitaire des participants.