• 19.04.2017

    Quatre jeunes atikamekw participent à un séjour d'intégration socioprofessionnelle en France

    L'École forestière de La Tuque (ÉFLT) a mis sur pied un programme local de formation en développement personnel et social pour permettre à quatre jeunes adultes autochtones de nationalité atikamekw, inscrits en Formation générale aux adultes de faire un séjour d'intégration socioprofessionnelle en France du 24 avril au 5 mai 2017.

    Le but du projet est d'abord de favoriser la persévérance scolaire des participants, qui à leur tour la transmettront à leurs pairs au retour du séjour par divers types d'échanges. Il va sans dire que l'implication des élèves dans le projet a favorisé tout au long de l’année scolaire le maintien de leur motivation à poursuivre leurs études et le développement de leur sentiment d'appartenance envers l'École.

    Ce projet est réalisé dans le cadre d'une entente de partenariat entre l'École de la seconde chance (E2C) du Val de Marne et l'ÉFLT. Il fait suite à l’accueil à l'École forestière de La Tuque en novembre 2015 de jeunes stagiaires français provenant de l’E2C de Paris et du Val-de-Marne-Créteil. Considérant que le profil des stagiaires français accueillis à La Tuque ressemblait à celui des élèves fréquentant l’ÉFLT, ils ont souhaité offrir la chance à leurs élèves de vivre une expérience similaire à celle vécue au Québec par les jeunes de la France.

    Les élèves ont bénéficié d'une formation de 15 semaines pour les accompagner dans la réalisation du projet. Ce cours vise l'atteinte d'objectifs spécifiques répartis en trois thèmes, soit l'attitude, la communication et le travail d'équipe, qui sont des compétences essentielles à l'employabilité. Le cours a à la fois un volet pratique et un volet théorique. Le volet pratique correspond au séjour en France, mais aussi à toutes les démarches nécessaires à la préparation du séjour. Concrètement, les élèves sont responsables de proposer et de réaliser des activités de financement, de faire des recherches à propos des formalités du séjour, d'élaborer des plans d'action et des budgets, de faire des demandes de commandites et de subventions, de rechercher des milieux de stage, de promouvoir le séjour, etc.

    Au-delà des visites culturelles, les élèves auront la chance de visiter des entreprises tels Air France Industrie, Entreprise RICOH ou celle du Marché international de Rungis avec la découverte de tous les corps de métiers de bouche.  Des rencontres avec d’autres jeunes en parcours de formation sont également prévues ainsi qu’une journée d’immersion dans un centre de formation des apprentis à Orly.

    Photo : @Véronique St-Gelais  (Magalie Petiquay, Atos Ottawa, Eve Ottawa-Boivin, Belinda Chilton)

    Ce projet est réalisé dans le cadre du programme Études, stages et projets étudiants, volet persévérance scolaire de LOJIQ, par le biais de l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ).

    L'École forestière de La Tuque (ÉFLT)