• 04.10.2016

    Mes nuits feront écho de Sophie Goyette en compétition au Festival du Nouveau Cinéma

     

    Après avoir scénarisé et réalisé entre 2008 et 2012 cinq court-métrages qui ont eu le privilège des festivals et des prix, le cheminement artistique de Sophie Goyette l’a menée à la réalisation de son premier long-métrage. Pour réaliser cet ambitieux projet se déroulant au Québec, au Mexique et en Chine, elle fit appel à LOJIQ qui l’a soutenu ainsi qu’une partie de son équipe pour se rendre en novembre 2014 à Mexico et en avril 2015 à Shanghai. Son nouveau film sera présenté en compétition dans la catégorie Focus Québec/Canada - Long métrage au Festival du Nouveau Cinéma le 11 et 13 octobre prochains.

    Sophie Goyette, scénariste et réalisatrice, est parvenue en cinq films à gagner ses galons de réalisatrice confirmée. Ses courts métrages En parallèle (2008), À l'état sauvage (2009) et Manèges (2010) furent invités et remarqués dans le circuit de nombreux festivals. Présenté au Festival de Locarno, son 4e film La Ronde (2011) a été sélectionné au Top Ten Canada, a remporté le prix du Meilleur court métrage de fiction aux Rendez-vous du cinéma québécois, quatre prix au Gala de courts métrages Prends ça court! et a reçu une nomination aux Génie Awards 2012. Son film, Le futur proche (2012), a également remporté six récompenses dont le Grand prix national à Regard sur le court métrage à Saguenay lors de sa première mondiale et fut le seul représentant canadien retenu en compétition dans la catégorie des courts métrages internationaux au Festival de Sundance 2013.

    Mes nuits feront écho - 98mn - 2016

    Au Québec, au Mexique et en Asie, trois rêveurs éveillés répondent à l’appel pressant des images et des mélodies qui les habitent, le jour comme la nuit. Marqués par une absence, un départ ou un urgent besoin d’aller vers l’autre, Éliane (Éliane Préfontaine), Romes (Gerardo Trejoluna) et son père Pablo (Felipe Casanova) choisissent d’agir avant qu’il ne soit trop tard. De trouver refuge dans un espace indicible et aux multiples visages – pas tout à fait dans le monde concret, mais juste à côté.

    Faisant confiance à cette voix intérieure que chacun porte en soi, Sophie Goyette nous convie à un parcours sensoriel guidé par le voyage, l’art, le rêve, la mémoire. Dans son premier long métrage, la frontière entre le jour et la nuit se dissout; et à même les échanges entre ces deux mondes naît la poésie. Suivant avec beaucoup d’attention la quête sensible de ses trois personnages, pointant la magie qui émane des fissures du quotidien, la cinéaste pose des questions universelles sur les êtres humains, ce qui les unit et ce qui les ancre au réel. Comme la bouteille à la mer lancée par Éliane, Romes ou Pablo, Mes nuits feront écho est une lettre d’amour destinée au cinéma, capable de rendre présent ce qui n’est plus.

    Photo : ©Sophie Goyette

    LOJIQ a soutenu la portion internationale de ce projet dans le cadre de son programme Développement professionnel, par le biais de l’Office Québec-Monde pour la jeunesse (OQMJ) pour son séjour en Chine et de l’Office Québec-Amériques pour la jeunesse (OQAJ) pour son séjour au Mexique.

    Festival du Nouveau Cinéma
    Projection de Mes nuits feront écho
    Le 11 octobre à 21h et le 13 octobre à 14h45 au Cinéma du Parc 1