• 01.12.2015

    OQAJ - Bérénice Guimont Fitz, une Québécoise engagée envers l’environnement, participe au World Bank Group Youth Summit 2015 à Washington.

    LOJIQ a soutenu la participation de cinq jeunes engagés au Sommet jeunesse de la Banque Mondiale sur les changements climatiques qui a eu lieu à Washington D.C., du 16 au 17 novembre 2015. Les jeunes de 18 à 35 ans étaient invités à prendre part au dialogue mondial sur les façons novatrices de résoudre l'impact des changements climatiques dans les pays émergents et en développement. Nous avons demandé à Bérénice Guimont Fitz de témoigner de son expérience à ce Sommet.

    En quelques mots, parlez-nous de ce projet et de ce qui vous a motivé à vous déplacer au World Bank Group Youth Summit 2015 à Washington.
    Le Sommet jeunesse du Groupe de la Banque mondiale est un sommet annuel qui en est à sa troisième édition dont la thématique change chaque année. Étant donné que le climat est un enjeu crucial à l’international en 2015 avec notamment le sommet de Paris, le thème retenu pour cette année a été les changements climatiques. Le Sommet rassemble des jeunes étudiants, professionnels et entrepreneurs des quatre coins du globe pour deux jours d'échanges et de formation interactive. Je suis investie dans le domaine de l'environnement et des relations internationales, ayant à mon actif des expériences au Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et à l'Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), ma position actuelle. Je me passionne donc naturellement pour ces questions.

    Que retenez-vous de cette expérience et que vous a-t-elle apporté aux niveaux personnel et professionnel?
    Cette expérience m'a donné un regard direct sur les diverses initiatives pour l'action concernant les changements climatiques. J'y ai été inspirée par des jeunes portant des projets des plus ambitieux, et j'en ai appris sur certains aspects des négociations climatiques que je connaissais peu, comme les obligations sur les marchés internationaux de capitaux.

    Quels sont vos prochains objectifs professionnels ou défis à relever?
    Mes prochains objectifs professionnels sont la recherche d'un emploi en lien avec la coopération internationale dans le domaine de l'environnement, que ce soit à l'IFDD après la fin de mon stage, ou au sein d'une autre organisation internationale. Étant donné les besoins croissants dans ce domaine, je suis persuadée que les défis à relever ne manquent pas.

    Recommandez-vous l’expérience de mobilité internationale à d’autres jeunes ouverts sur le monde comme vous?
    Mes études universitaires ont été marquées par un grand nombre de voyages académiques ou autres. Voyager est une véritable passion pour moi, et je recommande donc de tout cœur aux jeunes de saisir ces opportunités. Nous ne nous rendons pas nécessairement compte à quel point nous bénéficions de possibilités précieuses, notamment par rapport à d'autres pays où la mobilité internationale est moins accessible.

    Ce projet a été réalisé dans le cadre du programme Engagement citoyen de LOJIQ, par le biais de l’Office Québec-Amériques pour la jeunesse (OQAJ).

    Pour plus de détails   
    World Bank Group Youth Summit 2015