• 28.08.2008

    L'OFQJ soutient seize élèves de cuisine et de pâtisserie en stage sur la Côte d’Azur


     

    Chaque année, plusieurs élèves en alimentation et en tourisme de l’École hôtelière de la Capitale s’envolent aux quatre coins du monde pour parfaire leur formation et compléter leurs apprentissages. En ce début d’année scolaire, 16 élèves inscrits en Cuisine et en Pâtisserie en 2007-2008 effectueront un stage en France, soutenu par l'OFQJ, dans le cadre du programme « Euro-stage », un programme géré de main de maître par les enseignants M. Martin Côté, Mme Isabelle Légaré et M. Henri Tabone. Le programme « Euro-stage » implique plusieurs activités de financement auxquelles ces élèves ont participé tout au long de l’année 2007-2008.

    Les participants, treize élèves de cuisine et trois élèves de pâtisserie, ont été triés sur le volet car plusieurs critères doivent être respectés pour adhérer au programme Euro-stage. Monsieur Tabone affirme que motivation, performance et assiduité des élèves aux cours doivent préalablement être au rendez-vous! Un tel stage d’études ne peut voir le jour sans la collaboration de nombreux partenaires : l’OFQJ, la Commission scolaire de la Capitale et l’École hôtelière de la Capitale pour les infrastructures, Jean-Pierre Angers d’Allard Fruits & Légumes de même que Madame Agnès Maltais, députée de la circonscription de Taschereau. L’équipe d’Euro-Stage offre ses remerciements à tous les généreux collaborateurs !

    Ainsi, en cette journée du 28 août, 16 élèves méritants s’envoleront pour la France en destination de la Côte d’Azur afin de parfaire leurs connaissances pour une période de 4 semaines, suivront quelques jours de vacances pour visiter Nice et les environs avant de rentrer au bercail le 6 octobre prochain.

    Légende photo : Le groupe d’Euro-stage (deux élèves sont absents de la photo) en compagnie des enseignants en cuisine MM. Martin Côté et Henri Tabone, en pâtisserie Mme Isabelle Légaré, et de la directrice de l’École hôtelière de la Capitale, Madame Marjolaine Breton.

    Source :  École hôtelière de la Capitale

    École hôtelière de la Capitale