• 23.08.2019

    Maelydée, lauréate du prix LOJIQ-VOIX DU SUD à la 51e édition du Festival de la chanson de Granby

    Lors de la demi-finale qui s’est tenue le 17 août dernier au Palace de Granby, LOJIQ a récompensé Maelydée parmi les 24 demi-finalistes qui se sont illustrés à la 51e édition du Festival international de la chanson de Granby (FICG). Elle s’est méritée une participation aux Rencontres d’Astaffort parrainées par Francis Cabrel lui permettant de bénéficier de cet important stage d’écriture en France en 2020. Les frais d’inscriptions et de transport seront déboursés par LOJIQ et le Festival.

     

     

    Biographie

    Maelydée, alias Mélissa Doyon, a fait ce qu’on pourrait appeler un véritable « coming out » musical en 2017 dans sa région natale de la Beauce. Le goût de créer son propre matériel s’installe rapidement chez elle et elle s’illustre en tant qu’artiste en présentant plusieurs de ses compositions sur scène. À peine deux ans plus tard, âgée de 19 ans, son ascension fulgurante se poursuit : la maturité de ses textes ainsi que ses mélodies accrocheuses l’a mené à se tailler une place de choix parmi les demi-finalistes de la 51e édition du FICG.

    Maelydée a développé sa plume imagée en écoutant les paroles de grands artistes aux textes puissants comme Pierre Lapointe, Daniel Bélanger ou encore Louis-Jean Cormier. La musique de l’artiste beauceronne est un mélange d’influences pop-rock, indie alternative.

    « Ce qui me passionne le plus de la musique, c’est de me plonger dans un univers où il n’y a aucune limite à la création, aucune règle. Avec la musique, on peut exploiter la même thématique sous des centaines d’angles différents ! Il n’y a pas de recette gagnante pour écrire ou composer une chanson, alors chaque texte et chaque mélodie naisse d’un processus de création qui varie d’une fois à l’autre. »

    Crédit photo : © Bertrand Duhamel.  
    Légende : Justin Maheu, Coordonnateur du programme Développement de carrière à LOJIQ et Maelydée.

    Partenaires : Voix du sud