• 05.12.2011

    OQWBJ - Quatre Québécois engagés participeront à l’Agora Jeunes Citoyens à Bruxelles

    L'OQWBJ appuie la participation de quatre jeunes québécois actifs dans le secteur de la jeunesse à l’événement Agora Jeunes Citoyens : Agir et créer pour une vie digne et juste (AJC) qui aura lieu du 7 au 11 décembre à Bruxelles. Organisée par le Bureau international jeunesse de Bruxelles, cette rencontre aura pour objectif de faire surgir la réflexion, la créativité et l’imagination de jeunes concernés par la question de l’accès aux droits sociaux.

    Voici les trois thèmes qui seront abordés à l’AJC :
    •    Utopies à venir
    •    Droits et errances : une impossible rencontre?
    •    De l’indignation à l’action! – Interventions des jeunes dans l’espace démocratique

    Selon la participante Geneviève Vaillancourt, étudiante en sociologie à l’UQAM et également co-fondatrice de la Radio Communautaire Internationale en Charlevoix, une Web radio proposant un programme d'apprentissage à des jeunes marginalisés, ce grand rassemblement permettra d’explorer de nouvelles idées afin de favoriser l’implication des jeunes dans la société.

    David Thériault, conseiller en emploi à l’Établissement de détention de New Carlisle, souhaite quant à lui profiter de son passage à l’AJC pour acquérir de nouvelles connaissances sur les droits citoyens en lien avec la réalité des jeunes. « À mon retour, j’aimerais être en mesure de développer des ateliers de sensibilisation afin de mieux informer les jeunes détenus relativement à leurs droits », explique-t-il. Également bénévole à la coop Rue de la Cité, un lieu d’accueil et de socialisation situé à Bonaventure, David croit que ses apprentissages l’aideront aussi à développer des activités d’intégration et de réseautage destinés aux nouveaux arrivants en Gaspésie.

    En plus de se donner une représentation commune et mobilisatrice d’une vie digne et juste, les participants exploreront des pistes pour un meilleur accès aux droits sociaux pour les jeunes et tenteront d’élaborer des recommandations ainsi que des revendications. Mentionnons qu’ils seront invités à produire eux-mêmes le contenu des formations afin de favoriser les échanges.

    Membres de la délégation québécoise appuyés par l'OQWBJ

    •    Valérie Laflamme-Caron, étudiante en anthropologie à l’Université Laval et promotrice de Rond-Point Ouest, une entreprise éducative qui vise la désinstitutionalisation des savoirs issus du champ des sciences sociales

    •    Géraldine Laurendeau, chargée de projet Inventaire des savoirs et connaissances traditionnelles des Piekuakamiulnuatsh sur les plantes médicinales à l’Association du Parc Sacré de Mashteuiatsh au Lac-St-Jean

    •    David Thériault, conseiller en emploi à l’Établissement de détention de New Carlisle

    •    Geneviève Vaillancourt, étudiante en sociologie à l’UQAM et co-fondatrice de la Radio Communautaire Internationale en Charlevoix