LOJIQ et le ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique de la République de Côte d’Ivoire (MPJIPSC) ont procédé le 30 novembre 2021, en clôture du mois de la jeunesse en Côte d’Ivoire, à la signature d’une entente de partenariat, dans le but de renforcer la réciprocité entre les partenaires en matière de lutte contre les changements climatiques, d’engagement citoyen et de volontariat.

M. Jean-Stéphane Bernard, président-directeur général de LOJIQ et M. Constant Koffi, directeur de la Vie Associative et du Renforcement des Capacités des Jeunes au MPJIPSC, ont présenté les priorités des deux organismes en matière d’engagement citoyen et de développement durable envisagées dans le cadre de l’entente ainsi que leurs perspectives communes pour l’année à venir dans le contexte de la reprise de des projets à l’international.

Lors de la rencontre virtuelle, LOJIQ et le MPJIPSC ont présenté certains points de leur collaboration :

  • Proposer des opportunités de projets de mobilité et d’activités en Côte d’Ivoire et au Québec dans les secteurs suivants : environnement, développement durable, renforcement des capacités des jeunes (leadership, démocratie participative, engagement associatif et tout autre enjeu sociétal pouvant interpeller la conscience citoyenne des jeunes et être porteur de changement positif) ;
  • Créer des réseaux internationaux dans de cadre de thématiques citoyennes ;
  • Donner la parole aux jeunes notamment pour contribuer à renforcer leurs compétences, ainsi que leur participation citoyenne.

Le ministre ivoirien de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique, M. Mamadou Touré, l’adjoint parlementaire du premier ministre du Québec pour le volet jeunesse, M. Samuel Poulin, le directeur du bureau du Québec à Abidjan, M. Roger Ménard, l’ambassadeur de Côte d’Ivoire au Canada, M. Bafétigué Ouattara et Mme Nathaly Riverin, présidente du conseil d’administration de l’Office Québec-Monde pour la jeunesse, étaient présents également pour valoriser la rencontre. Une jeune Québécoise, Alexandra Mauger et un jeune Ivoirien, Kategno Ouattara, ont témoigné de leurs expériences réalisées dans le cadre du programme Engagement citoyen et de l’Initiative jeunesse de lutte contre les changements climatiques de LOJIQ.

Citations

« La signature du Protocole d’entente ce jour, augure de perspectives meilleures qui permettront, à n’en point douter, de revitaliser la coopération en matière de promotion de la jeunesse amorcée entre la Côte d’Ivoire et le Québec. Je puis vous assurer de ma totale disponibilité et de mon ferme engagement à accompagner ce processus qui contribuera à améliorer le bien-être et le brassage de nos jeunesses respectives, conformément à la vision commune de Son Excellence Monsieur le Président de la République de Côte d’Ivoire et du Premier Ministre du Québec. »
Mamadou Touré, Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique de la République de Côte d’Ivoire (MPJIPSC)

« Alors que la mobilité internationale reprend, voici un message fort adressé aux jeunesses québécoise et ivoirienne. C’est une opportunité de renforcer la collaboration du Québec avec la Côte d’Ivoire en matière de jeunesse et de Francophonie. Un tel rapprochement est le fruit de plusieurs mois de travail entre les équipes que je tiens à les féliciter. »
Samuel Poulin,  député de Beauce-Sud et adjoint parlementaire du premier ministre du Québec, volet jeunesse

« Ce partenariat prometteur avec nos amis du MPJIPSC symbolise ce souhait commun de renforcer nos liens. Les jeunes adultes de Côte d’Ivoire et du Québec ont de beaux projets devant eux. Je suis particulièrement satisfait de cette collaboration entre nos deux organismes et des liens étroits que j’ai pu tisser avec mon homologue, M. Koffi. Cette première entente de partenariat international que nous concrétisons depuis l’annonce à la fin octobre de la reprise des projets de mobilité à l’international s’annonce prometteuse pour les jeunesses québécoise et ivoirienne. »
Jean-Stéphane Bernard, président-directeur général de LOJIQ

« La cérémonie qui nous réunit ce jour est la manifestation de la ferme volonté des parties signataires à travailler pour l’épanouissement et la promotion de notre jeunesse. En effet, l’engagement citoyen des jeunes est une composante importante du développement de ceux-ci parce qu’il peut aider à la construction du capital humain et social. D’où l’importance de la signature de cet accord. »
Constant Koffi, directeur de la Vie Associative et du Renforcement des Capacités des Jeunes, MPJIPSC

 

 

Article suivant