• 26.08.2016

    L’OFQJ soutient la participation de sept jeunes professionnels français à l’École d’été sur l’Agriculture urbaine de Montréal

    Du 15 au 19 août 2016, l’Office franco-québécois pour la jeunesse en France a offert l’opportunité à sept professionnels français de prendre part à la 8e École d’été sur l’Agriculture urbaine organisée à Montréal.

    L’École d’été sur l’Agriculture urbaine est organisée chaque année par le Collectif de recherche en aménagement paysager et en agriculture urbaine durable (CRAPAUD) et le Laboratoire d’agriculture urbaine (AU/LAB), en association avec l’Institut des Sciences de l’Environnement de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Sur place, la délégation a eu l’occasion de se joindre à plus d’une centaine de professionnels venus de la France, du Québec et de l’espace francophone pour cinq jours de formation théorique et pratique.

    Durant cette semaine, les participants ont pu échanger et débattre entre eux autour des questions liées à « l’agriculture urbaine comme moteur de transition et de transformation sociale, économique et environnementale de nos villes et plus particulièrement des systèmes alimentaires ». 

    Détails sur la formation 

    Pour cette 8e édition, l'équipe de l'école d'été offre 3 volets de formation. Si le lundi et le vendredi de l'école d’été l'ensemble des participants et participantes ont suivies les mêmes conférences et présentations, les trois autres jours l'école était séparée en thématique :

    • L’agriculture urbaine : moteur de transition et de transformation sociale 
    • L’agriculture urbaine : moteur de transition et de transformation économique 
    • L’agriculture urbaine : moteur de transition et de transformation environnementale 

    Grâce aux 3 volets proposés, les formations, discussions, ateliers et visites ont permis aux participants de comprendre comment l'agriculture urbaine est un élément permettant d'optimiser de l’utilisation des ressources urbaines par une écoconception pensée en amont. L'idée étant de découpler la croissance de la production alimentaire de l'épuisement des ressources naturelles par la création de produits, services, modèles d’affaire de nouveaux modes de conception, production et de consommation et politiques publiques innovantes.

    La formation s’organise autour d’un apprentissage théorique et pratique qui s’appuie sur l’intervention de spécialistes autour de tables rondes, de retours d’expérience, d’ateliers pratiques et de visites sur le terrain. Une place importante est accordée aux échanges et discussions ainsi qu’aux interactions entre les intervenants et les participants.

    En tant que laboratoire d’innovation, l’OFQJ a pour objectif de promouvoir l’expertise des jeunes professionnels français dans un contexte international.

    Source : © OFQJ en France