• 31.07.2014

    OQMJ - Des bonnes retombées pour Sahara inc. au retour d’une mission économique à Douala au Cameroun

    L’entreprise Sahara inc. a participé à une foire économique se déroulant dans le cadre des Jeux universitaires sportifs du Cameroun qui s’est tenue du 12 au 19 avril 2014 dans la ville de Douala.  L'entreprise, qui opère dans la distribution des solutions de recherche, mais aussi dans le recrutement et le placement international du personnel, a profité de cet événement pour rencontrer des responsables universitaires, enseignants, chercheurs, professionnels et étudiants, pour présenter des solutions universitaires de recherche (produit d'édition juridique) et des formations mises sur pied par des structures partenaires.

    IBII OTTO, Directeur exécutif  chez Sahara inc., nous raconte que son projet de participation aux Jeux universitaires s'est déroulé en deux phases:
    « Nous avons été présents de manière continuelle sur le site des Jeux universitaires à Douala à travers un kiosque dénommé Entrepreneurs du Canada. C'est à partir de ce lieu que nous avons déployé sur le site des jeux des hôtesses chargées de la collecte des contacts. »

    « Par ailleurs notre présence sur le campus nous a permis de compléter notre étude de marché auprès des enseignants de fac de droit et des étudiants en rapport avec notre projet d'édition juridique. La promotion de notre produit d'édition juridique s'est faite auprès du public cible (avocats, magistrats, juristes-conseils d'entreprise, enseignants de droit et étudiants chercheurs) qui ont également complété le questionnaire administré dans le cadre de notre étude de marché, nous permettant ainsi de valider les hypothèses de notre projet et nous avons aujourd'hui avec notre partenaire Eliteor une base de 500 adresses complètes de personnes. »

    « Grâce à la contribution du Haut commissariat du Canada au Cameroun, nous avons été reçus par le premier ministre de ce pays, Philémon Yang, lequel a exprimé son adhésion complète au projet et donné des instructions à ses collaborateurs à cet effet. Par ailleurs, le Secrétaire général du ministère de la Justice nous a également accordé une audience au nom du ministre et nous a promis de mener toutes les diligences nécessaires afin d'obtenir les autorisations. »

    « Avoir mené une étude de marché fut pour nous une expérience extraordinaire, les discussions menées avec les clients potentiels et les réponses données dans le questionnaire d'enquête ont renforcé notre détermination à conduire à son terme notre projet d'édition juridique.

       


    Sahara Inc.