• 27.07.2017

    Pour sa 4e édition, le Festival Nomade Afropolitain se transporte au Congo pour créer et échanger sur la thématique de l'art et du dialogue au service de la paix

    Dans le cadre de la Conférence Québec-UNESCO "Internet et la radicalisation des jeunes: prévenir, agir et vivre ensemble" qui a eu lieu les 30, 31 octobre et 1er novembre 2016 à Québec, LOJIQ et l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont récompensé une jeune Québécoise ayant réalisé une capsule vidéo présentant son projet d'engagement citoyen relié à la thématique de Libres ensemble, une campagne lancée par l'OIF qui a appelé des millions de jeunes francophones à se mobiliser massivement pour affirmer leur attachement au vivre ensemble, à la liberté, à la vie. 


    La lauréate, Vanessa Kanga, une artiste montréalaise d’origine camerounaise a fondé le festival Afropolitan Nomade, réunissant autour de l'engagement citoyen des artistes francophones issus de trois continents, l’Europe, l’Amérique du Nord (Québec) et l’Afrique francophone. Après une première édition au Cameroun en 2012, une deuxième au Gabon en 2015, il s’est déroulé en 2016 pendant 5 jours à Cotonou et sera à Pointe-Noire en République du Congo du 14 au 19 août 2017.  Elle sera accompagnée de Maria Elena Stoodley, Marc Daly Daphnis, Emmanuel-Ricardo Lamour-Blaise et de Stella Jetté, quatre professionnels de la culture québécoise également soutenus par LOJIQ.

    Le festival poursuit son objectif de favoriser la rencontre, l'échange, le partage et le rapprochement interculturel entre les artistes du Nord et du Sud en faisant le tour des grandes capitales culturelles africaines. La programmation de Afropolitan Nomad Festival – Festival Nomade Afropolitain, c'est aussi une scène « découverte », des spectacles de rue, des ateliers et des formations professionnelles destinées aux artistes, des conférences qui permettent chaque année à de jeunes artistes issus de partout de laisser éclore leur talent et de découvrir le public africain. En s'associant toujours avec des structures et des opérateurs culturels locaux, le festival et sa fondatrice entendent non seulement favoriser un échange d'expertise et de contacts, mais surtout l'implantation du festival toujours adapté à la réalité et à la couleur locale. De plus, les ateliers-conférences et formations associées aux concerts qui enrichissent la programmation garantissent aux participants non seulement une belle visibilité internationale, mais aussi un perfectionnement professionnel.




    Le projet de Vanessa Kanga est réalisé dans le cadre du programme Engagement citoyen et les professionnels l’accompagnant dans le programme Développement professionnel de LOJIQ, par le biais de l’Office Québec-Monde pour la jeunesse (OQMJ).

    Pour en savoir plus
    Afropolitan Nomad Festival