• 22.02.2017

    La soprano québécoise Élyse Charlebois décroche deux premiers rôles à Milan

    La soprano Élyse Charlebois a été sélectionnée pour participer à l'enregistrement de deux opéras italiens pour la maison de disque Buongiovanni à Milan en Italie. Vanna de Pavanelli et Maremma de Di Cagno pour lesquels elle a obtenu le premier rôle seront enregistrés entre le 25 février et le 14 mars 2017.

    « J’ai obtenu le premier rôle dans les deux opéras, il s’agit d’une formidable vitrine artistique internationale pour moi. De plus, pour Maremma de Di Cagno, le seul enregistrement qu’il y a de disponible en est un des années 60. Je participerai au seul enregistrement moderne de cette œuvre qui deviendra la référence du début des années 2000. Ce projet ne peut qu’avoir un impact positif sur la suite de ma carrière en dynamisant les rencontres, les contacts et en allant partager mon expertise dans un répertoire qui est tout indiqué pour mon type vocal. Ce contrat profitera dans tous les projets auxquels je participerai que ce soit sur la scène québécoise ou ailleurs dans le monde. »

    ​Élyse Charlebois obtient son baccalauréat en chant classique de l’Université de Montréal en 2007 sous la direction de France Dion. Elle a également travaillé avec les sopranos Elizabeth-Ann Koch et Colette Boky.​​ Elle a terminé son Artist Diploma à l'Université McGill sous la direction de Joanne Kolomyjec en 2015. Elle a continué de se perfectionner auprès de la soprano Lyne Fortin.

    Au cours de sa jeune carrière, Élyse Charlebois a chanté de multiples rôles que ce soit à l'opéra ou à l'opérette. Son répertoire inclut Sieglinde (Die Walküre, Wagner), la mère (Hänsel et Gretel, Humperdinck), Leonora (Il Trovatore, Verdi), la comtesse Almaviva (Le Nozze di Figaro, Mozart), Métella (La vie parisienne, Offenbach) pour ne nommer que ceux-là. Elle a aussi été soliste pour de nombreuses œuvres sacrées et de concert avec le Chœur Sainte-Justine, La Société Philharmonique de Montréal, I Coristi II, l’Orchestre symphonique pop de Montréal, Le McGill Wind Symphony Orchestra, l’Orchestre philharmonique des musiciens de Montréal et a travaillé avec des chefs prestigieux comme Boris Brott, Miklos Takacs, Robert Ingari, Gordon Gerrard, Sylvain Cooke et Alain Cazes.

    Élyse Charlebois a été récipiendaire de nombreux prix dans les dernières années. Elle a d'abord remporté une bourse au Théâtre d'art lyrique de Laval en 2009 pour ensuite en recevoir une en 2010 et 2012. L'année 2014 a vu Élyse remporter plusieurs prix. Premièrement comme finaliste du Concours de concerto de l’Orchestre Philharmonique des Musiciens de Montréal ; elle décrocha ensuite le Premier Prix dans la catégorie Chant du Concours Festival Pierre-de-Saurel et reçut la Bourse Desjardins ; et, finalement, reçut une bourse du Philanthropic Educational Organization (PEO), dans leur Program for Continuing Education. En 2015 et 2016, Élyse a été finaliste au Kammeroper Schloss Rheinsberg International Vocal Competition à Berlin, Allemagne, et a remporté la Bourse lyrique du Théâtre Lyrique de la Montérégie en mai 2015.

    Photo : © Brent Calis

    Ce projet est réalisé dans le cadre du programme Développement professionnelle de LOJIQ, par le biais de l’Office Québec-Monde pour la jeunesse (OQMJ).

    Élyse Charlebois