• 19.04.2016

    La Délégation générale du Québec à Tokyo accueille deux stagiaires LOJIQ pour la Semaine de la Francophonie au Japon

    LOJIQ, en collaboration avec la Délégation générale du Québec à Tokyo et le Conseil pour la promotion de la Francophonie au Japon, a soutenu deux jeunes Québécoises, Odélie Bernard-Labelle et Annie Nociti-Dubois qui ont agi à titre de chargé de communication dans le cadre des activités entourant la Semaine de la Francophonie au Japon et la Journée internationale de la Francophonie, du 19 au 26 mars 2016.

    Durant leur séjour, elles ont été mobilisées dans l’organisation d’évènements, telles la préparation et l’animation d’ateliers, elles devaient préparer un reportage sur la Francophonie et couvrir la Journée internationale de la Francophonie, le 26 mars, à l'Institut français de Tokyo. Elles ont eu l'occasion de mener des entrevues avec des ambassadeurs et chargés d'affaires francophones. Nous leur avons demandé ce qui les avait motivées à proposer leur candidature pour ce stage et ce qu’elles en retiennent.

    Odélie Bernard-Labelle
    « J'ai appliqué sur le stage offert à la Délégation principalement parce que je parle japonais et que j'étudie dans la discipline du stage, en communication. L'accueil à la Délégation a été chaleureux et nous étions bien encadrées pour réaliser nos tâches. Bien sûr, la durée du stage était assez courte dans mon cas, donc je suis en train de compléter certaines des tâches à partir de Montréal. Ce fut une expérience très enrichissante dans un domaine qui est difficile d'accès. Le monde diplomatique et les communications politiques ne sont pas des disciplines auxquelles je pensais en termes de carrière et le stage m'a permis de les découvrir. Travailler avec des gens de tous les pays, que ce soit des Japonais ou des Camerounais, est une expérience unique. Je recommande fortement à d'autres jeunes de s'y essayer. »

    Annie Nociti-Dubois
    « Je voudrais d'abord remercier LOJIQ de m'avoir donné cette incroyable opportunité. Vraiment, ce fut l'expérience la plus marquante de toute ma vie et je ne l'oublierai jamais! J'ai d'abord été motivée à postuler, car les tâches à effectuer m'intéressaient. J'avais le désir, depuis un moment, de valider mon intérêt et mon potentiel en ce qui a trait au montage, journalisme/reportage et production vidéo. De plus, le Japon a toujours été une destination de rêve pour moi, alors ce stage était parfait, me donnant l'opportunité de valider mes intérêts professionnels, d'acquérir de l'expérience dans le domaine tout en réalisant un de mes rêves.

    Pour ce qui est du stage comme tel, cela s'est bien déroulé. Nous avons bien été accueillies, les employés de la Délégation sont super sympathiques et gentils et ont tout fait pour que nous soyons à l'aise. Ils sont vraiment une belle équipe!

    Malgré quelques petits accrocs au niveau logistique, j'ai adoré mon expérience! Comme prévu, j'ai beaucoup appris sur ma façon de travailler et sur moi-même pendant ce stage... et je suis tombée en amour avec le Japon! J'ai validé mon intérêt (et mes capacités) pour la production vidéo et le journalisme ''d'images'', j'ai pu peaufiner mes méthodes de travail et comprendre un peu mieux ce qui définit mon style en termes d'esthétique et de signature visuelle/ réalisation. Le fait d'être en terrain inconnu et d'avoir à tout apprendre rapidement sur les événements que je couvrais, jumelé au fait d'avoir à répondre à des exigences particulières du ''client'' (la Délégation) était très stimulant et enrichissant.

    Je recommencerais demain matin et je recommanderais sincèrement à tout jeune intéressé à vivre une telle aventure de le faire. »

    Annie a réalisé une capsule sur la Soirée Québec qui s'est tenue à l'Institut français de Tokyo le 23 mars 2016 pour souligner le rayonnement de la culture québécoise au Japon.

    Ce projet a été réalisé dans le cadre du programme Développement professionnel de LOJIQ, par le biais de l’Office Québec-Monde pour la jeunesse (OQMJ).





    Délégation générale du Québec à Tokyo