• 27.07.2015

    OQMJ - LOJIQ soutient le projet Terre lointaine en Nouvelle Calédonie

    Dans le cadre d’un partenariat entre le département de génie géologique de l'École Polytechnique de Montréal et l'Université de la Nouvelle-Calédonie, neuf étudiants québécois finissant en géologie entreprendront, du 11 au 31 août, un séjour éducatif axé sur la géologie. Le projet vise à élargir leur champ de connaissance en ingénierie minière et en sciences de la terre.  C’est une initiative étudiante, entièrement pensée et organisée par ces participants qui souhaitent vivre une expérience internationale, sortir des livres et des modèles pour voir le terrain et le réel, afin de boucler la boucle de leur formation polytechnicienne.

    Les objectifs du séjour sont l'apprentissage des particularités géologiques de la Nouvelle-Calédonie.  Il leur permettra de s’initier à de nouveaux domaines de la géologie et à appliquer les connaissances théoriques acquises lors de leur formation. De plus, ils souhaitent pouvoir découvrir de nouvelles solutions face à des problèmes communs entre la Nouvelle-Calédonie et le Québec. Le projet leur permettra d'intégrer le département de géologie de l'Université partenaire  et d'en apprendre d'avantage sur les recherches locales.  Il comprendra aussi des expéditions avec des géologues et des spéléologues et des visites de  mines de nickel, industrie principale de la Nouvelle-Calédonie tout en séjournant chez les populations autochtones kanaks.  Les visites des grandes entreprises minières de la Nouvelle-Calédonie permettront aux étudiants de voir leurs installations, d’étudier leurs méthodes d’exploration et d’exploitation, en plus de découvrir les méthodes de travail des employés miniers qui sont différentes de celles des employés d’ici, en raison notamment du climat, de la culture et du genre de minéralisation trouvée dans le sol calédonien.

    La Nouvelle-Calédonie est entourée du plus gros lagon au monde, de barrières de corail ainsi que d'atolls et ses îles calcaires sont criblées de grottes. Son île principale, Grande Terre, est constituée d'une dorsale montagneuse. Elle est aussi l'unique endroit au monde où l'on peut trouver de la bauxite à garniérite, un minerai riche en cuivre.  

    Au retour, ils produiront un rapport qui détaillera les apprentissages réalisés lors de chacune des activités et réaliseront une conférence qui visera à illustrer les notions apprises en images et à les expliquer, en plus de présenter la démarche accomplie afin de parvenir à réaliser un projet d’une telle ampleur.

    Présentation des participants
    Journal de voyage