• 04.09.2015

    OQAJ - Solidarité et agriculture durable : LOJIQ appuie le projet de six étudiants en ingénierie de l’Université de Sherbrooke

    Du 4 septembre au 2 décembre 2015, six étudiants, en troisième année en génie civil faisant partie de l’équipe 2015 du Groupe de collaboration internationale en ingénierie de l'Université de Sherbrooke (GCIUS) se rendront au nord-est d’Haïti, dans la commune de Mombin-Crochu, afin d'y construire un centre de traitement du café lavé. Le projet est réalisé en collaboration avec le Carrefour de solidarité internationale (CSI) et l’Institut de recherche et d’appui technique en aménagement du milieu (IRATAM) qui est le partenaire haïtien sur le terrain.

    Solidarité et agriculture durable

    Ce projet de construction d’un centre de traitement du café lavé dans la commune de Mombin-Crochu permettra de poursuivre l’appui au développement des coopératives de producteurs de café.  Le partenariat entre le CSI et l’IRATAM a permis, à ce jour, la mise en place de deux coopératives de producteurs de cafés regroupant 325 familles. Le centre offrira les installations nécessaires au traitement du café qui pourra, par la suite, être distribué sur la voie équitable.  En plus de la construction du centre, le partenariat tripartite entre le GCIUS, le CSI et l’IRATAM permettra à 125 familles d’intégrer la culture de l’igname et des activités maraîchères, de mettre en terre 20 000 plants d’arbres forestiers et 10 000 plantules de café

    Ce projet fera aussi la promotion d’une agriculture durable par l’approche « Jardins café sous couvert forestier ». Ce type d’agriculture permet de cultiver le café à l’aide de strates ou d’étages végétaux. Le premier niveau comprend une couverture d’arbres forestiers ou fruitiers. Sous celle-ci se trouvent des arbustes, tels les plants de café ou de petits arbres fruitiers. Ensuite, il y a des plantations de légumes, comme les courges. Pour finir, il y a des tubercules qui sont plantés à même le sol, comme le gingembre. En résumé, chaque étage apporte une valeur ajoutée au jardin. Ce type d’agriculture empêche notamment la déforestation et l’érosion des sols, qui sont des problèmes majeurs à Haïti. Outre l’environnement, l’agriculture à Haïti permet de faire vivre 50 % de la population et son augmentation permet de réduire l’exode rural.

    Ce projet atteindra directement plus de 325 familles faisant partie de coopératives de producteurs de café. Au total, 2579 personnes bénéficieront des retombées des différentes activités et de l’installation d’un centre de traitement de café lavé.

    L’Équipe 2015 du GCIOUS

    Julien Dumais St-Onge
    Jérôme Lafrance
    Marielle Nadeau
    Priscilla Pelletier
    Stéphanie St-Pierre
    Gabriel Turcotte

    Le GCIUS

    Le Groupe de collaboration internationale en ingénierie de l’Université de Sherbrooke est un organisme à but non lucratif composé de six étudiants en ingénierie de l’Université de Sherbrooke. Depuis 14 ans déjà, le groupe développe des projets d’ingénierie à incidence durable dans des pays en voie de développement. L’objectif du groupe est de favoriser le partage des connaissances, tout en respectant les valeurs et traditions locales. L’impact recherché est d’améliorer considérablement le niveau de vie de la communauté.

    Ce projet est soutenu dans le cadre du programme Études, stages et projets étudiants de LOJIQ, par le biais de l’Office Québec Amérique pour la jeunesse (OQAJ)

    Photo : © GCIUS - De gauche à droite : Julien Dumais St-Onge, agent de projet, Gabriel Turcotte, responsable technique, Marielle Nadeau, responsable du financement, Stéphanie St-Pierre, directrice du projet, Priscilla Pelletier, responsable des communications, Jérôme Lafrance, trésorier

    Page Facebook du GCIUS