En automne 2019, la Fondation LOJIQ a mis sur pied le programme Objetif Zéro Carbone qui vise à réduire l’empreinte carbone de ses participants. En moyenne, l’empreinte carbone d’un participant LOJIQ est de 1,06 tonne de CO2 rejetée dans l’atmosphère à cause de son transport.

Appuyée par l’explorateur Bernard Voyer, cette initiative entend réduire de manière concrète l’impact environnemental des projets de mobilité jeunesse en participant au reboisement des territoires pour permettre la constitution de nouvelles forêts et en finançant des projets verts liés à la lutte contre les changements climatiques.

La 1re étape est franchie aujourd’hui, en cette Journée mondiale de l’environnement, avec l’annonce de la plantation de 500 arbres sur le territoire québécois. Le projet est porté par Arbre-Évolution, dont les cofondateurs furent récipiendaires de la bourse LOJIQ/À go, on change le monde! en 2009. Les 250 1ers arbres seront plantés à Laurier Station les 4 et 5 juin et les 250 autres seront plantés à Martinville, près de Sherbrooke, les 7 et 8 juin.

 

 

Bernard Voyer, ambassadeur du programme Objectif Zéro Carbone, décrit l’importance sous-estimée d’un arbre dans la vie des gens :

Il est un observateur. Il porte un regard sur nos agissements, sur nos actions. Il prend même de la hauteur afin de scruter nos déplacements. Il est silencieux, mais il sait nous parler avec les saisons, en nous offrant différents feuillages. Nous pouvons nous appuyer sur lui pour réfléchir et profiter de son ombre pour nous rafraîchir. L’hiver, il se repose et nous regarde vivre, tout comme lui, tout doucement.  Pour très longtemps, pour plusieurs générations, il saura témoigner de notre façon de vivre.

Objectif zéro carbone

 

Article suivant