Description du projet

LOJIQ – Les Offices jeunesse internationaux du Québec souhaite soutenir un stagiaire en télétravail qui agira à titre d’assistant aux relations internationales à la Haute Ecole Libre de Bruxelles, du 2 novembre 2020 au 5 février 2021 (les bureaux seront fermés pendant une période de deux semaines du 21 décembre 2020 au 1er janvier 2021).

Milieu de stage 
Le Bureau des Relations internationales de la Haute Ecole Libre de Bruxelles est en charge d’organiser la mobilité des étudiants, des enseignants et du personnel administratif du campus lors de séjours d’études ou dans le cadre de la réalisation de stages à l’étranger ou encore de formations. De plus, le Bureau organise et planifie l’accueil des étudiants étrangers sur son campus en leur offrant une aide logistique pour faciliter leur intégration. Il souhaite aussi développer des activités en interne liées au thème de « l’internationalisation à la maison » qui donneront l’opportunité aux étudiants et au personnel de cerner la plus–value de l’international en restant physiquement à Bruxelles.

Profil du participant

Critères d’admissibilité
– Être âgé de 18 à 35 ans
– Être citoyen canadien ou détenteur du statut de résident permanent
– Détenir une carte valide d’assurance maladie du Québec (RAMQ)
– Habiter au Québec depuis au moins un an
– Avoir terminé ses études et être sans emploi ou sous-employé (occuper un emploi à temps partiel dans un domaine non lié à sa formation)
– Les travailleurs autonomes sont également admissibles
– Les étudiants ne sont pas admissibles

*** Tous les participants qui bénéficient de la prestation canadienne d’urgence, en particulier la PCU et PCUE, sont admissibles à notre soutien, sans être pénalisés.

Profil recherché 
– Avoir récemment obtenu un diplôme universitaire en relations publiques, communication, relations internationales ou tout autre domaine pertinent au mandat du stage
– Posséder une bonne connaissance des médias sociaux
– Disposer de compétences dans le domaine numérique est un plus
– Savoir adapter la communication en fonction du public cible
– Être autonome, curieux et à l’aise dans les communications interculturelles
– Maîtriser le français et l’anglais, à l’oral comme à l’écrit
– La connaissance d’autres langues (dont l’espagnol) est un atout
– Posséder un ordinateur fonctionnel, ainsi qu’une connexion internet à haute vitesse

Adhésion à la Fondation LOJIQ
Si ta candidature est acceptée, tu devras, pour pouvoir bénéficier du soutien de LOJIQ, être membre de la Fondation LOJIQ. L’adhésion te permet de soutenir les actions de LOJIQ auprès des jeunes Québécois engagés dans une démarche de mobilité et t’offre des avantages négociés auprès de partenaires.

Appui offert

Soutien de LOJIQ
– La couverture d’une assurance responsabilité civile
– Un per diem de 350 $ par semaine pendant 12 semaines

Soutien de la Haute École Libre de Bruxelles
– Un encadrement de qualité via deux professionnels expérimentés dans les échanges internationaux

Ta candidature doit comprendre

– Ton curriculum vitæ actualisé
– Une lettre exposant ta situation professionnelle, tes expériences, tes motivations et objectifs en lien avec ce stage ainsi que les bénéfices et retombées que tu penses retirer de cette expérience

En savoir plus

Pour toute information
LOJIQ: Gabrielle Plasse, Adjointe aux programmes, (418) 644-2750 poste 311 ou au numéro sans frais 1 800-465-4255. gplasse@lojiq.org

Tâches à effectuer

Sous l’autorité du responsable des Relations internationales, le stagiaire aura pour principales tâches de:
– Créer du contenu et suivre des projets internationaux sur les réseaux sociaux (Facebook et Linked’In) et le site Internet institutionnel
– Gérer des évènements en lien avec les échanges internationaux afin de promouvoir la mobilité étudiante et enseignante
– Activer et structurer un réseau d’anciens (Erasmus) ainsi qu’établir des critères de témoignage vidéo
– Encourager les échanges étudiants en créant un système de parrainage durable
– Soutenir des étudiants internationaux en Belgique (à distance)
– Mener des initiatives de recherche en lien avec les activités de la Haute Ecole et contribuer au développement de la dimension interculturelle à travers les activités et projets de l’école (sous forme de capsules vidéo, par exemple)
– Rédiger des articles sur les échanges internationaux au sein de la Haute Ecole et de manière générale
– Promouvoir la « Coopération au développement » avec les partenaires belges sur les autres continents (Afrique, Asie et Amériques)
– Soutenir la promotion de cours en anglais dans les départements
– Inciter les initiatives avec le Québec en interne (soutenir le dépôt de dossiers pour des étudiants ou de jeunes enseignants qui souhaitent réaliser un projet sur le sol québécois ou en lien avec des collègues ou étudiants québécois)