L'OQAJ

Créé en septembre 2000, l’Office Québec-Amériques pour la jeunesse (OQAJ) a été mandaté par le gouvernement du Québec pour développer, par la réalisation d’activités de formation à l’étranger, des relations entre les jeunes du Québec et ceux des autres peuples des Amériques en vue de favoriser la connaissance de leur culture respective, d’accroître les échanges et de susciter le développement de réseaux de coopération.

En les aidant à réaliser une expérience formatrice à l’étranger, l’action de l’OQAJ vise essentiellement à améliorer les compétences et à favoriser le développement professionnel et personnel des jeunes.

L'action de l'OQAJ

L’OQAJ a mis en place deux axes de développement complémentaires :

• une programmation régulière, alimentée par appels de dépôts de projets lancés trois fois l’an;

• des activités de développement constituées d’initiatives élaborées avec des partenaires québécois ou étrangers. Celles-ci lui permettent d’offrir aux jeunes, par appel de candidatures, des ouvertures nouvelles qui n’existeraient pas sans son intervention.

Cet essentiel et déterminant volet de son action constitue la meilleure manière de générer la réciprocité. Sa mise en place progressive conférera à l’OQAJ son caractère unique : celui de portail d’entrée de premier choix, ouvert à la relève des Amériques et destiné à promouvoir le Québec à titre de partenaire international.

Deux cartes à l'actif de l'OQAJ

L’Office Québec-Amériques pour la jeunesse (OQAJ) place au premier plan le développement professionnel des jeunes du Québec et a conçu, à cette fin, deux modes d’intervention complémentaires.

1. Par sa programmation régulière, il suscite les initiatives, invite les jeunes de 18 à 35 ans à lui déposer des projets et les soutient en leur offrant services et financement.

2. Par ses activités de développement, il initie des projets avec ses partenaires nationaux et étrangers et en fait la proposition au jeune public.