• 10.11.2010

    Le programme UNITÉ sans violence traverse les frontières pour être présenté à Paris

    Fier de son succès au Québec et suite à un séjour réussi en Wallonie-Bruxelles l’an dernier afin d’y implanter le programme dans une école primaire, le programme Unité sans violence, exprimez-vous ! du Cégep de Sherbrooke aura bientôt de nouvelles retombées jusqu’en France. En effet, du 15 au 20 octobre prochains, Liette Picard, enseignante en techniques policières et instigatrice du projet, entreprend un séjour en France avec cinq étudiants afin de présenter le programme à divers intervenants des milieux policier et éducatif pour une éventuelle implantation du programme en France.

    SPVM1-OK.jpg

    Le programme Unité sans violence, exprimez-vous ! vise à sensibiliser les élèves à toutes les manifestations de violence et à la prévenir en abordant les thèmes tant de la violence verbale, physique que psychologique.  Le concept, novateur et unique, consiste en un contrat par lequel l’élève s’engage à ne pas accepter la violence. Son originalité : le contrat se lit au dos du chandail porté par le jeune. Des ateliers en classe et différents outils viennent compléter le programme afin d’encourager les élèves à former une UNITÉ sans violence et à devenir des ambassadeurs de la non-violence.

    Conçu et développé par des étudiants et étudiantes en techniques policières du Cégep,  avec la collaboration du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), le programme Unité sans violence, exprimez-vous ! a vu le jour en 2006 et a été implanté dans quelques classes de 4e, 5e et 6e année d’écoles primaires de Sherbrooke, Montréal et Québec.

    Ce programme nécessite à chaque année la participation d’une vingtaine d’étudiants et d’étudiantes en techniques policières. Il est soutenu financièrement par Info-Crime Québec et Info-Crime Montréal. Depuis 2006, le projet a reçu plusieurs distinctions, il a été lauréat régional au Concours québécois en entreprenariat en 2007 et a reçu le prix Activité remarquable remis par la Fondation du Cégep de Sherbrooke en 2008. Récemment, il a été lauréat du Prix d'excellence Intersection 2010 qui reconnaît de façon tangible les meilleures pratiques visant à appliquer l’approche de police communautaire dans les organisations policières québécoise.

    Photo: La délégation est composée de Mme Manon Vouligny, policière au centre de la photo. À l'extrême droite: M. Maxime Bonin, Mme Suzie Lavallée et Mme Liette Picard.  M Bonin et Mme Lavallée sont étudiants en Techniques policières au Cégep de Sherbrooke alors que Mme Picard est enseignante et responsable du programme UNITÉ sans violence. À l'extrême gauche Mme Isabel Lapalme, également étudiante en Techniques policières. Ne sont pas présent sur la photo : Dave Bolduc et Alex Marchand Dion.

    Pour en savoir plus :

    Suivre le blogue du séjour à Paris