Description du projet

Le scientifique en chef, le Fonds de recherche du Québec (FRQ) et LOJIQ – Les Offices jeunesse internationaux du Québec, en partenariat avec le ministère des Relations internationales et de la Francophonie et le ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie souhaitent offrir à une personne titulaire d’un doctorat (Ph.D), une résidence scientifique à la Délégation générale du Québec à Paris (DGQP), pour une période d’un an à partir de septembre 2024. Cette personne travaillera en étroite collaboration avec la Cité internationale de la langue française et la Délégation générale à la langue française et aux langues de France. La date d’entrée en fonction demeure à déterminer selon les besoins du territoire desservi, la disponibilité de la personne sélectionnée ainsi que les formalités administratives pour l’acquisition d’un visa de séjour. Le mandat pourra être renouvelé une deuxième année sous réserve des modalités de visa, l’appréciation et la disponibilité de la personne sélectionnée.  

Contexte
Dans une optique de promouvoir les carrières en recherche dans une diversité d’environnements et de milieux de travail, cette résidence scientifique vise à permettre à une personne titulaire d’un doctorat (Ph.D.) de donner une orientation différente et nouvelle à sa carrière professionnelle en s’initiant et en contribuant à la diplomatie scientifique internationale, notamment en soutenant les collaborations internationales de recherche, la mobilité de la communauté de recherche, le rayonnement de la recherche québécoise, l’établissement de partenariats et autres activités de cette nature.

Les objectifs sont de :
– Positionner la relève québécoise en recherche sur le plan international
– Permettre à la relève de contribuer aux objectifs stratégiques du Québec en matière de diplomatie scientifique et de coopération internationale
– Contribuer à l’accroissement de la place, de la visibilité et de la notoriété du Québec au sein de l’espace scientifique international
– Former du personnel hautement qualifié à la coopération internationale scientifique et en recherche
– Permettre à la relève québécoise en recherche de soutenir les délégations dans leurs activités scientifiques et contribuer à la programmation scientifique du Québec à l’étranger

Milieu de stage
Ouverte en 1961, la Délégation générale du Québec à Paris (DGQP) représente le gouvernement du Québec auprès de la France et travaille à la promotion des intérêts du Québec auprès des gouvernements et des institutions de son territoire. L’un des mandats de l’équipe qu’intégrera le ou la scientifique en résidence au sein de la Délégation générale du Québec à Paris est de représenter et de promouvoir la coopération institutionnelle notamment dans les domaines de l’enseignement supérieur et de la recherche.

La résidence scientifique s’inscrit dans le cadre du Partenariat Québec-France sur la découvrabilité des contenus scientifiques francophones.

La résidence scientifique s’articulera autour de quatre domaines, principalement dans le secteur des sciences sociales et humaines, des arts et des lettres. La personne en résidence devra travailler dans tous ces domaines et en avoir une compréhension générale, suffisante à la réalisation du mandat. Une spécialisation dans l’un ou plusieurs de ces domaines constituera un atout.

Les domaines scientifiques prioritaires sont :
– La découvrabilité des contenus scientifiques et culturels francophones
– Les technologies du langage
– L’éducation en langue française
– L’insertion linguistique des personnes immigrantes

Tâches à effectuer

Le mandat de la personne en résidence scientifique, placée sous la supervision du Délégué général du Québec à Paris, travaillera en collaboration avec la Délégation générale à la langue française et aux langues de France et avec la Cité internationale de la langue française et en concertation avec l’attachée scientifique de la DGQP. Son mandat consistera principalement, mais non exclusivement à :
– Participer à l’élaboration des orientations et des contenus de la Cité internationale de la langue française dans le cadre du partenariat Québec-France
– Participer à l’élaboration d’actions favorisant et valorisant l’usage du français dans la science
– Étudier les modalités de la participation du Québec au futur pôle de développement des IA francophones − LANGU:IA
– Promouvoir et faciliter les collaborations entre les communautés de la recherche et de l’innovation au Québec et en France dans les domaines prioritaires énumérés ci-haut
– Établir un réseau de contacts avec les universités, les centres de recherche, les écoles franco-québécoises et toute autre institution liée au mandat et aux domaines prioritaires
– Identifier des partenaires potentiels nationaux, régionaux ou multilatéraux, en vue de créer des occasions de partenariats pour les établissements d’enseignement supérieur et les institutions québécoises dans les domaines prioritaires identifiés ci-haut
– Effectuer des présentations de l’écosystème en recherche et innovation du Québec
– Faire de la veille sur le potentiel et les occasions de collaborations scientifiques afin de les transmettre aux autorités gouvernementales et à la communauté de recherche du Québec
– Participer à des événements phares et à des conférences scientifiques ciblés par la DGQP
– Contribuer à l’organisation d’ateliers et de conférences scientifiques et artistiques entre chercheurs, chercheuses et artistes du Québec, d’une part, et ceux et celles du territoire couvert, d’autre part
– Soutenir et accompagner les demandes de suivis, les initiatives et les éventuelles missions du FRQ et d’autres membres clés de la communauté de la recherche et de l’innovation
– Soutenir le ministère des Relations internationales et de la Francophonie, le Fonds de recherche du Québec, les universités, les chercheurs et chercheuses, les regroupements ou associations de recherche et d’innovation, les ministères et organisations du gouvernement québécois pour des initiatives ou lors de missions sur le territoire qui correspondent aux objectifs et domaines prioritaires ci-haut mentionnés
– Diffuser de l’information stratégique à l’intention de l’écosystème du Québec en recherche et innovation, incluant une veille sur le potentiel et les opportunités de collaboration, la réalisation de présentations et la rédaction de notes, dans les secteurs prioritaires déterminés

Profil du participant

Critères d’admissibilité
– Avoir entre 18 et 35 ans
– Posséder la citoyenneté canadienne ou la résidence permanente
– Détenir une carte d’assurance maladie du Québec (RAMQ) valide
– Habiter au Québec au moment du dépôt de la demande jusqu’au départ

La sélection sera basée sur le mérite scientifique, l’aptitude à interagir avec des auditoires variés de scientifiques, la capacité d’analyser, de vulgariser et de produire des synthèses des connaissances au bénéfice de publics divers sur le territoire, un profil démontrant une certaine connaissance des enjeux intersectoriels et multidisciplinaires, et la faculté d’agir occasionnellement à titre de médiateur scientifique favorisant les transferts des connaissances.

Les expériences et la lettre de motivation devraient démontrer une réflexion et une motivation en rapport direct avec le mandat et les critères de sélection décrits ci-haut. Seules les candidatures ayant fait ressortir la plupart de ces éléments seront retenues en entrevue.

Profil recherché
– Être titulaire d’un doctorat (Ph.D) émis dans les 5 dernières années (la date du premier dépôt du mémoire doit être avant la date d’échéance du présent appel de candidatures)
– Esprit d’analyse et de synthèse
– Capacité rédactionnelle et sens de la communication
– Expérience en gestion de projets multidisciplinaires
– Polyvalence scientifique
– Capacité d’adaptation, capacité à gérer différents dossiers en parallèle et à respecter les échéanciers
– Autonomie, esprit d’initiative et rigueur
– Connaissance des politiques et orientations du Québec découlant de la Vision internationale du Québec de 2019, de la Stratégie de recherche et d’investissement en innovation du Québec (SQRI2) et des priorités sectorielles et intersectorielles du FRQ
– Maîtriser parfaitement le français et l’anglais à l’oral et à l’écrit
– Maîtriser les outils informatiques de la

suite Microsoft Office
– Être ouvert·e au télétravail et aux déplacement fréquents sur le territoire
– Connaissance des acteurs principaux de la recherche des territoires couverts par la Délégation générale du Québec à Paris (un atout)
– Intérêt et expérience en relations internationales (un atout)

LOJIQ et le FRQ souscrivent au principe d’égalité et d’accessibilité et encouragent les personnes issues des minorités visibles ou ethniques, les personnes en situation de handicap et les membres des communautés autochtones à soumettre leur candidature.

Appui offert

Soutien de LOJIQ
– Un montant forfaitaire de 2000$ pour le transport aller-retour
– Une assurance responsabilité civile
– Une indemnité de transport additionnelle si tu habites en région éloignée au Québec

Soutien du Fonds de recherche du Québec
– Une bourse de 80 000$ CAD d’une durée d’un an, renouvelable pour une deuxième année

Autres conditions de participation
– Les frais de séjour ainsi que tous les autres frais inhérents (passeport, taxes d’aéroport, frais pour les bagages, etc.) sont à ta charge

Ta candidature doit comprendre

– Ton curriculum vitae (1 page détaillant tes 5 contributions à la recherche les plus pertinentes et 5 pages maximum pour tes autres réalisations)
– Une lettre exposant ta situation face à l’emploi, tes expériences, tes motivations et objectifs en lien avec ce séjour professionnel ainsi que les bénéfices et retombées que tu penses retirer de cette expérience (maximum 3 pages)
– Une copie originale numérisée de ton diplôme doctoral ou une attestation du Registrariat qui confirme l’attente de ton diplôme ou une copie du rapport de soutenance de thèse
– Tout autre document pertinent

En savoir plus

Mathieu Dumas, Chargé de projets à la mobilité étudiante, 418 644-2750, poste 318 ou au numéro sans frais 1 800 465‑4255, mdumas@lojiq.org