• 08.03.2017

    Sept jeunes journalistes québécois aux 10e Assises du journalisme et de l’information de Tours en France

     

    LOJIQ a sélectionné sept jeunes journalistes québécois afin de former une délégation québécoise pour participer à la 10e édition des Assises du journalisme et de l'information organisée à Tours (France) par l’association “Journalisme & citoyenneté”, en partenariat avec les étudiants journalistes de l’École publique de journalisme de Tours (EPJT).

    Cet événement annuel rassemble près de 1000 professionnels du journalisme, sous toutes ses formes, y compris le journalisme citoyen autour d'ateliers, de débats, de conférences et d'événements. Il fait de Tours une « capitale » du journalisme qui suscitera une forte implication des étudiants-journalistes de l’EPJT, à travers de nombreux projets pédagogiques et autres initiatives innovantes. Après Lille, Strasbourg, Poitiers, Metz, les Assises sont dorénavant définitivement installées à Tours et l'offre d'événements y est très riche. En plus des ateliers et débats, une exposition de photographies de l'AFP sera présentée à la mairie de Tours sur les campagnes présidentielles de la Ve République.

    L'évènement axé sur la thématique "Comment informer et s'informer dans 10 ans" se déroulera les 15, 16 et 17 mars 2017 au Centre des Congrès de Tours et sera agrémenté pour la délégation québécoise d'une journée thématique complémentaire incluant des rencontres et visites thématiques de terrain le mardi 14 mars 2017.

    La délégation québécoise

    David Savoie 
    Journaliste depuis une dizaine d'années, David Savoie se passionne pour la radio. Il a couvert nouvelles économiques, politiques, scientifiques et environnementales sur plusieurs continents. Certains de ses reportages ont été primés, et il a obtenu des bourses pour faire des reportages en Asie.


    Sophie Lachance
    Rédactrice en chef du magazine web culturel et plein air OuiSurf, Sophie est depuis peu pigiste et collaboratrice au journal étudiant de l’Université de Montréal Quartier Libre. Titulaire d’un baccalauréat en communication marketing , elle est aussi candidate au Diplôme d’Études supérieures spécialisées en journalisme.

    Sophie allie sa compréhension des intérêts d’un lectorat à sa démarche et à sa rédaction. Si elle a décidé de quitter le milieu publicitaire, elle n’en retient pas moins la capacité à travailler avec rigueur, et ce dans de courts délais. Sa curiosité insatiable pour les sociétés d’ici, mais surtout d’ailleurs l’a amenée à poursuivre une partie de ses études en Californie puis à s’immerger dans un univers diamétralement opposé à la « Golden State »; celui des pays en voie de développement. Entre deux articles, Sophie poursuit sa quête de découvertes des cultures autour du monde, et ce, à travers les mots dont elle fait de leur justesse une priorité.


    Bouchra Ouatik 
    Bouchra Ouatik est présentement journaliste à la télévision de Radio-Canada, pour l’émission scientifique Découverte. Auparavant, elle a travaillé comme reporter pour Radio-Canada Manitoba, ainsi que comme pigiste pour plusieurs médias écrits, tels que Québec Science, Nouveau Projet, Bazzo Mag, Curium et l’Agence Science-Presse.

    Elle a fait ses débuts dans la profession en 2011, après avoir été récipiendaire de la Bourse Fernand-Seguin en journalisme scientifique ainsi que de la Bourse AJIQ-Le Devoir. En 2015, elle a réalisé une série de reportages au Cameroun, grâce à une bourse de la Public Media Alliance. Bouchra Ouatik est diplômée en journalisme de l’Université de Montréal et en génie physique de l’École Polytechnique de Montréal.


    Raphaëlle Corbeil 
    Raphaëlle Corbeil est une journaliste indépendante basée à Montréal qui complète une maîtrise en sociologie à l’Université de Montréal. Ses reportages sur les réfugiés en Europe (Ricochet), la cyber violence sexiste (Gazette des femmes) et l’austérité au Québec (Le Devoir) ont été récompensés lors des Grands Prix du Journalisme indépendant du Québec en 2016. Elle travaille sur l'immigration, l'exclusion sociale, les droits des femmes et des minorités, et collabore comme chercheuse à la Chaire de recherche du Canada sur le pluralisme religieux. Dès qu'elle le peut, elle part en reportage terrain pour documenter le vécu des populations vulnérables et surveille de près les mouvements sociaux.


    Xavier Savard-Fournier
    Nouvellement diplômé d’une maitrise en communication médias sociaux numérique de l’Université du Québec à Montréal et journaliste pigiste depuis près de cinq ans, Xavier Savard-Fournier a fait ses classes dans les hebdomadaires de Québécor et chez QMI, à la pige et pour ICI Radio-Canada lors des derniers Jeux olympiques de Rio 2016. Après s’être intéressé pendant près de quatre ans au rôle des journalistes de données dans nos sociétés et à l’impact de l’émergence du Big Data dans nos salles de rédaction lors de ses études, il a maintenant le regard tourné vers l’international, lui qui est à préparer son premier déplacement professionnel à l’étranger pour aller couvrir la prochaine présidentielle française du printemps prochain.


    Marie-Ève Martel  
    Originaire de la ville de Québec, Marie-Ève Martel a complété un baccalauréat en communication publique – concentration presse écrite à l’Université Laval en 2009. L’année suivante, elle obtient un certificat en science politique de la même institution, puis quitte la Capitale pour devenir journaliste au sein du groupe Les Hebdos Montérégiens. En 2013, elle est embauchée au quotidien La Voix de l’Est, propriété de Groupe Capitales Médias, et obtient un diplôme de 2e cycle de l’Université de Sherbrooke pour avoir complété un Microprogramme, Communication et stratégie médias. Tout au long de sa carrière, elle milite pour la préservation des médias régionaux.  À l’aube de la trentaine, la jeune femme est avide de défis.


    Mireille Langlois
    Journaliste depuis cinq ans à Radio-Canada, j’ai fait mes premières armes en France, comme pigiste pour la radio publique (RFI, réseau France Bleu) et associative (Radio Campus Paris). Mon baccalauréat en communication publique, profil international de l’Université Laval m’a amené à découvrir la France et à vouloir y poursuivre ma formation. J’y ai obtenu ensuite un certificat (licence professionnelle française) en journalisme radio à l’IUT de Tours, qui m’a permis de découvrir le milieu journalistique français (France Culture, France Inter). Après 3 ans à vivre et à travailler dans l’Hexagone, je suis revenue au Québec pour suivre une maitrise en journalisme international, afin de me spécialiser sur le travail de correspondant en Afrique. C’est d’ailleurs dans ce cadre que j’ai eu l’occasion de travailler au Mali et au Burkina Faso et de vivre d’autres expériences dans de grands médias européens (RTBF, BBC, French Radio London). J’ai commencé à travailler à Radio-Canada à Sudbury en 2012, comme journaliste permanente, puis comme surnuméraire à Ottawa-Gatineau en 2015.

    Ce projet est réalisé dans le cadre du programme Développement professionnel de LOJIQ, par le biais de l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ).

    10e Assises du journalisme et de l’information de Tours