• 25.01.2017

    Une physicienne de Québec participe à la Semaine des jeunes talents scientifiques internationaux à Paris

    Sophie Dufour-Beauséjour est une jeune physicienne de formation (baccalauréat et maitrise), doctorante en sciences de l'eau à l'Institut national de la recherche scientifique (INRS) et engagée dans la vulgarisation scientifique et l'accès aux sciences pour tous. Elle a été sélectionnée pour participer à la Semaine des jeunes talents scientifiques internationaux du 29 janvier au 3 février 2017. Cette manifestation internationale en culture scientifique organisée par Universcience, l’un des grands organismes de culture scientifique français accueille plus de 40 jeunes scientifiques, vulgarisateurs, journalistes scientifiques, créateurs d’associations de plusieurs pays pour des activités thématiques sur la culture scientifique, des présentations de projets et des ateliers de réseautage afin de tisser d’éventuels partenariats. Le projet est réalisé en lien avec le Consulat général de France.

    La Semaine des jeunes talents scientifiques internationaux, est un programme de mobilité pour les jeunes, proposé par Universcience, établissement public français qui regroupe la Cité des sciences et de l’industrie et le Palais de la Découverte. Le programme est ouvert à des jeunes du milieu scientifique issus du monde entier, majeurs dans leur pays et ayant moins de 28 ans, qui ont une vocation scientifique et souhaitent confronter leur expérience avec d’autres jeunes partageant les mêmes intérêts.

    Sophie « s’intéresse au pont entre la recherche fondamentale et les enjeux concrets de notre monde moderne. Je m'implique dans mes associations étudiantes en tant d'exécutante ou administratrice depuis le début de mes études postsecondaires. J'ai organisé deux éditions de la Coupe de Science de l'Université Laval, une compétition de défis scientifiques pour les jeunes. J'ai souvent accompagné des jeunes (12 à 17 ans) dans des activités de culture scientifique (Jeux photoniques, Expo-Science, Chapeau les filles !). En plus des projets mentionnés plus haut, j'ai fondé un magazine radiophonique féministe appelé Les Simones pour lequel je gère une équipe de quinze chroniqueuses et qui est en ondes depuis plus d'un an. »

    « Puisque j'aurai la chance de rencontrer des paires d'autres pays et d'autres domaines, j'espère enrichir ma connaissance sur d'autres façons de faire rayonner la culture scientifique et technique. En particulier, j'aimerais profiter du contact avec des professionnels d'Universcience et d'autres acteurs de la culture scientifique et technique pour enrichir mes connaissances sur la transmission du savoir. De plus, j'espère en apprendre plus sur les projets et enjeux qui touchent mes paires d'autres milieux. Je pourrai à la fois améliorer ma propre vision des choses et appuyer leurs démarches là où c'est possible. »

    Photo : © Pierre Fortier

    Ce projet est réalisé dans le cadre du programme Engagement citoyen de LOJIQ, par le biais de l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ).

    Semaine des jeunes talents scientifiques internationaux 2017
    Consulter le programme