En partenariat avec le Secrétariat international de l’eau, LOJIQ a soutenu la mobilité de 4 citoyennes engagées à participer au 9e Forum Mondial de l’Eau à Dakar, au Sénégal, du 21 au 26 mars 2022. Organisé tous les 3 ans par le Conseil mondial de l’eau, en partenariat avec un pays hôte, le Forum Mondial de l’Eau est le plus grand événement mondial sur l’eau. La 9e édition avait pour thème la Sécurité de l’eau pour la paix et le développement durable.

En réunissant des participants de tous les niveaux et de tous les domaines, notamment de la politique, des institutions multilatérales, des universités, de la société civile et du secteur privé, le Forum Mondial de l’Eau offre une plateforme unique où la communauté internationale de l’eau et les principaux décideurs peuvent collaborer et progresser à long terme sur les défis mondiaux liés à l’eau. Ce fut l’occasion pour le président sénégalais, Macky Sall de rappeler que « 2,1 milliards de personnes sont contraintes de consommer de l’eau polluée et 80% des eaux sont rejetées dans la nature sans aucun traitement, mettant en péril la santé et la vie de 4,5 milliards d’individus ».

Le sommet s’est conclu sur une déclaration pour un appel à garantir le droit d’accès à l’eau et à l’assainissement pour tous.

Témoignages de nos participantes

« Le Forum Mondial de l’Eau a été une expérience intense, enrichissante et riche en connexions. Avoir la chance de rencontrer des jeunes et des experts venant de partout dans le monde a permis d’analyser la ressource en eau sous diverses perspectives. Peu importe les différences, la vision globale est la même : préserver la ressource et assurer le droit humain à l’eau et à l’assainissement. Une jeunesse motivée et compétente est prête à répondre à la crise de l’eau, il suffit de lui donner l’opportunité de le faire. » Sophie Gonthier

Sophie Gonthier

« Mon expérience au 9e Forum Mondial de l’Eau était une expérience qui me marquera à vie. J’ai eu l’opportunité de rencontrer des jeunes passionnés venant des 4 coins du monde, des politiciens, des leaders mondiaux, des personnes importantes que je sais que je n’aurais pas pu rencontrer autrement ci ce n’était à ce forum. C’était puissant de voir que nous étions tous réunis, pour discuter des enjeux liés à l’eau et cela m’a fait réaliser qu’aujourd’hui plus que jamais l’eau nous unis, et nous devons travailler tous ensemble pour la préserver et pour que tout le monde y ait accès. J’ai pu participer aux sessions interactives avec les jeunes, participer à certains panels de hauts niveaux avec des preneurs de décisions et j’ai eu l’opportunité de présenter le travail du PMJE aux médias locaux. Ce fut une très belle expérience. » – Danielle Kamtie Nono

Danielle Kamtie Nono

« Plus que jamais, la jeunesse fut au cœur du 9e Forum Mondial de l’Eau. En tant que chargée de projet jeunesse au Secrétariat international de l’eau, et grâce notamment au soutien de LOJIQ, j’ai eu l’honneur de coordonner l’Espace Jeunesse de cet événement d’envergure aux côtés de l’équipe du Secrétariat Exécutif du 9e Forum Mondial de l’Eau et de la Direction du développement et de la coopération Suisse. Organisé pour la toute première fois dans le cadre d’un Forum Mondial de l’Eau et cocréé entièrement par, pour et avec les jeunes, nous avons su présenter près de 23 sessions, des expositions thématiques et artistiques et plusieurs séances de réseautage et de dialogues intergénérationnels. Cette expérience m’a permis de rencontrer des décideurs et des jeunes leaders du domaine de l’eau et du climat de plus de 50 pays en plus de développer des compétences clés en gestion de projet, communication et gestion interculturelle. » – Elysa Vaillancourt

Elysa Vaillancourt

« Ce qui m’aura le plus marquée lors du 9e Forum Mondial de l’Eau, c’est la passion et le génie des personnes avec lesquelles j’ai eu la chance de discuter. Le PMJE, c’est l’expression d’une jeunesse engagée, innovante et courageuse, prête à relever les défis imposés par l’urgence climatique. Avoir la chance de se rassembler tous, au Sénégal, était une opportunité incroyable : j’ai appris de la science, de la culture et des gens. La  »teranga », soit l’hospitalité sénégalaise, a été la constance de ce voyage et le point commun de toutes les rencontres. C’est aussi une manière de vivre que j’ai voulu ramener chez moi, à Québec. » – Gloria Jafa

Gloria Jafa

En savoir +

Ce fut le 1er projet de mobilité soutenu dans le cadre de l’Initiative jeunesse de lutte contre les changements climatiques depuis le début de la pandémie. Pour les 12 derniers mois, 77 participants ont été soutenus financièrement, avec 21 projets initiés par LOJIQ.

Cette initiative est rendue possible grâce au soutien du Fonds d’électrification et de changements climatiques (FECC) et du ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF).

Article suivant