• 28.10.2019

    La 65e séance du conseil d’administration de l’OFQJ présidée par les ministres Blanquer et Girault à Montréal

    La 65e séance du conseil d’administration de l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) s’est déroulée le 25 octobre dernier à Montréal, sous la présidence de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse de la République française et de Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec.

    Cette 65e séance clôture l’année 2018 du 50e anniversaire de l’Office, ponctuée de nombreuses célébrations et projets d’ampleur des deux côtés de l’Atlantique. Les deux secrétaires généraux, Marianne Beseme et Jean-Stéphane Bernard, ont pu présenter les résultats de cet anniversaire et notamment l’augmentation significative des effectifs de jeunes accompagnés dans leurs projets de mobilité, passant de 3 800 en 2017 à 4 813 en 2018. Les administrateurs français et québécois ont présenté des recommandations aux ministres sur des thèmes essentiels du développement de l’Office.

    Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec

    « Émanant de la relation directe et privilégiée entre la France et le Québec, l’organisme qu’est l’OFQJ s’est imposé comme chef de file en initiatives et projets de mobilité jeunesse. La jeunesse franco-québécoise, qui porte le futur de cette relation, représente une importante relève et l’OFQJ doit les accompagner et les inciter à viser toujours plus haut. »

    Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse de la République française

    « Le bilan de l’OFQJ depuis sa création est remarquable en termes d’opportunités, de dynamisme, et de stabilité. Nous sommes un axe bilatéral dans le milieu multilatéral qu’est la francophonie. Il faut profiter de cette belle vitalité des jeunes pour concrétiser leurs projets, renforcer leur employabilité, enclencher un cercle vertueux de l’engagement et promouvoir la mobilité ouverte à tous. »

    Des participants français et québécois témoignent de leurs expériences de volontariat

    À l’issue du conseil d’administration dans les locaux montréalais de LOJIQ - Les Offices jeunesse internationaux du Québec, une séquence de présentation du « volontariat franco-québécois », dispositif expérimental souhaité par les deux premiers ministres français et québécois lors de leur dernière Rencontre alternée, a permis aux ministres et aux administrateurs de rencontrer des jeunes engagés dans le programme Québec Volontaire et le service civique menés par l’OFQJ.

    Dix employés récompensés et honorés pour leur engagement envers l'OFQJ

    À la suite de cette valorisation des expériences jeunesse, une période de reconnaissance des « bâtisseurs » des Offices a permis de récompenser et reconnaitre 10 artisans de l’OFQJ qui oeuvrent depuis plus de 20 ans au service de la mobilité et tissent des liens et partenariats durables.

    Pour la section québécoise, huit employés ont été honorés pour leur engagement envers l’OFQJ et leurs loyaux services  :
    Thierry Tulasne : 40 ans (absent sur les photos)
    Eve Line Lafond : 38 ans
    Louise Turbide : 35 ans
    Linda Rouiller : 31 ans
    Oanh Doan : 27 ans
    Michel Lagacé : 26 ans
    Monica Arijon : 20 ans
    Véronique Raymond : 20 ans

    Pour la section française, deux personnes clés ont été honorées pour leurs loyaux services et leur apport à l’OFQJ :
    Armelle Duguay : 25 ans
    Frédérique Bouyx : 20 ans

    Un hommage unanime à Michel Robitaille

    La 65e séance officielle du conseil d'administration fut aussi l’occasion de rendre hommage à Michel Robitaille, secrétaire général sortant de l’OFQJ, qui s’est vu salué et applaudi pour ses années d’investissement et sa carrière impressionnante au sein de la relation bilatérale franco-québécoise.

    Ce conseil d’administration vient terminer une intense séquence de travail franco-québécoise entre administrateurs au service de la mobilité des jeunes. La veille, ils avaient également pu rencontrer les employeurs québécois du programme Stage de perfectionnement de l’OFQJ France, qui permet aux jeunes demandeurs d’emplois français de réaliser des stages de 3 à 6 mois. Ils s’étaient ensuite rendus au CORIM pour le déjeuner-causerie présidé par M. Blanquer autour du thème « Quel avenir pour nos systèmes éducatifs ».

    La 66e séance du conseil d’administration se tiendra en France en 2020.

    Cliquez ici pour consulter les photos de 65e séance du conseil d'administration.