• 20.11.2018

    Retour sur la journée de formation dans le cadre des échanges réciproques de jeunes volontaires français et québécois

    Trois jeunes volontaires français ont été reçus le 13 novembre dernier dans les locaux de LOJIQ pour une session de formation et d’accueil avant leur intégration pour six mois au sein de carrefours jeunesse-emploi (CJE) partenaires.
    Cette journée a été réalisée dans le cadre des projets pilotes d’échanges réciproques de jeunes volontaires français et québécois soutenus par LOJIQ et la section française de l’OFQJ, avec la coopération de l’Union nationale des Missions Locales (UNLM) et le Réseau des carrefours jeunesse-emploi du Québec (RCJEQ)

    Résumé de la journée

    La Journée a débuté par un mot d’accueil de M. Stéphane Carrier, directeur général adjoint et responsable des programmes à LOJIQ, avant de se poursuivre par un tour de table où chacun a pu se présenter et expliquer les raisons de sa démarche. Par la suite, Eve Line Lafond et Charles Saliba-Couture, chargés de projets à LOJIQ, ont présenté les services offerts par LOJIQ et se sont attardés sur la présentation du nouveau volet Québec Volontaire de LOJIQ. L’objectif était d’avoir un échange avec les trois volontaires afin qu’ils puissent donner leurs avis sur les différents aspects de ce nouveau programme d’envergure qui verra le jour courant 2019.

    Québec Volontaire

    Québec Volontaire a pour ambition de favoriser l’engagement citoyen des jeunes Québécois âgés de 18 à 29 ans en leur permettant de participer à un projet au bénéfice d’une communauté et impliquant une mobilité au Québec, dans les provinces canadiennes ou à l’international.  
                          
    Sans condition de diplôme ou d’expérience particulière, Québec Volontaire sera ouvert à tous!
    La durée des projets de volontariat variera de 1 à 6 mois au Québec et au Canada ou de 1 à 3 mois à l’international. Les jeunes Québécois pourront déposer leur propre projet de volontariat ou soumettre leur candidature à des projets développés par LOJIQ et ses partenaires.


    La matinée s’est terminée par un jeu interactif sur l’engagement des jeunes au Québec.

    En après-midi, la journée de formation a continué avec le témoignage de Martin, volontaire à Temps Libre (coopérative et espace incubateur d’idées) et Marion, volontaire à Exeko (organisme d’inclusion sociale). Ces deux français sont en mission de service civique depuis déjà cinq mois. Ils ont partagé leur expérience et leur ressenti avec les nouveaux volontaires et ont pu répondre à leurs questions tout en leur prodiguant quelques conseils.

    La journée s’est poursuivie avec une présentation des CJE et du projet « Ma voix compte », une initiative du RCJEQ visant à inciter les jeunes Québécois à déterminer 10 enjeux majeurs pour la jeunesse du Québec et à proposer des projets concrets qui leurs ressemblent et les rassemblent. Cette action permet de leur donner un rôle central dans le suivi des priorités de la jeunesse du Québec. Cela se traduit par des enjeux multiples à mettre en place aujourd’hui pour construire un futur meilleur.

    Pour conclure, un atelier ludique de génération d’idées a été proposé afin que les volontaires puissent avoir des méthodes de création de projets réalisables sur un temps imparti.

    Présentation des volontaires


    À gauche sur la photo, Nicolas, 22 ans, originaire de Bordeaux.
    « Pour trouver ma mission au sein du CJE de la ville de Québec, je me suis adressé à la mission locale de St Ménard qui m’a dirigé vers ce projet de volontariat. Je réalise cette mission car j’avais envie d’arrêter mes études pour découvrir quelque chose de nouveau et avoir une expérience humaine. Suite à cette expérience, je souhaite reprendre mes études et je compte sur cette mission pour trouver ma voie ».

    Au milieu sur la photo, Baptiste, 19 ans, originaire de Normandie.
    « Mon Bac en poche, j’ai postulé pour faire un BTS « gestion et protection de la nature », mais je n’ai pas été pris. Je suis donc allé voir la mission locale sous les conseils d’une amie de ma mère. Dans le cadre de ma mission de volontariat, j’espère pouvoir mettre en place un projet en corrélation avec les études que je souhaitais entreprendre au départ ».

    À droite sur la photo, Maxime, 23 ans, originaire du sud-ouest de la France.
    « J’ai fait un cursus dans la vente puis un BTS en alternance. Face à une grosse remise en question, j’ai eu envie d’être plus en phase avec ma philosophie de vie. J’ai la volonté de découvrir quelque chose d’autre qui me permettrait de trouver une orientation plus en adéquation avec mes valeurs ».

    Les carrefours jeunesse-emploi partenaires sont le CJE de Charlesbourg-Chauveau, le CJE La Bivoie et le CJE Marguerite-d’Youville.

    Après cette journée remplie d’échanges et riche en information, les volontaires se sont dits fin prêts à se lancer dans l’aventure !