Description du projet

LOJIQ – Les Offices jeunesse internationaux du Québec en lien avec le gouvernement du Québec,souhaite soutenir la participation de cinq jeunes Québécoises et Québécois engagés à la 64e Commission de la condition de la femme des Nations Unies   qui se tiendra du 9 au 20 mars 2020 à New York.
En 2020, nous célébrerons le vingt-cinquième anniversaire de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes ainsi que l’adoption de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing (1995). Cinq ans après l’adoption des objectifs de développement durable du Programme de développement durable à l’horizon 2030, l’année 2020 sera une année charnière pour discuter des moyens qui permettront d’accélérer le processus menant à une réelle égalité de fait entre les femmes et les hommes et l’autonomisation de toutes les femmes et les filles dans le monde d’ici 2030.

La Commission

Créée en 1946 par les Nations Unies (ONU), la Commission,  joue un rôle fondamental dans la promotion des droits des femmes sur la scène internationale. Elle assure une veille de l’évolution du statut et des droits des femmes dans le monde, en plus de contribuer à l’établissement de normes mondiales relatives à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Chaque année, des représentantes et représentants des États membres, des organismes de l’ONU et des organisations non gouvernementales accréditées par l’ECOSOC de toutes les régions du monde sont invités à assister à la session de la Commission.

Les échanges qui ont lieu au cours de la session visent à évaluer les progrès réalisés et les écarts qui persistent dans la défense des droits des femmes et des filles, en plus de cibler les enjeux émergents en matière d’égalité entre les femmes et les hommes et d’autonomisation des femmes. Elle représente donc un riche cadre de discussion permettant de mieux comprendre les enjeux et les grandes tendances internationales qui se dessinent en matière de défense des droits des femmes et des filles.

La période indiquée est celle qui nécessitera obligatoirement la présence des personnes sélectionnées ( 9 au 13 mars). À noter que l’accréditation sera valide pour l’ensemble de la durée de la Commission de la condition de la femme qui se terminera le 20 mars 2020. Le soutien offert par LOJIQ ne sera toutefois pas bonifié si les personnes sélectionnées souhaitent assister à l’ensemble des travaux.

Cet appel de candidatures s’inscrit dans le cadre du programme Engagement citoyen de LOJIQ visant à favoriser l’implication sociale des jeunes Québécois

Profil du participant

Critères d’admissibilité :
– Être âgé entre 18 et 35 ans
– Avoir la citoyenneté canadienne ou détenir la résidence permanente
– Détenir une carte valide d’assurance maladie du Québec (RAMQ)
– Habiter au Québec depuis au moins 1 an

Profil recherché :
– Intervenantes, intervenants, travailleuses ou travailleurs œuvrant dans un organisme sur des projets liés à la thématique de la conférence: égalité entre les femmes et les hommes, défense des droits des femmes, santé et bien-être des femmes et des filles
– Étudiantes ou étudiants engagés dans une recherche ou un programme d’étude touchant une des thématiques abordées dans le cadre de la conférence

Attention : Le personnel des administrations publiques (fédérale, provinciale ou municipale) n’est pas admissible à moins que le projet se situe en dehors de ses fonctions et soit lié à une implication citoyenne (étude au cas par cas).

Priorité sera accordée aux personnes n’ayant pas reçu un soutien de LOJIQ en 2019

Adhésion à la Fondation LOJIQ :
Si ta candidature est acceptée, tu devras, pour pouvoir bénéficier du soutien de LOJIQ, être membre de la Fondation LOJIQ. L’adhésion te permet de soutenir les actions de LOJIQ auprès des jeunes Québécois engagés dans une démarche de mobilité et t’offre des avantages négociés auprès de partenaires.

Appui offert

Soutien de LOJIQ :
– Un montant forfaitaire de 350$ pour le transport vers New-York
– Un soutien complémentaire de 500$ pour aide à l’hébergement
– La couverture d’une assurance responsabilité civile et un soutien financier conditionnel et partiel pour l’obtention d’une assurance voyage-soins médicaux d’urgence pour la durée du projet

Autres conditions de participation:
– Les personnes sélectionnées sont responsables de la logistique de leur séjour, incluant l’achat du billet d’avion, la réservation de leur hébergement et tous les autres frais afférents
– Les personnes sélectionnées doivent posséder un passeport valide au moins 6 mois après la date de retour prévue
– Les personnes sélectionnées s’engagent à s’inscrire aux activités parallèles de la Commission d’ici le 2 mars 2020

 

Ta candidature doit comprendre

– Un curriculum vitae actualisé
– Une lettre exposant vos motivations et objectifs en lien avec ce projet ainsi que les retombées anticipées sur votre engagement citoyen ou votre parcours à la suite de la réalisation du projet

En savoir plus

Pour toute information :
LOJIQ – Jenna Sogoba, Adjointe au programme, (514) 873- 4255 poste 240 ou numéro sans frais 1 800 465-4255, jsogoba@lojiq.org
ou Thierry Tulasne, Coordonnateur du programme Engagement citoyen, 514 873-4255 poste 207 ou numéro sans frais 1 800 465-4255, ttulasne@lojiq.org

Informations programme de séjour

Ce programme est sujet à changement. Une version officielle sera transmise aux candidats sélectionnés.

Le programme de séjour détaillé est disponible ici

Les thématiques

Cette année la Commission procédera à un examen et à une évaluation de la mise en œuvre de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing, document de référence en matière de défense des droits des femmes sur la scène internationale, et des résultats de la 23e session extraordinaire de l’Assemblée générale de l’ONU.

L’objectif sera notamment d’identifier les défis actuels qui affectent la mise en œuvre du Programme d’action de Beijing et la réalisation de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes, ainsi que de la pleine réalisation du Programme de développement durable de l’ONU à l’horizon 2030 qui compte notamment l’atteinte de l’égalité entre les sexes parmi ses 17 objectifs.

Le discussions de la Commission serviront de base aux échanges devant se dérouler au Forum Génération Égalité au Mexique en mai et en France en juillet. Les dirigeants de divers secteurs (société civile, pouvoirs publics, entreprises, municipalités, assemblées parlementaires, organisations syndicales, médias, etc.) se réuniront à cette occasion afin de favoriser notamment la création de partenariats intergénérationnels et multipartites et d’identifier les moyens faire avancer l’égalité des sexes de manière immédiate et durable