• 07.09.2017

    Cinq entrepreneurs sociaux et citoyens engagés participent au African Youth Leadership Summit de Marrakech

    LOJIQ et la section française de l’Office franco-québécois pour la Jeunesse cherchent à favoriser une participation franco-québécoise au African Youth Leadership Summit de Marrakech au Maroc. Il s’agit d’une première édition de cet évènement qui se déroulera du 21 au 24 septembre 2017 sous le thème général « Les objectifs de développement durable ne réussiront que s’ils réussissent en Afrique ».

    
Le African Youth Leadership Summit traitera de différents enjeux liés aux objectifs de développement durable (entrepreneuriat, santé, éducation, paix, sécurité, droits des femmes, citoyenneté mondiale, etc.).

    Les trois axes du Sommet sont Leadership, Entrepreneuriat et Citoyenneté mondiale, avec une attention particulière portée à la formation des jeunes afin de devenir de meilleurs leaders porteurs de solutions et de projets concrets et durables pour faire face aux défis mondiaux, notamment en Afrique. Le Sommet comprend des panels et des ateliers avec 30 conférenciers invités (secteurs publics, privés et à but non lucratif) et attend 500 participants partout en Afrique et de l’international.

    L’objectif principal du Sommet est de créer un espace commun pour un dialogue entre les générations et le partage des connaissances sur les défis locaux, nationaux et internationaux pressants, faciliter la formation au leadership pour les jeunes et leur permettre de prendre des décisions éclairées au sujet de leur carrière, favoriser les liens entre les jeunes déterminés à s’engager et mettre en œuvre du partage intergénérationnel des connaissances.

    Le sommet offrira aux participants l’occasion d’interagir avec des experts et des innovateurs inspirants et distingués du secteur privé, public et sans but lucratif (leadership, entrepreneuriat social et formation à la citoyenneté. Les participants apprendront des stratégies leur permettant d’exercer leur leadership et de relever efficacement les défis locaux, nationaux et internationaux à travers des sessions réfléchies et expérimentales, des activités basées sur des jeux et des discussions en petits groupes. Les participants exploreront différentes théories du leadership, déploieront divers outils de diagnostic pour analyser la dynamique du changement et apprendre à mobiliser les autres pour l’action.


    La délégation québécoise est constituée de cinq jeunes soutenus par LOJIQ:

    Marie-Pier BOULANGER
    Je suis orthésiste-prothésiste de profession et étudiante à l’Université de Montréal en coopération internationale. Je suis aussi cofondatrice et directrice d’un organisme à but non lucratif (OBNL) de solidarité internationale envers les personnes en situation de handicap, notamment à Madagascar. Je suis passionnée par les relations interculturelles et les projets de développement international. Je crois que les jeunes entrepreneurs peuvent relever les défis mondiaux avec des idées novatrices tout en préservant les aspects environnementaux et sociaux afin que les générations futures puissent répondre à leurs besoins.

    Maxime COTNOIR
    Maxime Cotnoir, consultant en développement durable, détient une maîtrise en gestion de l’environnement et du développement durable. De par ce bagage, il a lancé en 2015 son entreprise de services-conseils en développement durable, Cotnoir Consultation, destiné à accompagner les entreprises régionales. Sa participation à l’African Youth Leadership Summit lui permettra de mieux saisir le contexte du développement durable à l’international afin d’optimiser ses services d’accompagnement pour mieux sensibiliser ses clients à choisir de manière responsable leurs fournisseurs outre-mer dans une optique de durabilité positive.

    Ayele Sylvie Marie-Josée D’ALMEIDA
    Actuellement finissante d’un baccalauréat à l’Université de Montréal en sciences politiques et d’un certificat en sciences sociales et Humanités à Sciences Po Paris, je partage avec grande conviction l’idée qu’un métier doit faire avancer le monde en le rendant le plus équitable pour tous. Ayant un grand intérêt pour l’Afrique et voulant être acteur de son développement, je suis l’un des membres fondateurs d’une nouvelle association qui se nomme Ilou-Biya qui a pour but de promouvoir les associations ou ONG qui existent déjà au Togo.
     

    Rosine MALEKAT
    Passionnée par les voyages et les affaires, je me suis très vite tournée vers des études en gestion internationale. Développant un intérêt plus grand pour le développement de l’Afrique, j’ai contribué à l’élaboration d’une étude sur les opportunités économiques des jeunes du Sénégal publiée par les Nations Unies en avril 2017. Mon projet actuel, le site afropi.com veut promouvoir les startups et entrepreneurs du continent. Participer à la African Youth Leadership Summit est ainsi pour moi un moyen de consolider ce projet et renforcer mon implication pour l’autonomisation de la jeunesse africaine. 

     

    Moses GASHIRABAKE
    (bio en anglais)
    Projet IRYD  




    Pour en savoir plus sur le African Youth Leadership Summit
    https://www.mpmaroc.ma/ayls/index.php