• 16.04.2019

    Un premier projet pour Québec Volontaire : Marie-Edith Fontaine, jeune autochtone inspirante

    Marie-Edith Fontaine, première volontaire Québec Volontaire, provient de la Communauté atikamekw de Manawan, dans la région de Lanaudière. Elle est accueillie par l’institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador (IDDPNQL) durant 6 mois, afin d’offrir un accompagnement à 7 communautés autochtones dans leurs démarches locales de Planification Communautaire Globale (PCG).

    Le déclic

    Marie-Edith Fontaine, raconte qu’« après de nombreuses discussions pendant mon parcours universitaire, je voulais avoir un impact sur les Premières Nations pour que nous soyons plus indépendants et autosuffisants dans nos communautés et sur nos territoires.

    J'ai fait des recherches sur les façons dont je pouvais atteindre mon but et j'ai beaucoup aimé la mission de l'IDDPNQL, qui consiste à appuyer et soutenir les Premières Nations dans la gestion durable de nos ressources, à créer des outils efficaces et à répondre aux besoins des communautés au Québec.

    J'ai eu un intérêt immédiat pour la PCG et l'IDDPNQL et ça rejoint beaucoup mes valeurs : le respect, la rigueur, l'équilibre, la communication, et l'intégrité. Je les ai donc approchés pour m'impliquer en planification communautaire globale. Mon jeune âge fait de moi un atout pour les communautés en mobilisation jeunesse et mes expériences en mentorat et en bénévolat me permettent d’avoir une facilité d’approche avec les jeunes.
     »

    Michael Ross, directeur de l’IDDPNQL, qui supervisera le travail de Marie-Edith, nous raconte que « dès notre première rencontre avec Marie-Édith, nous avons été impressionnés par son engagement envers sa communauté, plus particulièrement envers les jeunes. À travers de multiples expériences, pour la plupart bénévoles, elle a développé ses compétences en mobilisation jeunesse et ses aptitudes à partager ses connaissances. Son intérêt pour le travail de l’IDDPNQL reflète sa passion pour sa culture, son grand respect, et sa curiosité pour les cultures des autres nations. »

    Le mandat

    Dans le cadre de son mandat, cette jeune volontaire sera notamment amenée à se déplacer dans les communautés des Premières Nations participantes afin d'utiliser les outils développés et encourager les jeunes des Premières Nations à s’investir et participer en matière de planification et de développement durable tout en les assistant dans leurs activités socioculturelles.

    Québec Volontaire est un programme qui favorise l’engagement citoyen des jeunes du Québec âgés de 18 à 29 ans en leur permettant de participer à un projet au bénéfice d’une communauté et impliquant une mobilité au Québec, au Canada ou à l’international.

    Cette opportunité est rendue possible grâce au programme Québec Volontaire mis en œuvre par LOJIQ et financé par le Secrétariat à la jeunesse et la Fondation LOJIQ.

    Québec Volontaire est sur la bonne voie. Vous êtes intéressés par le programme ? Nous avons un premier appel à candidatures pour vous.

    Pour en savoir plus sur comment participer à un projet de Québec Volontaire