• 01.05.2007

    Signature d’une entente entre l’OQAJ et le gouvernement de l’État de Colima

    Festival TransAmériques

    Lors de la mission de l’OQAJ au Mexique en début mai, Alfred Pilon, président-directeur général de l’Office Québec-Amériques pour la jeunesse, et Jesús Silverio Cavazos Ceballos, gouverneur constitutionnel de l’État de Colima, ont renouvelé l’entente de collaboration culturelle qui liait les deux parties depuis 2004 en l’élargissant à d’autres domaines interpellant la jeunesse. En effet, à la suite des retombées fructueuses de la première entente, les deux parties ont décidé d’ouvrir les axes de travail afin de faire bénéficier un nombre plus important de jeunes des deux territoires. Il s’agit de la première entente signée par l’OQAJ avec un État mexicain.

    Cette nouvelle entente permet de continuer à développer les liens déjà établis dans le domaine des arts et de la culture. Ces liens sont assurés par le ministère de la Culture de l’État de Colima, sous la direction de Ruben Pérez Anguiano, cosignataire de l’entente. Les disciplines privilégiées sont le théâtre, la littérature, les arts visuels, la musique et la danse.

    Signature de l'entente
    M. Ruben Pérez Anguiano. ministre de la Culture de l'État de Colima,
    M. Jesús Silverio Cavazos Ceballos, gouverneur constitutionnel de l’État de Colima,
    M. Alfred Pilon, président-directeur général de l'OQAJ,
    M. Luis Huertas, chargé de projets à l'OQAJ et
    M. Salvador Silva, attaché de presse

    Le ministre de la Jeunesse de l’État de Colima, José Manuel Romero Coello, est aussi cosignataire de cette nouvelle entente entre l’OQAJ et Colima. La participation du nouveau ministère de la Jeunesse de l’État de Colima (anciennement l’Institut de la jeunesse) permet d’élargir les axes d’intervention. Les domaines identifiés comme prioritaires par les deux parties sont l'entrepreneuriat et l’emploi, l’engagement social et les politiques jeunesse.

    Colima est un État jeune et dynamique qui accorde beaucoup d’importance à sa jeunesse. L’implication de sa jeunesse et la force de sa culture sont omniprésentes. Colima est le deuxième État mexicain à se doter d’un ministère de la Jeunesse. Notons aussi que le ministre de la Jeunesse de Colima est le ministre le plus jeune de la fédération mexicaine, avec ses 25 ans, dont 4 consacrées au service du dossier jeunesse de son État.  

    Discours de M. Pilon

    Sites Internet à consulter :

    Secretaría de Cultura del Estado de Colima
    cenedic.ucol.mx/cultura/

    Secretaría de la Juventud
    www.colimaesjoven.col.gob.mx