• 21.11.2011

    OQAJ - Deux Québécois participent à la 3e Rencontre ibéro-américaine sur la jeunesse en Colombie

    LOJIQ facilite la participation d’une jeune autochtone, Widia Larivière, et d’un jeune afro-descendant québécois, Moussa Sène, activement engagés dans leur communauté pour participer à la 3e Rencontre ibéro-américaine sur la jeunesse, l’interculturalité et les ethnies (III Encuentro Iberamericano sobre Juventud, Interculturalidad y Étnias), un séminaire de formation qui se déroulera du 28 novembre au 2 décembre prochains au Centre de formation de la coopération espagnole (CFCE) de Carthagène, en Colombie.

    Organisée conjointement par l’Organisation ibéro-américaine de la jeunesse (OIJ) et le Réseau ibéro-américain sur la jeunesse autochtone et afro-descendante (REJINA—Red Iberoamericana sobre Juventud Indigena y Afrodescendiente), la Rencontre poursuit deux principaux objectifs : promouvoir les droits et le développement de la jeunesse ibéro-américaine en matière d’identité et d’appartenance ethnique et culturelle ainsi que consolider le processus de création de la REJINA.

    À travers des activités telles que des conférences, des ateliers et des tables rondes, les participants auront l’occasion de s’informer et d’échanger sur les expériences et les pratiques se rapportant aux sujets abordés.

    Zoom sur les participants

    Widia Larivière
     « Je suis Algonquine et je me suis toujours intéressée à mes origines ainsi qu’aux enjeux des peuples autochtones d’ici et d’ailleurs », mentionne Widia. Depuis son adolescence, celle-ci s’implique dans divers groupes de jeunes autochtones tels l’Association autochtone de l’Université Laval, le Centre inter-bande des jeunes de Montréal et le Cercle des Premières Nations de l’UQÀM. Récemment, elle a été sélectionnée pour représenter le Canada lors de la Réunion internationale des ONG dans le cadre de la Conférence mondiale de la jeunesse au Mexique en août 2010 et elle a aussi activement participé à la Conferencia Mundial de Mujeres de Base au Vénézuela en mars 2011. En tant que coordonnatrice jeunesse au sein de Femmes Autochtones du Québec, elle s’assure de défendre les intérêts des jeunes femmes autochtones d’ici.

    Moussa Sène
    Jeune Québécois d’origine sénégalaise, Moussa est activement engagé dans sa communauté et démontre un fort intérêt pour les dynamiques ethniques, culturelles et autochtones. Il s’implique notamment dans de multiples activités bénévoles au Québec et ailleurs dans le monde. Celles-ci lui ont permis, et lui permettent encore,  d’entreprendre et de collaborer à plusieurs initiatives d’éducation et de sensibilisation du public aux enjeux de la diversité culturelle et de l’environnement ainsi que de contribuer au mieux-être et au développement des communautés concernées. Moussa est actuellement coordonnateur en environnement chez Youth Fusion Jeunesse et formateur à la coopération internationale pour Mer et Monde. Il poursuit ses études à la maîtrise en sociologie à l’Université de Montréal.