• 24.11.2010

    Projet de bourse LOJIQ - Secrétariat à la jeunesse en sensibilisation aux valeurs entrepreneuriales en danse contemporaine

    LOJIQ a réuni six jeunes chorégraphes en danse contemporaine du Québec pour un séjour qui se déroulera du 28 novembre au 6 décembre en Wallonie-Bruxelles, qui les sensibilisera au développement des aspects professionnels et administratifs de leur travail ainsi qu’à la diffusion de leurs créations. Le projet s’adresse à des jeunes chorégraphes, jeunes diplômés en danse contemporaine, ayant le désir, à court ou moyen terme, de mettre sur pied des projets de création en danse contemporaine et/ou un projet de création d’une jeune compagnie. Dans le cadre de ce projet, les personnes sélectionnées ont eu droit avant leur séjour en Wallonie-Bruxelles à une rencontre avec des professionnels du milieu de la danse au Québec qui les ont aidé à mieux connaître les outils mis à leur disposition au Québec pour le développement de leur carrière.

    Au cours de leur mission sur le territoire belge francophone, les participants au projet rencontreront des responsables d’administrations publiques dédiées au secteur de la danse et ce, afin de mieux saisir les particularités du marché belge francophone dans le domaine de la danse contemporaine. Plus spécifiquement dans le domaine de la création et de la diffusion, ils prendront connaissance du travail de jeunes compagnies de danse et rencontreront des responsables de structures et d’événements spécialisés en danse contemporaine en Wallonie-Bruxelles. Ces différentes rencontres leur permettront d’enrichir leurs parcours professionnels par des échanges constructifs pouvant les influencer dans le développement de leur projet de carrière ou de démarrage de compagnie en danse contemporaine.

    Membres de la délégation québécoise

    Soraïda CARON, chorégraphe, interprète et enseignante
    Madame Caron est diplômée du baccalauréat en danse contemporaine, profil interprétation de l’Université du Québec à Montréal (2006). Elle a été, entre autres, interprète pour la compagnie Corps Indice sous la direction d’Isabelle Choinière et pour la compagnie Carpe Diem d’Emmanuel Jouthe. Depuis 2008,elle est professeure permanente à l’École de danse Quatre Temps de Rimouski. Récipiendaire d’une bourse du Conseil des arts et des lettres du Québec et de la Conférence régionale des élus du Bas Saint-Laurent, elle a pu travailler en 2010 à sa troisième création intitulée Carol et Diana.

    Caroline DUSSEAULT, chorégraphe, interprète et enseignante
    Madame Dusseault est diplômée du baccalauréat en danse contemporaine, profil création artistique de l’Université du Québec à Montréal (2008). En 2007, elle a participé à un laboratoire de recherche en capture du mouvement (LARTech) en compagnie des chorégraphes Philippe Vita, Normand Marcy et Martine Époque. En 2010, elle a participé à un projet de la chorégraphe Lucie Grégoire et travaille actuellement à la création de sa prochaine pièce intitulé La notion du bonheur qu’elle présentera au Théâtre du Marais en 2011. Madame Dusseault travaille également depuis 2007 à l’organisation du Festivaldes Arts de Saint-Sauveur.

    Marie-Claire FORTÉ, chorégraphe et interprète
    Madame Forté est diplômée de l’École supérieure de danse de Québec (1994) et de la School of Toronto Dance Theatre (1999). Sa pratique tourne autour des questions de la relation, d’identité, de durée et d’espace. Depuis 2000, elle a su présenter son travail dans plusieurs grande villes du Canada. Depuis 2007, elle explore aussi la chorégraphie avec la vidéo en lien avec un centre d’arts médiatiques et l’artiste Alanna Kraaijeveld. De 2004 à 2008 elle a travaillé comme interprète pour une vingtaine de chorégraphes du Canada et de l’étranger. Madame Forté travaille également comme traductrice et auteurdans le domaine de la danse (The Dance Current, The Canadian Theatre Review).

    Katia-Marie GERMAIN, chorégraphe, interprète et co-fondatrice du collectif CO.hu
    Madame Germain possède un baccalauréat en arts visuels de l’Université Laval (2007) et vient de terminer un baccalauréat en danse contemporaine à l’Université Concordia (2010) pour lequel elle a obtenu le Prix de la danse contemporaine.Son travail a été présenté dans divers festivals à Montréal, auStudio 303 et avec le Théâtre Mainline. En 2010, elle a co-fondé avec la chorégraphe Eugénie Khoury le collectif de danse contemporaine CO.hu. Madame Germain est également impliquée bénévolement depuis 2007 au centre de documentation et de diffusion en danse contemporaine Tangente.

    Andrée-Anne GIASSON, interprète et chorégraphe
    Madame Giasson est nouvellement diplômée du programme professionnel de l’École de danse de Québec (2010). Depuis sa toute récente accession au marché du travail, elle s’est impliquée en devenant membre de la coopérative de danseurs professionnels de la ville de Québec, Artère. Elle travaille actuellementau prochain spectacle du chorégraphe Mario Veillette et sur la mise sur pied de ses propres projets de création.

    Josiane BERNIER, interprète et chorégraphe
    Madame Bernier est diplômée en théâtre et philosophie de l’Université Laval (2009) et vient de terminer un diplôme en danse, profil interprétation, de l’École de danse de Québec (2010). Depuis, elle a été interprète pour les compagnies Danse K par K, le Fils d’Adrien danse et actuellement avec le chorégrapheMario Veillette. À titre de chorégraphe, elle a débuté un spectacle pour enfants qui allie théâtre et danse. Elle travaille également à chorégraphier deux pièces pour les finissants de l’École de danse de Québec.

    Nous tenons à remercier pour leur engagement dans ce projet et leur participation à une journée d’information et de formation pré-départ : Mireille Martin agente à la Direction de la musique, de la danse et de l’action territoriale au Conseil des arts et des lettres du Québec, Dominic Simoneau, coordonnateur du développement professionnel au Regroupement québécois de la danse et Pierre-Paul Savoie, directeur général et artistique de la compagnie PPS Danse.