Le conseil des ministres a procédé mercredi 9 décembre à la nomination de 6 nouveaux administrateurs au conseil d’administration de l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ), section Québec et de 6 nouveaux administrateurs au conseil d’administration de l’Office Québec-Monde pour la jeunesse (OQMJ).

Jean-Stéphane Bernard, président-directeur général de LOJIQ-OQMJ et secrétaire général de l’OFQJ a tenu à « souhaiter la bienvenue à ces personnes de grande qualité qui sauront guider notre organisation pour les prochaines années. » Il les a également remerciés de « mettre leur expertise et leur savoir-faire au service des jeunes afin de trouver des solutions aux défis qui se dressent devant nous. »

Les nouveaux administrateurs nommés (OFQJ)

La mission de l’OFQJ est en symbiose avec mes valeurs. Ses différents programmes de mobilité offrent aux jeunes une formation et une ouverture sur le monde, donc d’esprit, qui contribueront à en faire des acteurs d’une société innovante et inclusive. Ces expériences de mobilité internationale m’apparaissent essentielles à promouvoir alors que la prospérité du Québec dépend largement de sa capacité à consolider et diversifier sa présence sur les marchés internationaux.

Patrick Hyndman Directeur des partenariats canadiens et internationaux, ministère de l’Économie et de l’Innovation, nommé à titre de représentant des pouvoirs publics

Ayant pu personnellement bénéficier des opportunités et du soutien des missions de l’OFQJ et de LOJIQ pour réaliser des projets au Québec et à l’international, je suis très heureuse de pouvoir siéger au sein du conseil d’administration de l’OFQJ. J’ai hâte d’apporter mes connaissances et mon engagement afin de contribuer à l’avancement de la mission de l’OFQJ, dont le développement de programmes aux autres territoires francophones, mais aussi de collaborer avec les autres membres du conseil d’administration à faire grandir l’OFQJ dans ses projets.

Awovi A. Komassi Consultante, EEM Gestion ESS inc., nommée à titre de représentante de la société civile

Je peux témoigner de l'importance de la mobilité internationale comme une pièce maîtresse du développement personnel et professionnel d'une personne. J'ai moi-même terminé ma maîtrise et démarré ma carrière à l'international, et cette expérience m'accompagne encore aujourd'hui. En outre, la relation privilégiée qui unit le Québec et la France est propice à l'émergence de relations et de projets significatifs, durables et porteurs d'avenir. C'est un honneur de pouvoir contribuer à poursuivre ce travail de coopération exemplaire et source de fierté pour tant de Québécoises et Québécois.

Julie Caron-Malenfant Directrice générale, Institut du Nouveau Monde, nommée à titre de représentante de la société civile

Mon premier séjour de mobilité international a eu lieu en France en 1991 et fut pour moi une première expérience marquante de découverte interculturelle, d’ouverture sur le monde et particulièrement de la francophonie. Ce premier séjour outre-Atlantique a eu un impact majeur sur ma vie et a orienté mes choix depuis. C’est pourquoi je crois profondément depuis à l’importance de la mobilité comme outil de développement personnel et professionnel, mais aussi pour une meilleure compréhension interculturelle et la solidarité entre les peuples. Ensuite, je crois à la jeunesse et sur la nécessité de leur offrir des environnements et des opportunités stimulants qui vont leur permettre de s’épanouir et d’occuper pleinement leur place au sein de la société.

Julie Bissonnette Vice-présidente développement durable et partenariats en territoire nordique, Société du Plan Nord, nommée à titre de représentante des pouvoirs publics, membre suppléante

J’ai eu la chance de participer à des projets avec LOJIQ et cela m’a permis de mieux saisir la portée et la mission de cette organisation. Par mon implication, je souhaite contribuer à la pérennité de l’organisme car je suis consciente de l’incidence positive que peut avoir ses activités et opportunités dans un parcours professionnel.

Marielle-Dominique Jobin Directrice générale et artistique, Centre des arts de Baie-Comeau, nommée à titre de représentante des pouvoirs publics, membre suppléante

À venir...

Mélanie Brière Productrice déléguée, Terre Innue, et productrice-pigiste, Office national du film, nommée à titre de représentante des pouvoirs publics, membre suppléante

Je souhaite la bienvenue aux nouveaux administrateurs et administratrices de l’OFQJ. Je suis convaincue qu’ils sauront mettre leurs talents et leur vision au service de la jeunesse québécoise et française pour l’aider à vivre des expériences de mobilité des plus enrichissantes, sur le plan tant personnel que professionnel. Le Québec entretient avec la France une relation privilégiée, riche et unique, qui se nourrit de l’énergie et du souffle de la jeunesse, de part et d’autre de l’Atlantique. Félicitations et bon succès !

Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, et ministre responsable de la région des Laurentides

 

Depuis sa création, l’OFQJ a la chance de pouvoir être soutenu par des administratrices et administrateurs remarquables qui nous permettent de relever d’importants défis. Je tiens à remercier les membres sortants du conseil d’administration, soit Nathalie Boyd, directrice du recrutement international, ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec, Lilly Nguyen, directrice des communications mondiales et affaires publiques, Garda World, et Alexandre Soulières, directeur général, Réseau des carrefours jeunesse-emploi du Québec, pour leur importante contribution. Cette année charnière laisse place à une nouvelle ère pour la mobilité jeunesse que nous abordons avec enthousiasme et détermination.

Jean-Stéphane Bernard, président-directeur général de LOJIQ|OQMJ, secrétaire général de l’OFQJ

Les nouveaux administrateurs nommés (OQMJ)

Je crois fondamentalement en la mission de l'OQMJ. Je veux contribuer à sa réalisation en partageant mes expériences et ma vision de ce que seront les compétences professionnelles nécessaires pour faire une différence sur le marché du travail et qui permettront aux jeunes qui les acquerront de réaliser pleinement leurs ambitions.

Ian Morissette Sous-ministre adjoint aux sociétés d'État, ministère de la Culture et des Communications, nommé à titre de représentant des pouvoirs publics

L’OQMJ est un organisme dynamique et innovant. Par le soutien à la mobilité qu’offre l’organisation aux jeunes adultes, l’OQMJ leur permet d’acquérir des expériences formatrices qui les aideront à développer leur plein potentiel. En siégeant au CA, je pourrais modestement contribuer à cette noble mission qui est de soutenir et développer la relève québécoise. Les objectifs de l’OQMJ rejoignent mes valeurs en offrant un appui aux jeunes adultes pour la réalisation d’expériences qualifiantes au Québec, en France et ailleurs à l’international. Je suis impatiente de rejoindre le CA de cette organisation innovante et de collaborer avec mes nouveaux collègues.

Hélène Drainville Sous-ministre adjointe aux Relations Afrique, Francophonie et affaires multilatérales, ministère des Relations internationales et de la Francophonie, nommée à titre de représentante des pouvoirs publics

Je me sens privilégiée de pouvoir accompagner l'équipe de l'OQMJ et ainsi contribuer à connecter la jeunesse québécoise au monde.  Je souhaite l'encourager à y prendre sa place avec bienveillance et confiance pour agir sur le monde avec notre bagage exemplaire de valeurs, de créativité, d'audace et d'entrepreneuriat. La jeunesse est tellement inspirante !

Nathaly Riverin Présidente, Rouge Canari Inc., nommée présidente du conseil d’administration de l’Office Québec-Monde pour la jeunesse, représentante de la société civile

Je suis très heureux de me joindre au conseil d’administration de l’OQMJ étant convaincu de l’impact positif sur le développement personnel et professionnel des jeunes qui réalisent des missions à l’international. Le Québec a besoin de jeunes ouverts sur le monde qui souhaitent s’investir pour le bien collectif. En offrant des missions à l’étranger et en favorisant le partage de bonnes pratiques à travers différentes cultures, l’OQMJ est un acteur important pour contribuer à un monde meilleur. J’espère donc pouvoir humblement contribuer à la saine gouvernance de l’OQMJ et à le mettre en valeur dans différents milieux.

Charles-Hugo Maziade Directeur général, Coop FA, nommé à titre de représentant de la société civile

Aller à la découverte du monde, sortir de sa zone de confort, se dépayser, ont toujours fait partie de mes objectifs personnels et professionnels. Que ce soit à travers mes études aux États-Unis et en Écosse, ou encore à travers mes mandats professionnels en Europe, en Inde, à Chicago et à Toronto, ces expériences m’ont toujours permis de grandir, d’élargir mes horizons, de créer de nouveaux réseaux, bref, d’enrichir ma vie de façon absolument unique. C’est donc un véritable honneur et un privilège pour moi de me joindre à l’équipe dynamique de l’OQMJ à titre d’administratrice et de contribuer au développement d’un organisme novateur ayant comme mission la mobilité des jeunes du Québec, au Canada ou à l’international.

Catherine Tadros Cheffe de poste, Bureau du Québec à Toronto, nommée à titre de représentante des pouvoirs publics

La mobilité internationale tient une grande place dans ma vie ; les voyages ont façonné mon parcours à la fois personnel et professionnel. Cette mobilité est un véritable levier qui continue de propulser mon projet entrepreneurial, notamment grâce au réseau international qu’elle m’a permis de développer et aux connaissances et habiletés interculturelles qu’elle m’a permis d’affiner. […] Faire partie du conseil d’administration de l’OQMJ, c’est à la fois promouvoir et incarner des valeurs qui me sont chères - l’ouverture au(x) monde(s) et la curiosité -, et s’engager pour la jeunesse. Au cœur de cette crise qui rebat les cartes, il est plus important que jamais de jouer la nôtre pour façonner le monde qu’on désire voir émerger. Cet engagement est le début d’une aventure humaine et collective. Je m’en réjouis.

Hasina Razafindratandra Présidente-directrice générale, Code H, représentante de la société civile

Je félicite les nouveaux administrateurs et administratrices pour leur nomination. Leur engagement envers l’Office Québec-Monde est précieux. L’OQMJ a besoin de gens passionnés, provenant de tous les horizons, pour réaliser pleinement sa mission de soutenir les démarches de perfectionnement professionnel et personnel des jeunes, ici ou à l’étranger. Ensemble, ils apporteront un bagage d’expériences variées et des expertises qui seront des atouts pour l’organisme. À toutes et à tous, le meilleur des succès !

Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, et ministre responsable de la région des Laurentides

 

L’OQMJ a le privilège de bénéficier de l’expertise et des compétences généreusement mises au service de la mobilité internationale par des administratrices et administrateurs remarquables. Leur appui est des plus précieux pour le développement et la pérennité de l’OQMJ. Je tiens à remercier les membres sortants du conseil d’administration, soit Catherine Ferembach, sous-ministre associée chargée du secrétariat à la condition féminine, ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Bernier, président Commission québécoise des libérations conditionnelles, Roger T. Duguay, président-directeur général, Boyden, et Ève Ferguson Clark, Chargée de projets et des communications, Réserve mondiale de la biosphère Manicouagan-Uapishka, pour leur importante contribution.

Jean-Stéphane Bernard, président-directeur général de LOJIQ|OQMJ, secrétaire général de l’OFQJ

Article suivant