• 07.09.2016

    Quatre jeunes acteurs québécois des villes et territoires durables participent au 9e Forum Mondial Convergences à Paris

    LOJIQ soutient la participation d’une délégation de quatre jeunes québécois à la 9e édition du Forum Mondial Convergences 2016 qui se déroule du 5 au 7 septembre 2016 à Paris autour de la thématique : Réussir la transition vers des villes et territoires durables.  

    Trois jours d’échanges et de co-construction autour de 50 événements, 350 intervenants et 8000 experts. Le  Forum Mondial Convergences rassemble chaque année quelque 7 000 professionnels pour échanger sur les solutions innovantes de lutte contre la pauvreté et la précarité dans le monde. Il propose aux experts et décideurs internationaux un espace d’apprentissage, de rencontre et de travail de haut niveau pour élaborer ensemble les réponses aux défis sociaux et environnementaux qui touchent les pays dits développés et les pays dits en voie de développement. 

    Au cœur du Forum Mondial Convergences, le Salon Professionnel constitue une opportunité unique de rencontrer des acteurs internationaux qui coconstruisent les solutions de demain. Durant les deux premiers jours du Forum, les 5 et 6 septembre 2016, une quarantaine d’organisations issues des secteurs privé, public, solidaire, académique et médias viendront animer la Nef du Palais Brongniart.

    Raphaël Désilets  

    Raphaël a étudié dans les domaines de l’architecture, de l’aménagement du territoire et de la ville durable au Québec, en France et au Danemark. Ses recherches ont porté sur les systèmes d’indicateurs et de certifications, sur la mise en valeur de l’héritage culturel des milieux et sur la transition énergétique dans le domaine des transports. Il a le regard d’un généraliste informé et s’intéresse au modèle coopératif et à la participation citoyenne. 

    Sophie Méchin

    Sophie est actuellement analyste en investissement d'impact à la Fondation de la Famille J.W.Mc Connell. Elle travaille depuis 7 ans dans le milieu de la finance et de l'économie sociale à Montréal et en Thaïlande après avoir oeuvré 4 ans dans le secteur privé en Espagne. Elle intervient sur les modèles et les instruments financiers qui permettent l'apport de capitaux vers les projets qui ont un impact sociétal positif et sur les nouveaux modèles de gouvernance. Elle est diplômée de l'École supérieure de commerce (ESC) Rennes et originaire de France. 

    Christophe-Hubert Joncas  

    Christophe-Hubert Joncas est détenteur d’un baccalauréat en sciences de l’Université de Montréal, avec une majeure en biologie et une mineure en anthropologie, ainsi qu’une maîtrise en urbanisme de l’Institut d’urbanisme de l’Université de Montréal. Il est membre travailleur de la Coopérative de travail L’Enclume, un atelier multidisciplinaire oeuvrant dans le domaine de l’aménagement du territoire. À titre de chargé de projet au sein de L’Enclume, il a participé notamment à la réalisation de plusieurs projets de mise en valeur dans différents contextes (urbains, suburbains, forestiers, etc.). 

    Bertrand Fouss  

    Bertrand Fouss est actuellement directeur des programmes pour la Coop Carbone, une coopérative d'entreprises et institutions qui souhaitent développer des projets collaboratifs pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Bertrand est également cofondateur et président de Solon, un organisme à but non lucratif qui supporte les groupes de citoyens de Montréal dans l'identification et la mise en œuvre de projets coopératifs qui permettent le développement de quartiers et de modes de vie sans GES. Au cœur de Solon se trouve le développement d’un nouveau modèle économique et de gestion des communs, basés sur la création de richesse locale, l’inclusion, la résilience et la participation citoyenne à plusieurs niveaux. Les projets portés par Solon et la Coop Carbone utilisent la lutte aux changements climatiques comme levier pour le renforcement du bien-être collectif et visent à développer une vision plus systémique des enjeux identifiés. Bertrand a une formation d'ingénieur, de journaliste ainsi qu'un MBA. 

    Ce projet est réalisé dans le cadre du programme Engagement citoyen de LOJIQ, par le biais de l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ).