QUÉBEC, le 16 févr. 2012 – Deux groupes d’artistes québécois, la compagnie de théâtre Joe, Jack et John, et Le Théâtre à bout portant, remportent respectivement le prix LOJIQ-Francophonie et le prix LOJIQ-International à la Bourse Rideau 2012. Les deux lauréats qui se sont vu remettre le prix par Jorane, récipiendaire du prix OFQJ/RIDEAU en 1999, se méritent chacun une bourse allouée pour la réalisation d’un séjour de perfectionnement, de recherche de contacts ou de développement professionnel à l’étranger.

Prix Francophonie (France, Wallonie-Bruxelles)

La compagnie de théâtre montréalaise Joe, Jack et John est la récipiendaire du prix LOJIQ-Francophonie pour son approche engagée et sensible et son spectacle Just fake it qui est une création contemporaine, audacieuse et généreuse. Joe, Jack et John crée un théâtre d’avant-garde explorant les frontières entre théâtre et performance. Fondée en 2003 et dirigée par Catherine Bourgeois et Jean-Pascal Fournier, la compagnie a comme mission de faire du théâtre de création.

Prix International (Amériques, Europe, Asie ou Afrique)

Le théâtre à Bout Portant a quant à lui remporté le prix LOJIQ-International pour l’originalité de la forme du spectacle Le déclin des soleils de glace, une performance précise, exigeante et universelle. Fondé en par Vicky Côté, femme de théâtre et artiste multi-disciplinaire, le théâtre à Bout Portant est une compagnie du Saguenay – Lac-Saint-Jean qui a pour mandat la recherche-création, la production et la diffusion d’un théâtre où l’accent est essentiellement mis sur l’aspect corporel de l’interprétation.

À propos de LOJIQ

LOJIQ accompagne et soutient annuellement près de 5 000 jeunes Québécois âgés entre 18 et 35 ans qui, engagés dans une démarche de développement personnel et professionnel, recherchent une expérience de mobilité internationale enrichissante et formatrice. LOJIQ regroupe l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ), l’Office Québec-Amériques pour la jeunesse (OQAJ), l’Office Québec Wallonie Bruxelles pour la jeunesse (OQWBJ) et l’Office Québec-Monde pour la jeunesse (OQMJ).

Article suivant