• 06.06.2019

    LOJIQ soutient 9 jeunes Québécoises engagées à la conférence Women Deliver 2019

    LOJIQ – Les Offices jeunesse internationaux du Québec, en collaboration avec l’AQOCI (Association québécoise des organismes de coopération internationale), facilitent la participation de 9 jeunes Québécoises engagées à la conférence Women Deliver 2019 qui se tient du 3 au 6 juin 2019 à Vancouver. Le thème de la Conférence, “Pouvoir. progrès. changement.”, porte principalement sur le pouvoir et sa capacité de susciter – ou d’entraver – le progrès et le changement. Présenté comme étant la plus importante réunion mondiale consacrée à l’égalité entre les sexes et à la santé, aux droits et au bien-être des filles et des femmes, l’honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada, y participera.

    Ce sera l'occasion de réfléchir aux moyens de renforcer l'estime de soi et la capacité d’agir des femmes et des filles, et explorer l'impact de l'engagement des jeunes sur les relations de pouvoir.

    Lors de l’événement, la délégation portera un plaidoyer de la part de l’AQOCI et ses membres Pour une justice climatique féministe afin d’influencer les décideurs à l’occasion de la conférence.

    La délégation québécoise soutenue par LOJIQ

    Kanica Saphan
    Kanica est une professionnelle en sexologie et se spécialise auprès de la population immigrante. Elle conçoit et anime des ateliers portant sur des thèmes comme l'égalité des genres, les moeurs sociosexuelles et l'intégration auprès de nouveaux arrivants québécois. Elle a été militaire 5 ans, a œuvré dans le milieu communautaire et humanitaire et est fille de réfugiés khmers.

    Tamara-Jeanne Dubé
    Étant étudiante à maîtrise en gestion du développement international et de l’action humanitaire à l’Université Laval, Tamara est très intéressée par les enjeux en lien avec l’égalité des sexes. C’est d’ailleurs dans le cadre de son rôle de fondatrice et présidente d’Oxfam-Québec sur le campus de son université qu’elle s’implique plus concrètement dans la lutte pour les droits des femmes au Québec et partout dans le monde.

    Rosalie Dumont
    Rosalie détient un baccalauréat intégré en affaires publiques et relations internationales à l'Université Laval. Elle s’intéresse grandement aux enjeux de la coopération internationale, mais également aux questions de genre. C’est d’abord à travers son implication au sein du comité Femmes du Cégep Limoilou qu’elle concrétise son action en matière féministe. Puis au fil des ans, Rosalie s’implique au sein de diverses organisations de la société civile, plus particulièrement au sein de l’Observatoire jeunesse d’Oxfam-Québec ainsi que dans le comité Oxfam-Québec de l’Université Laval. Par son implication, elle souhaite montrer aux jeunes femmes qu’elles ont leur place dans les milieux décisionnels et voient dans son implication citoyenne un moyen de faire rayonner le savoir-faire féminin. Rosalie travaille également au YWCA de Québec, un organisme communautaire favorisant le développement et l’autonomisation des femmes. Elle a d’ailleurs participé à la formation « Jeunes leaders » offerte par le YWCA visant à outiller les femmes et à favoriser leur implication dans les conseils d’administration.

    Camille  Bourdeau Ginchereau
    Camille est une jeune femme passionnée, engagée et persévérante. Diplômée d'un BAC en Anthropologie et Entrepreneuriat, Camille considère que ses études reflètent bien ses intérêts pour les langues et sa passion pour les voyages qui lui apportent une grande ouverture sur le monde, un apprentissage quotidien sur les autres et leurs perspectives variées. Faisant partie de la communauté du YMCA Cartierville en tant que bénévole et employée depuis 6 ans, Camille est une passionnée de l’entraînement, de nutrition et des saines habitudes de vie: ce que démontre bien son projet entrepreneurial, Les ateliers myfitflow. Future étudiante à la Maîtrise en gestion en Affaires Internationales à HEC Montréal, c’est avec fierté que Camille fera son chemin dans le monde des affaires sur la scène internationale. Elle est ravie de participer à la conférence Women Deliver 2019 pour ses ateliers, ses discussions enrichissantes, la rencontre de femmes de tête et le partage de connaissances; qu’elle se fera un plaisir et un devoir de communiquer à son entourage lors de son retour à Montréal et tout au long de son cheminement dans le monde des affaires.
     
    Meriem Idrissi Kaitouni
    Meriem est conseillère principale en affaires publiques et corporatives chez Edelman Montréal et vient tout juste d’être reconnue parmi les talents prometteurs de l’industrie des communications marketing dans le 30 under 30 d’Infopresse. Cette passionnée de relations publiques conseille les équipes de direction de haut niveau dans leur stratégie de communication pour protéger et promouvoir leur marque, et ce, à l’échelle internationale. C'est une experte en relations médias et en positionnement stratégique. Très impliquée dans son milieu, Meriem préside le conseil d’administration du Cercle des jeunes leaders du Forum Économique International des Amériques. Elle est membre du conseil d’administration de Relations Publiques Sans Frontières (RPSF), et fait partie des membres fondateurs du projet Laurentia.

    Simidele Orimolade
    Passionnée par la défense des droits des femmes et des filles, Simidele est une professionnelle dans le secteur du développement international. Elle a travaillé auprès de différents organismes de coopération internationale et est aujourd’hui agente de programme à Carrefour International, une organisation de coopération internationale qui travaille pour faire avancer l’égalité pour les femmes et les filles et éliminer la pauvreté dans ses pays d’intervention. Simidele est responsable de la programmation de Carrefour au Ghana qui intègre notamment un projet sur l’accès à la justice des femmes et des filles et la réduction de la violence basée sur le genre ainsi qu’un programme d’autonomisation des jeunes filles.

    Kharoll-Ann Souffrant
    Kharoll-Ann Souffrant est candidate à la maîtrise en service social (avec option en études féministes et de genre) à l’Université McGill. Son mémoire de maîtrise a porté sur les expériences de dévoilement des femmes ayant vécu une agression sexuelle, et ce, de la perspective d’intervenantes sociales oeuvrant auprès de ces femmes. Kharoll-Ann est impliquée dans le milieu communautaire et féministe montréalais depuis plusieurs années. Au plan professionnel, elle a travaillé dans 2 CALACS (Centres d’aide et de lutte aux agressions à caractère sexuel) à Montréal. Elle a aussi offert de son temps pour des femmes en situation d’itinérance, en difficulté ou fuyant la violence conjugale dans des refuges. Kharoll-Ann est récipiendaire de plusieurs prix dont le prix Jeune femme de mérite 2016 du Y des femmes de Montréal et le prix Relève 2018 de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec. Elle aspire à continuer de s’impliquer, tant sur le plan de la recherche que dans les milieux communautaires, dans les luttes face à la problématique de la violence envers les femmes.

    Yasmine Benbachir Hassani
    Yasmine travaille actuellement comme agente de relations humaines au centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest. Durant son baccalauréat en psychologie à l’université Descartes en France et à l’université del Desarollo au Chili, elle s’est impliquée dans la cause du support aux femmes dans différents milieux à travers le monde. Elle a, tout d’abord, travaillé au Chili pour l’association Formando Pais spécialisée dans l’octroi de soutien psychosocial aux jeunes dans une communauté défavorisée. Par la suite, elle a suivi un stage à l’Institut Mundo Libre, au Pérou, centre d’hébergement de réinsertion pour jeunes filles et garçons présentant la double problématique de toxicomanie et d’itinérance. Elle a également complété un second stage au centre Portage Mère-enfant à Montréal. C’est à la suite de ces expériences que Yasmine a décidé de se spécialiser en intervention en toxicomanie en complétant un DESS à l’Université de Sherbrooke dans ce domaine. Parallèlement, elle a occupé le poste d’intervenante dans une maison d’hébergement pour femmes victimes de violences conjugales à Montréal.

    Ana Pranjic

    Women Deliver 2019