• 29.10.2019

    LOJIQ s’implique dans la persévérance et la réussite scolaire des Premiers Peuples

    Le Colloque sur la persévérance et la réussite scolaire chez les Premiers Peuples a eu lieu au Palais des congrès de Montréal. Il est organisé à tous les 2 ans par le Centre des Premières Nations Nikanite de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). Pour sa 4e édition, le thème « Cheminer ensemble pour aller plus loin » invitait les participants à penser et agir collectivement. Plus de 200 personnes étaient réunies du 16 au 18 octobre 2019. 

    Geneviève Fradette, Coordonnatrice des programmes Mobilité étudiante et Insertion socioprofessionnelle à LOJIQ, a accompagné des partenaires des Premières Nations dans la présentation de leurs projets persévérance scolaire impliquant une mobilité nationale et internationale réalisés, notamment grâce au soutien de LOJIQ.

    La persévérance scolaire est un concept qui rappelle l’importance pour les jeunes adultes de développer des stratégies d’apprentissage permettant la réussite, du soutien et de l’encadrement de personnel enseignant et professionnel dans un attitude de non-jugement, la mise en place d’un réseau de partenaires autour de l’école et des jeunes et le rayonnement de l’école dans la communauté. La réussite ne repose pas uniquement sur les épaules du jeune, mais elle doit être portée par tous. On n’est pas dans une optique de déficit, mais de potentiel.  

    Photo du haut (de gauche à droite ), les partenaires du projet CREA, un projet de stage professionnel en conservation et protection des territoires fauniques aux Îles Gwaï Haïda, au Nord de Vancouver (DEP) : Sébastien Renaud, responsable du Service de développement international de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, Julie Rock, directrice du Centre régional d’éducation des adultes (CREA) de Uashat Mak Mani-Utenam, Dominic Simard, agent de développement à l’international et des Premières Nations à la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, Marie-France Grégoire, diplômée du programme PETF du CREA, Tanu Lusignan, directeur des services financiers du Conseil scolaire des Premières Nations en éducation des adultes, Uapukun Mestokosho, diplômée du programme PETF du CREA et Geneviève Fradette de LOJIQ.

    Photo du bas Kiuna (de gauche à droite), la partenaire d’un projet de persévérance en lien avec la sécurisation culturelle, participation des jeunes au plus gros Pow-Wow en Amériques à Alburqueque aux USA (DEC préuniversitaire et technique) : Lisa-Marie Coocoo, animatrice à la vie étudiante, volet culturel à l’Institut Kiuna et Geneviève Fradette de LOJIQ.