Description du projet

LOJIQ – Les Offices jeunesse internationaux du Québec souhaite soutenir un stagiaire étudiant qui agira à titre de chargé de projet autochtone pour la Délégation générale du Québec à Tokyo, en collaboration avec le Laboratoire international de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique de l’Université du Québec à Montréal, du 10 janvier au 1er avril 2022. Ce stage se réalisera en télétravail et à l’UQAM à raison d’environ 15 heures par semaine.

Contexte
Souhaitant procéder au développement des possibilités de stages entre les Premières Nations du Québec et les Ainous du Japon, LOJIQ offre la possibilité de soutenir un stage de recherche au sein de l’UQAM afin de contribuer au rayonnement des jeunes des Premières Nations du Québec à l’étranger.

Milieu de stage
Le Laboratoire international de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique, situé à l’Université du Québec à Montréal, est l’un des plus importants centres d’expertise culturelle sur le Nord et l’Arctique. Le Laboratoire est un lieu de recherche, de documentation, de diffusion, de mise en valeur et d’expertise sur l’imaginaire du Nord et de l’hiver en culture, littérature, cinéma, arts visuels et société. Il vise notamment à favoriser les comparaisons entre les différentes cultures nordiques.

Ce stage s’effectue en collaboration avec la Délégation générale du Québec à Tokyo qui assure la promotion et le rayonnement du Québec au Japon sur le plan des affaires économiques, publiques, institutionnelles, culturelles et éducatives. Elle a comme mission, entre autres, d’accroitre les relations économiques entre le Québec et le Japon, de trouver de nouveaux marchés pour les produits et services québécois et d’attirer des étudiants japonais dans le réseau d’enseignement supérieur québécois.

Le masculin a été adopté afin d’alléger le texte et n’a aucune intention discriminatoire.

Profil du participant

Critères d’admissibilité
– Être âgé de 18 à 35 ans
– Être citoyen canadien ou détenteur du statut de résident permanent
– Détenir une carte valide d’assurance maladie du Québec (RAMQ)
– Habiter au Québec
– Être étudiant à temps plein dans un établissement universitaire québécois
– Faire partie de l’une des Premières Nations du Québec ou Inuit

Profil recherché
– Être étudiant de 1er, 2e ou 3e cycle universitaire en sciences humaines, droit, littérature ou arts
– Posséder une bonne capacité d’analyse
– Détenir des habiletés en rédaction
– Avoir un intérêt pour le sujet de la recherche (développer des liens entre les Autochtones du Québec et les Aïnous du Japon)
– Maîtriser la langue japonaise (un atout)

Adhésion à la Fondation LOJIQ 
Si ta candidature est acceptée, tu devras, pour pouvoir bénéficier du soutien de LOJIQ, être membre de la Fondation LOJIQ. L’adhésion te permet de soutenir les actions de LOJIQ auprès des jeunes Québécois engagés dans une démarche de mobilité et t’offre des avantages négociés auprès de partenaires.

Appui offert

Soutien de LOJIQ
– Une indemnité de 4000$ pour les 12 semaines
– Une assurance responsabilité civile

Ta candidature doit comprendre

– Ton curriculum vitae actualisé
– Une lettre exposant ta situation étudiante, tes expériences, tes motivations et objectifs en lien avec ce stage ainsi que les bénéfices et retombées que tu penses retirer de cette expérience

En savoir plus

Pour toute information
LOJIQ : Gabrielle Plasse, Technicienne aux programmes, 418 644-2750 poste 311 ou au numéro sans frais 1 800 465-4255, gplasse@lojiq.org

Tâches à effectuer

Accompagné du Laboratoire international de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique de l’Université du Québec à Montréal et de l’équipe de la Délégation générale du Québec à Tokyo, le stagiaire aura les mandats suivants :

  • Réaliser de la recherche comparative sur les peuples autochtones du Québec et les Aïnous du Japon
  • Effectuer une collecte de données et mettre en relief des similarités et des différences (cultures, langues, histoires, gouvernance, économie)
  • Produire des rapports ou tout autre document pertinent à la recherche
  • Prendre contact avec des organisations partenaires au Québec et au Japon
  • Effectuer la préparation d’une visite entre auteurs autochtones du Québec et aïnous du Japon