• 24.10.2018

    Marie-Andrée Mathieu a remporté le prix LOJIQ-Jeune talent lyrique québécois 2018

    La mezzo-soprano Marie-Andrée Mathieu a remporté le prix LOJIQ-Jeune talent lyrique québécois 2018 à la XXVe édition du Gala des Jeunes Ambassadeurs Lyriques organisé par le Théâtre Lyrichorégra 20 qui s’est tenu le 20 octobre à la salle Claude Champagne à Montréal.  Les Jeunes Ambassadeurs Lyriques célèbrent cette année leur 25e anniversaire et LOJIQ en est partenaire depuis autant d’années.

    Marie-Andrée Mathieu

    Originaire de Québec, la mezzo-soprano Marie-Andrée Mathieu est appréciée pour sa voix souple et agile et pour sa grande expressivité musicale. Grande lauréate des Jeunes Ambassadeurs Lyriques 2016 et 2017, Marie-Andrée Mathieu est invitée à chanter en Allemagne, en Chine et en Slovaquie en 2017. Elle est finaliste de plusieurs concours prestigieux, dont le Concours Reine Élisabeth de Belgique, le Concours de Montréal, le Concours international de Marmande, ainsi que le Concours OSM. Elle a aussi obtenu le premier prix au Concours d’art lyrique de la Relève musicale de Québec, et la première place au Concours solo avec orchestre de l’Université Laval.

    À l’opéra, son profil artistique la mène naturellement vers les « rôles pantalons ». Elle a incarné Nicklausse dans Les Contes d’Hoffmann d’Offenbach (Rimouski), ainsi qu’Orphée dans Orphée et Eurydice (Québec). Ayant une affinité particulière avec le répertoire baroque, elle a aussi interprété Junon dans l’Actéon de Charpentier (Montréal) et « Un plaisir » dans l’Armide de Gluck (Mainz, Allemagne). Sa surprenante agilité vocale faisant d’elle une interprète parfaite pour le répertoire rossinien, elle a joué Lucilla dans La scala di seta, sous la direction d’Alberto Zedda (Nouvelle-Écosse). Au printemps prochain, elle campera le rôle de Sesto dans La clemenza di Tito de Mozart avec la Compagnie Baroque Mont-Royal, à Montréal.  

    Elle se produit régulièrement comme soliste invitée. On a pu l’entendre dans la Messe en do majeur de Beethoven avec le Slovak State Philarmonic Orchestra, dans la Passion selon Saint-Jean de Bach avec le McGill Chamber Orchestra, ainsi que dans la Messe en si mineur de Bach avec le chœur et l’orchestre de l’Université Bishop’s. En récital, elle a chanté lors du 40e Festival de Lanaudière, pour Musique de chambre Sainte-Pétronille et pour Les Concerts Couperin. Le mois prochain, elle présentera un récital solo pour la Relève musicale de Québec.

    Originaire de Québec, Marie-Andrée Mathieu détient une maîtrise en interprétation de l’Université Laval, qu’elle a obtenue avec une mention d’excellence. Elle a également terminé ses études de premier cycle en remportant la bourse Patricia-Poitras pour la meilleure note à son récital final. Elle a étudié avec la soprano Patricia Fournier, avec qui elle se perfectionne toujours.

    Également formée en piano et en guitare, Marie-Andrée Mathieu est une musicienne polyvalente. Depuis ses débuts sur scène, elle a interprété une grande variété de styles musicaux, incluant la musique brésilienne et la chanson française. Parmi d’autres projets, elle est la chanteuse principale de l’ensemble La Virevolte. Elle est aussi membre de La Chapelle de Québec, chœur de chambre attitré de l’orchestre de réputation internationale Les Violons du Roy.

    Les Jeunes Ambassadeurs Lyriques

    Créé au Canada en 1994, les Jeunes Ambassadeurs Lyriques -JAL- est un programme international de formation et d’aide au développement de carrière professionnelle pour les jeunes chanteurs d’opéra âgés de 18 à 35 ans. Le programme est centré sur l’aide à apporter aux jeunes chanteurs du Québec et des autres provinces canadiennes pour qu’ils puissent débuter une carrière internationale en Europe et en Asie.

    À l’automne, le gala annuel des Jeunes ambassadeurs lyriques clôt une semaine de concerts et présente au public montréalais plus d’une vingtaine de jeunes chanteurs canadiens, dont de nombreux Québécois, sélectionnés dans le programme des JAL auxquels de joignent des lauréats de concours internationaux de chant. Des directeurs de théâtres lyriques d’Europe et d’Amérique du Nord, qui forment un jury, offrent aux Jeunes Ambassadeurs Lyriques des tournées d’auditions et de concerts, des stages de perfectionnement en Europe et en Asie ainsi que des engagements dans des théâtres lyriques canadiens et européens. Le programme octroie également des prix et bourses qui permettent de soutenir financièrement le transport et le séjour des lauréats.

     


    Théâtre Lyrichorégra 20 - Jeunes Ambassadeurs Lyriques
    Marie-Andrée Mathieu